DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    philo

    Partagez
    avatar
    Kenshin
    Admin

    Masculin Messages : 199
    Date d'inscription : 14/06/2015

    philo

    Message par Kenshin le Lun 15 Juin - 22:14

    De la Grèce antique à nos jours, toutes les grandes questions qui ont jalonnées l'histoire humaine et les réponses que la philo a apportées.


    Dernière édition par Kenshin le Mar 16 Juin - 16:02, édité 1 fois
    avatar
    prometa

    Féminin Messages : 269
    Date d'inscription : 16/06/2015
    Localisation : Pyrénées orientales

    Re: philo

    Message par prometa le Mar 16 Juin - 15:44

    ouaou! il y a du travail . Par construction l'homme cherche à comprendre, ce qui est dehors et en lui-même . Il a besoin de nommer et de comprendre. Sommes-nous sûrs que ce soit nécessaire ? La plus grande partie du monde n'a pas ce besoin et pourtant la sèche, le colibri, sont intelligents dans leurs comportements . La mort devrait aller de soi: pourtant, toutes les religions en font l'essentiel du trajet humain .
    avatar
    Kenshin
    Admin

    Masculin Messages : 199
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: philo

    Message par Kenshin le Mar 16 Juin - 16:06

    Oui, comme tu dis, il y a du travail. Mais qu'est ce qui fait que l'homme ait ce besoin impérieux de trouver des réponses? Et pourquoi certains plus que d'autres?
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: philo

    Message par Invité le Mar 16 Juin - 17:36

    je suis nulle dans ce domaine, qui ne m'a jamais attirée. Consciente de cette grosse lacune, j'avais commencé à lire "le monde de Sophie", mais rien à faire, ça ne m'accrochait pas du tout.

    Par contre, je me suis jetée sur des philosophes modernes, des scientifiques comme Ilya Prigogine, Douglas Hofstadter mais là ce sont mes connaissances scientifiques qui font cruellement défaut.

    Il me reste des Trinh, Xuan Thuan qui sont de bons vulgarisateurs.

    Prometa a renseigné pas mal de livres intéressants, on peut ouvrir un fil pour les "rapatrier".
    avatar
    Nicolas

    Masculin Messages : 38
    Date d'inscription : 08/03/2016
    Age : 41
    Localisation : Au sud

    Re: philo

    Message par Nicolas le Mar 8 Mar - 6:00

    Salut kenshin, je pense que c´est notre état de conscience qui nous pousse à avoir des réponses, car
    Plus notre conscience est évoluée, c´est plus on se pose de questions,etc  
                                                                                                              Question
    avatar
    Lulu

    Masculin Messages : 55
    Date d'inscription : 27/02/2016

    Re: philo

    Message par Lulu le Mar 8 Mar - 22:56

    Kenshin a écrit:De la Grèce antique à nos jours, toutes les grandes questions qui ont jalonnées l'histoire humaine et les réponses que la philo a apportées.
    Dans quelle mesure te rapportes-tu à "l'histoire" ? Où se trouve son authenticité pour toi ?


    _________________
    De omnibus dubitandum.
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: philo

    Message par Pan le Mer 9 Mar - 0:53


    Kenshin a écrit:Mais qu'est ce qui fait que l'homme ait ce besoin impérieux de trouver des réponses? Et pourquoi certains plus que d'autres?
    ==> Bien peu sont sincères dans la recherche de réponses existentielles. S'ils sont sincères, ils chercheront EN PRATIQUE, et non uniquement par le seul turbinage intellectuel. Et ce, pour trouver Qui ils sont, pour épanouir totalement leur être, ou pour échapper à la souffrance.

    Ceux qui ne sont pas sincères, font cette recherche pour jouer, car l'homme n'est très souvent qu'un gamin. (on peut inclure dans cette catégorie, tous les pseudo-philosophes, même célèbres, n'ayant développé aucun amour en pratique, n'ayant rien cherché à l'intérieur d'eux-mêmes, et n'ayant abouti qu'à des croyances et conclusions matérialistes limitatives et débiles). Ca fait du monde.

