DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Le bouddhisme est-il obsolète?

    Partagez
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par Hitori le Dim 25 Déc - 18:37

    Le bouddhisme est-il obsolète?

    Beaucoup de choses fausses sont colportés au sujet du bouddhisme que l’on targue avec un regard, mi amusé mi dédaigneux, de philosophie dépassée. Le bouddhisme est avant et par dessus tout une science de l’esprit, malgré qu’il ait été récupéré et catalogué de religion ou autres dénominations, plus ou moins fantaisistes.

    La question qui se pose est: le bouddhisme, qui est vieux de 2500 ans, peut-il nous être utile, à nous gens du XXI em siècle, dans nos sociétés occidentales ou est-il complètement has-been? Bien sûr que si, qu’il peut se révéler une aide précieuse, à condition toutefois de bien comprendre ce qu’il est.

    Comme méthode d’investigation de notre psyché, il peut nous apporter des réponses quant à notre relation aux autres et à nous-même. La connaissance de nos états intérieurs ouvre à la compréhension de nos réactions face aux différents stimuli de la vie. Nous allons comprendre pourquoi nous réagissons de telle ou telle façon face à un stimulus et par voie de conséquence, nous aurons la possibilité de corriger éventuellement une réaction inappropriée.

    Une sorte de psycho-thérapie en quelque sorte, mais où le psycho-thérapeute serait nous-même. Par un long travail d’introspection, soutenu par l’aide qu’apporte les enseignements du bouddhisme, expliquant quels préceptes suivre pour accéder à la compréhension et surtout permettant de tutoyer notre véritable nature, ce que nous sommes réellement, nous prenons conscience de la possibilité d’éradiquer la souffrance.

    Et ceci est parfaitement compatible avec une vie moderne. Il n’est pas question de vivre en décalage ou de se retirer du monde, bien que certains le fassent, mais de vivre en plénitude, immiscé dans la société, mais libéré de ses dictats aliénants, en concentrant nos efforts sur le perfectionnement de notre chemin de vie.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par Pan le Lun 26 Déc - 11:36

    Hitori a écrit:Le bouddhisme est-il obsolète?

    Beaucoup de choses fausses sont colportés au sujet du bouddhisme que l’on targue avec un regard, mi amusé mi dédaigneux, de philosophie dépassée.

    oui, mais le "on" ignare qui dit généralement cela n'a aucun discernement, aucune philosophie, et rejette le bouddhisme simplement parce qu'il y a des efforts et une ascèse à faire pour évoluer. Sans parler que le 'on' ne connait rien du bouddhisme, le plus souvent, à part des imageries du new age.

    Bien d'accord avec tout ton post. (avec la précision toutefois que, d'après moi, le bouddhisme n'est pas qu'une philosophie, mais aussi une religion, étant donné qu'il propose un accès à la Transcendance).
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par Hitori le Lun 26 Déc - 16:33

    Pan a écrit:Bien d'accord avec tout ton post. (avec la précision toutefois que, d'après moi, le bouddhisme n'est pas qu'une philosophie, mais aussi une religion, étant donné qu'il propose un accès à la Transcendance).
    Oui, si tu veux Pan, car le mot religion est assez polysémique et on peut l’accoler à beaucoup de choses.  Mais dans le sens commun, il se réfère à une communauté ayant la même croyance et rendant un culte à un dieu, une divinité.  Alors en ce sens le bouddhisme n’est pas une religion, car il n’y est pas question de divinités ou de dieux, c’est ce que je voulais dire.  Wink

    Maintenant si on élargit le sens du mot divin et que l’on parle d’une transcendance accessible à l’humain, alors là évidemment le bouddhisme peut être considéré comme une religion.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    komyo

    Masculin Messages : 184
    Date d'inscription : 30/06/2015
    Age : 60
    Localisation : normandie