    Enfin, tout le monde ne cherche pas dans ce sens philosophique, car il y a d'autres façons de jouer : on peut courir les dames, collectionner des biens matériels, faire joujou avec la concurrence dans le sport, passer des diplomes et cultiver un rang social pour glorifier son ego, etc etc etc.
    La sincérité est une chose très rare, et l'ardeur au travail, écrire 1000 livres, devenir célèbre, n'est pas forcément un gage de sérieux, au contraire, cela peut être un signe d'échec, un signe qu'on fuit le véritable Travail, et qu'on fait le pitre, en intoxiquant ses lecteurs, de surcroit...
    avatar
    Edward LaHonte

    Messages : 20
    Date d'inscription : 07/02/2016
    Localisation : Minuterie !

    Re: philo

    Message par Edward LaHonte le Mer 9 Mar - 3:49

    Pan a écrit:Ceux qui ne sont pas sincères, font cette recherche pour jouer, car l'homme n'est très souvent qu'un gamin. (on peut inclure dans cette catégorie, tous les pseudo-philosophes, même célèbres, n'ayant développé aucun amour en pratique, n'ayant rien cherché à l'intérieur d'eux-mêmes, et n'ayant abouti qu'à des croyances et conclusions matérialistes limitatives et débiles). Ca fait du monde.

    C'est quand même surprenant cette habitude fâcheuse chez les individus qui font l'éloge de l'amour à tout vent de couper le monde en deux à coup d'amalgames nauséabonds.

    En gros ceux qui jouent de l'esprit aboutissent à des conclusions matérialistes, limitatives et débiles. Ben voyons … Laughing
     Je pourrais défendre exactement le contraire et dire que ceux qui se prennent au sérieux, qu'ils soient matérialistes ou spiritualistes ou que sais-je encore, sèment la tempête alors que celui qui joue sérieusement est forcé de reconnaître les limites de ses conclusions parce que c'est une propriété essentielle du jeu.

    Définition du jeu par Huizinga,

    Le jeu est une action qui se déroule dans certaines limites, de lieu, de temps et de volonté, dans un ordre apparent, suivant des règles librement consenties, et hors de la sphère de l'utilité et de la nécessité matérielles. L'ambiance du jeu est celle du ravissement et de l'enthousiasme, qu'il s'agisse d'un jeu sacré, ou d'une simple fête, d'un mystère ou d'un divertissement. L'action s'accompagne de sentiments de transport et de tension et entraîne avec elle joie et détente.

    Donc pour rester dans le sujet, je pense que jouer est intimement connecté à cette propriété de réflechir le monde, bien loin d'un soi-disant Travail.

    Pan a écrit:Ca fait du monde.

    On est au moins d'accord sur un point. Ceux qui ont besoin de simplifier à outrance pour camoufler leur envie politique d'en découdre ; athées vs croyants, rationalistes vs sceptiques, p'tit pères la science vs spiritualistes et autres pataquesses, ça fait du monde.
     Mais étrangement beaucoup sur les forums et le net alors que j'en vois beaucoup moins dans les cercles de discussions qui exigent un certain savoir qui va au-delà d'un abonnement à Science et Vie junior ou un séjour de méditations Zen de 15 jours, 10000 euros, tout compris, remise en bonne et due forme des Chakras incluse. drunken

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: philo

    Message par Pan le Mer 9 Mar - 8:35

    Edward la honte,

    Je connaissais déjà vos incompréhensions, votre mauvaise foi, vos réponses bâclées et idiotes. Je ne vous ai jamais vu écrire un seul post intelligent, loin s'en faut. Voilà où mène le matérialisme obtus, vers le manque d'ouverture d'esprit et l'inintelligence.

    Je vous réponds quand même :

    - je n'ai pas scindé le monde en 2, c'est votre esprit simpliste, qui ne comprend jamais rien, qui le fait. 
    J'ai juste dit que le monde manquait grandement de sincérité, ce qui est évident, et que ce manque de sincérité, d'ouverture du coeur, donnait des aberrations en termes de philosophie, et un niveau proche de zéro pour ce qui est de la recherche de Soi : on a ainsi des blablateurs intello qui produisent des gesticulations intellectuelles mathématiquement complexes, mais totalement inutiles et improductives : Heidegger, "plus grand philosophe du monde moderne", mais nazi, mouarf, cherchez l'erreur. Ca illustre tout. Il est bien moderne, en effet. Et ce n'est qu'un exemple, on retrouve le même phénomène chez bien d'autres auteurs et prétendants à la philosophie, et dans vos cercles bidons : des gens qui pensent, et....c'est tout ! Aucun travail sur soi, aucune remise en question. (athées et faux religieux font ca, je ne défendais pas ces derniers, mais vous n'aviez pas compris, comme d'hab).
    Je répète que ce genre de philo uniquement théorique, sans recherche pratique, sans recherche de Soi, est inutile, relève du manque de sincérité, du jeu infantile des hommes, et il y a là un phénomène pathologique, à la longue, c'est plus qu'évident.

    - refouler le coeur, donc la pratique, c'est ça qui est très nauséabond, et c'est une habitude systématique des matérialistes théoriques modernes, qui produisent ainsi un monde débile, destructeur et haineux. Vous entendez poursuivre cette pratique, par hypocrisie et moutonnisme, pour défendre votre petit monde mesquin et infantile, vos privilèges, votre fausse philosophie bidon qui ne recherche rien en réalite, et qui ne trouve rien. Grand bien vous fasse.
    Mais je répète que ce n'est pas de la philosophie, il n'y a là aucun amour de la sagesse. C'est de l'esbroufe, de la bouffonnerie de masse, du snobisme.
    Celui qui cherche sincèrement, trouve.
    Si on ne trouve pas, c'est qu'on n'a pas cherché sincèrement, mais qu'on a joué.

    - je n'ai jamais payé 10000 euros pour un stage zen, ni ne me suis abonné à science et vie junior, car ça, ce sont précisément des pratiques d'un monde matérialiste débile. Merci.

    - sur le net, il y a beaucoup de gens qui écrivent n'importe quoi, en effet, vous en êtes un bon exemple. Et vos cercles de discussions philo sont du même acabit, aucune sincérité, ni profondeur, comme les croyants religieux qui mettent tous leurs oeufs dans le blabla et la croyance sans pratique. Quelle différence avec le net ? Aucune, c'est le même monde, évidemment. On parle, et on ne bouge pas d'un poil. Cherchez l'erreur. Et ce serait de la philo ?
    Quelle blague.
    avatar
    Kenshin
    Admin

    Masculin Messages : 199
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: philo

    Message par Kenshin le Mer 9 Mar - 11:42

    A tous, si je réponds pas à vos questions sur ce fil ou sur d’autres ne vous en offusquez pas c’est simplement que je me consacre à la modération du forum et aux tâches administratives et évite de participer aux discussions.

    En parlant de modération, il serait souhaitable d’éviter de personnaliser les débats. Veuillez débattre des idées et non des personnes, ne m’obligez pas à faire le gendarme.

    Bons débats à tous
    avatar
    Edward LaHonte

    Messages : 20
    Date d'inscription : 07/02/2016
    Localisation : Minuterie !

    Re: philo

    Message par Edward LaHonte le Mer 9 Mar - 15:49

    Pan a écrit:J'ai juste dit que le monde manquait grandement de sincérité, ce qui est évident, et que ce manque de sincérité, d'ouverture du coeur, donnait des aberrations en termes de philosophie, et un niveau proche de zéro pour ce qui est de la recherche de Soi : on a ainsi des blablateurs intello qui produisent des gesticulations intellectuelles mathématiquement complexes, mais totalement inutiles et improductives : Heidegger, "plus grand philosophe du monde moderne", mais nazi, mouarf, cherchez l'erreur.

     Bon, vous avez fait l'effort de répondre, par charité je suis bien forcé à mon tour. Je vais essayer de faire simple, c'est-à-dire d'articuler ma réponse au style logorréihique auquel vous êtes contraint.

    Comment rendre compte de critères tels que manque de sincérité, ouverture du coeur dans ce qui reste la pratique d'un discours qu'on appelle la philosophie ?

    Quel rapport entre les mathématiques, la recherche de soi, Heidegger (plus grand philosophe du monde selon qui ?! drunken ) et le nazisme ? En effet, de chercher l'erreur dans cette fatrasie relève du divan.