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par komyo le Mer 28 Déc - 17:21

    c'est difficile d etre catégorique concernant le bouddhisme, car si l on prend le bouddhisme indien qui a renvoyé dieu a la catégorie de concept métaphysique inutile pour réaliser l'éveil. Le grand véhicule puis le tantrisme ont développé l'idée que l'univers entier et les éléments qui le compose contienne intrinsèquement le nature de bouddha. Les dieux de l'inde ont très tot été incorporés dans les mandalas comme des moyens habiles de la réaliser. On peut il me semble, sans dénaturer le message initial et en agrandissant, dire que tous les dieux qu'utilisent les différentes religions peuvent etre considérés comme des moyens d accéder a cette nature ultime.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par Hitori le Jeu 29 Déc - 17:51

    Oui bien sûr Komyo, toutes les religions sont le Vestibule qui mène à la salle du Trône, comme on dirait en Hermétisme. Malheureusement, de nombreux postulants restent scotchés sur le dallage Noir et Blanc (toujours en Hermétisme) du vestibule.

    Bouddha a lui aussi montré comment accéder au Vestibule et il suffisait (enfin façon de parler), en étant « tout nu », de le traverser pour accéder à la salle du Trône. Mais voici que les différentes interprétations dues aux disciples directs ou non, aux différences de culture et de zones géographiques et de mélanges « syncrétisants », mettent chacune un panneau qui demandent de s’habiller de telle ou telle couleur.

    Et au fil du temps l’habillement a supplanté le désir d’aller visiter la salle du Trône, jusqu’à finir pour certains a l'occulter complètement, pour rester dans le Vestibule.

    Et ceci n’est pas l’apanage du bouddhisme, mais se retrouve dans pratiquement toutes les religions. Alors oui, tout est bouddha et peut mener à l’éveil, mais c’est dommage d’attacher de l’importance aux « fioritures » qui pour beaucoup cachent l’essentiel….et puis, ne dit-on pas que l’habit ne fait pas le moine? Very Happy


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 664
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par ber21 le Ven 30 Déc - 19:13

    Plus de 2500 ans, le vieux Bouddha! Perclus de rhumatisme, les artères encombrées , les neurones emmêlés dans leurs dentrites...Depuis, que d'eau a coulé dans le Gange et l'Indus! Il n'est plus très au goût du jour! Qu'on puise chez nos ancêtres de sages préceptes, c'est très bien. Pour le reste, l'évolution  et le progrès des sciences fondamentales et appliquées nous ont fait apparaître un monde entièrement différent. Nous devons adapter nos conceptions de ce monde, dans toutes leurs dimensions, à ce monde moderne qui d'ailleurs est autrement plus flamboyant. Voilà pourquoi je pense que le Bouddhisme est obsolète, comme le yack à côyé d'une formule 1...
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par geveil le Ven 30 Déc - 21:04

    Mathieu Ricard est-il obsolète?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    komyo

    Masculin Messages : 184
    Date d'inscription : 30/06/2015
    Age : 60
    Localisation : normandie

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par komyo le Dim 1 Jan - 21:52

    le bouddhisme est une pratique, certains y trouvent une inspiration, d'autres non. Ce sera toujours le cas de toutes les voies spirituelles anciennes et de celles a venir !
    Bonne année 2017 Smile



    Médecine L’alchimie de la souffrance

    Par Dilgo Kyentsé Rinpoché

    Une souffrance intense peut provoquer une sorte de réveil qui ouvre notre esprit et notre cœur aux autres. Vous pouvez provoquer en vous ce type d’expérience en vous entraînant à échanger mentalement, à l’aide de la méditation, la souffrance des autres contre votre bonheur et à souhaiter que votre souffrance se substitue à celle des autres.

    Commencer par susciter en vous un puissant amour pour tous les êtres. Pour cela pensez d’abord à quelqu’un qui vous a témoigné une grande bienveillance, votre mère par exemple. Pensez à sa bonté. Elle vous a donné la vie en supportant les épreuves de la grossesse et les douleurs de l’enfantement. Puis, à mesure que vous avez grandi, elle s’est occupée de vous sans ménager sa peine. Votre bonheur primant sur le sien, elle était prête à tout sacrifier pour vous.

    Maintenant, ressentez une immense compassion en imaginant qu’elle subit devant vos yeux de terribles souffrances, qu’on la traîne par terre, qu’on la torture ou la jette dans des braises, qu’elle souffre le martyre ; ou bien qu’elle n’a plus que la peau sur les os parce qu’elle n’a rien mangé depuis des semaines, et qu’elle tend sa main vers vous en vous suppliant : « Mon enfant, as-tu pour moi quelque chose à manger ? »

    Imaginez aussi qu’elle est née sous la forme d’une biche et qu’elle est poursuivie par des chasseurs avec leurs chiens. Acculée, terrorisée, elle saute d’une falaise et se brise les pattes ; les chasseurs la retrouvent mourante et l’achèvent de leurs couteaux.

    Continuez à imaginer des situations douloureuses auxquelles votre mère (ou une autre personne que vous avez choisie comme objet de méditation) se trouve confrontée. Ressentez au plus profond de vous sa souffrance jusqu’à être véritablement envahi par une immense compassion. Étendez alors cette compassion à tous les êtres, en pensant qu’eux aussi ont droit au même amour et qu’ils ont, eux aussi, le droit d’être libérés de leur malheur. Ne manquez pas d’inclure au nombre de ces êtres tous que vous considérez comme des ennemis et des obstacles. Visualisez-le tous, rassemblés en une immense foule, et rappelez-vous qu’ils souffrent de mille façons dans le cycle sans fin des existences.

    Laissez toutes les formes de souffrance possibles se dessiner clairement dans votre esprit. Imaginez des êtres vieux et malades, souffrant terriblement, ou des pauvres qui ont à peine de quoi survivre. Pensez à ceux que tourmentent la faim et la soif, à ceux qui sont esclaves de leurs obsessions et souffrent jusqu’à la folie de l’angoisse provoquée par leur désir ou leur haine irrépressibles.

    Lorsque vous ressentez pour tous ces êtres une immense compassion, passez à la pratique dite de « l’échange ». Si vous le pouvez, visualisez devant vous ceux qui souffrent, puis imaginez qu’en même temps que vous expulsez l’air de vos poumons, vous leur envoyez votre bonheur, votre force vitale, votre chance, votre santé, bref tout ce que vous avez de plus précieux, sous la forme d’un nectar blanc, rafraîchissant et lumineux. Priez en même temps pour que tous les êtres qui souffrent reçoivent ce nectar que vous leur offrez sans réserve.

    Pensez qu’ils l’absorbent jusqu’à la dernière goutte et que cela a pour effet de mettre fin à leurs souffrances et de combler tous leurs besoins. Si leur vie était menacée, elle se trouve à présent prolongée ; s’ils étaient pauvres, ils possèdent tout ce qui leur faisait défaut ; s’ils étaient malades, ils éprouvent désormais un grand bien-être.

    Lorsque vous inspirez, considérez que vous prenez sur vous, sous la forme d’une masse noirâtre, toutes les maladies, les voiles et les poisons mentaux de tous les êtres, y compris vos ennemis. Pensez que cet échange les soulage de leurs tourments, et que leurs souffrances viennent vers vous comme une brume portée par le vent. Lorsque vous aurez pris sur vous toutes ces souffrances, laissez-vous aller à une grande joie que vous associerez à l’expérience de la vacuité.

    Réitérez cette pratique maintes fois jusqu’à qu’elle devienne pour vous une seconde nature. Ne doutez jamais que les êtres ont besoin de votre aide, et n’estimez jamais que vous avez suffisamment fait pour eux.

    Vous pouvez effectuer cette pratique essentielle n’importe quand et n’importe où, lorsque vous êtes malade, par exemple. Il est très bénéfique de la poursuivre après vos séances de méditation formelle, et de l’intégrer à l’entraînement de votre esprit dans toutes les activités de la vie quotidienne.

    Vous pouvez imaginez qu’au moment où vous expirez votre cœur est une sphère brillante d’où jaillissent des rayons de lumière blanche qui offre votre bonheur à tous les êtres, dans toutes les directions de l’espace. Lorsque vous inspirez à nouveau, pensez que vous prenez sur vous leur confusion mental et leurs tourments sous la forme d’une dense nuée noire qui pénètre dans votre cœur et se dissout dans la lumière blanche sans laisser de trace. Pensez que tous ceux qui sont dans la peine et la douleur s’en trouvent soulagés.