    Ca illustre tout. Il est bien moderne, en effet. Et ce n'est qu'un exemple, on retrouve le même phénomène chez bien d'autres auteurs et prétendants à la philosophie, et dans vos cercles bidons : des gens qui pensent, et....c'est tout ! Aucun travail sur soi, aucune remise en question. (athées et faux religieux font ca, je ne défendais pas ces derniers, mais vous n'aviez pas compris, comme d'hab).

    Quel phénomène ? Heidegger ? Le nazisme ? Les blablateurs ?
    ... Mes cercles ?
    Pas de panique, s'il vout plaît, on nous lit, nous regarde et nous épie. Les cercles bidons sont les plus influents, les illuminati ou le groupe Bilderberg ...Brrr... j'en frémis Question . Soyons sérieux, ou plutôt jouons sérieux comme les enfants, par cercle j'entendais 'universitaire' ou 'académique', rien de très méchant.

    Je répète que ce genre de philo uniquement théorique, sans recherche pratique, sans recherche de Soi, est inutile, relève du manque de sincérité, du jeu infantile des hommes, et il y a là un phénomène pathologique, à la longue, c'est plus qu'évident.

    'Soi' avec une majuscule, c'est pour dire ! Mais qu'entendez-vous par là ? Comme l'écrit Rabelais, “Ah, j'entends, dit Thaumaste,  Mais quoi ?” Mais quoi que ce fût, il y a effectivement là un phénomène pathologique...

    refouler le coeur, donc la pratique, c'est ça qui est très nauséabond, et c'est une habitude systématique des matérialistes théoriques modernes, qui produisent ainsi un monde débile, destructeur et haineux.

    Refouler le coeur ? Si j'osais, je dirais qu'un refoulement très nauséabond se fait sentir habituellement ailleurs.
     Mais que vient faire le matérialisme ici ? Savez-vous au moins ce que ça veut dire ? Vous parlez du matérialisme philosophique, méthodologique, dialectique ou encore du comportement ?

    Vous entendez poursuivre cette pratique, par hypocrisie et moutonnisme, pour défendre votre petit monde mesquin et infantile, vos privilèges, votre fausse philosophie bidon qui ne recherche rien en réalite, et qui ne trouve rien. Grand bien vous fasse.

    Défendre un monde ? En effet, le diagnostic se confirme, la paranoïa pointe son nez. Je vis dans cet univers, qui est aussi le vôtre et je n'ai aucun privilège (Un seul en fait, le Groupe Bilderberg et les illuminati, et Satan par-dessus le marché ont fait des coupes budgétaires et je touche une indémnité d'ordure en pré-retraite pitoyable alors je fais des extras sur ce forum).

    Le seul grand bien que ça me fait est de vous répondre en ce moment et pour vous dire, ça me chagrine un peu, je le confesse. Je ne pense pas que vous ayez la distance nécessaire pour réaliser la portée de vos propos, il ne me reste plus qu'à plaisanter gentillement jocolor .

    Mais je répète que ce n'est pas de la philosophie, il n'y a là aucun amour de la sagesse. C'est de l'esbroufe, de la bouffonnerie de masse, du snobisme.
    Celui qui cherche sincèrement, trouve.
    Si on ne trouve pas, c'est qu'on n'a pas cherché sincèrement, mais qu'on a joué.

    Chercher et trouver quoi ?  dubitatif


    je n'ai jamais payé 10000 euros pour un stage zen, ni ne me suis abonné à science et vie junior, car ça, ce sont précisément des pratiques d'un monde matérialiste débile. Merci.

    Le stage ne sera pas nécessaire mais Science et Vie Junior serait un bon début.


    sur le net, il y a beaucoup de gens qui écrivent n'importe quoi, en effet, vous en êtes un bon exemple. Et vos cercles de discussions philo sont du même acabit, aucune sincérité, ni profondeur, comme les croyants religieux qui mettent tous leurs oeufs dans le blabla et la croyance sans pratique. Quelle différence avec le net ? Aucune, c'est le même monde, évidemment. On parle, et on ne bouge pas d'un poil. Cherchez l'erreur. Et ce serait de la philo ?
    Quelle blague.

    En effet, quelle blague !

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:45