    Parfois, imaginez que votre corps se démultiplie en une infinité de formes qui vont partout dans l’univers, prennent sur elles les souffrances de tous les êtres qu’elles rencontrent et leur apportent le bonheur.

    Imaginez aussi que vous vous transformez en vêtements pour ceux qui ont froid, en nourriture pour les affamés ou en refuge pour les sans-abri ; imaginez que vous devenez la « gemme qui comble tous les souhaits », un peu plus grande que votre corps et étincelante d’un magnifique bleu saphir, que celle-ci se trouve au sommet d’une bannière de la victoire et pourvoit naturellement aux besoins de quiconque prononce un vœu ou une prière.

    Prenez également sur vous la violence des émotions négatives, ces causes de nos malheurs. Pensez que vous allez d’abord vaincre ces émotions en vous-même pour pouvoir mieux aider les autres. Envisagez n’importe laquelle, le désir par exemple, qui peut aller de la simple attirance à l’attachement compulsif envers une personne ou un objet que vous considérez comme agréable ou nécessaire. Évoquez ensuite quelqu’un que vous n’aimez pas ou que vous prenez pour un ennemi, et imaginez que tous ses désirs s’ajoutent aux vôtres. Ressentez pour lui une grande compassion, puis étendez ce sentiment à tous les êtres en pensant que vous vous chargez de tous leurs désirs : « Qu’ainsi tous les êtres soient libérés du désir et parviennent à l’Éveil. » Vous pouvez ainsi pratiquez cette méditation en utilisant la colère, l’arrogance, la convoitise, la confusion ou tout autre état mental qui perturbe et obscurcit l’esprit.


    Pour apprendre à traiter les émotions du point de vue de la vérité absolue, provoquez en vous un désir et ajoutez-y mentalement les désirs de tous les êtres. Tournez alors votre regard vers l’intérieur et analysez ce désir. Vous verrez qu’il n’a pas d’existence en soi. Observez la montagne de désirs que vous avez accumulée mentalement, et constatez qu’il n’y a là qu’une accumulation de pensées, vides de réalité. L’esprit, par nature, n’a pas plus de substance que l’espace.

    À moins de s’être longuement familiarisé avec ces pratiques, il est difficile de les mettre en œuvre lorsqu’on est directement confronté à la souffrance. Mais, avec l’habitude, on en devient de plus en plus capable, même dans les circonstances difficiles, car les choses nous apparaissent alors sous un jour différent.
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par loli83 le Dim 1 Jan - 23:31

    ça parait très bien toutes ces incitations mentales , mais personnellement ça ne me parle pas du tout
    je préfère aider directement quand je suis confronté aux problèmes des autres
    avatar
    komyo

    Masculin Messages : 184
    Date d'inscription : 30/06/2015
    Age : 60
    Localisation : normandie

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par komyo le Lun 2 Jan - 10:05

    c'est une vision du bouddhisme (tibétain) je pense proche du christianisme car l'on y parle de l'amour de toutes les créatures, cette grande compassion est considérée comme l'éveil dans la mesure ou l'on sacrifie son égo pour le bien de tous. (prendre sur soi la douleur)

    Autant te dire que ce n'est pas quelque chose que l'on retrouve dans d autres traditions, comme le zen ou celle plus ancienne des moines de la foret.   Wink

    Ce mode de prière ou de pratique ne supprime pas l'action, c'est juste un moyen pour développer l'envie de servir, quoique a un niveau subtil je pense que la prière est efficace.

    Cela me fait penser que l'on pourrait, si ce n'a déjà été fait, faire un post sur la prière et son influence, qui peut déboucher sur des façons d etre au monde différentes, comme les ordres contemplatifs chrétiens (chartreux, trappiste) et les ordre actifs (franciscains, dominicains, etc)

    bien a toi
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par loli83 le Lun 2 Jan - 11:59

    komyo , c'est peut être bien de passer par ce contour de la souffrance des autres pour avoir de la compassion pour eux

    mais c'est quand même mieux quand on a cette compassion naturelle qui vient du coeur

    il est clair que ce genre de recommandations ne peut que me repousser car je ne supporte ni l'idée ni encore moins la vue bien sûr, des douleurs  physiques qu'elles qu'elles soient, sauf si j'ai un pouvoir sur elles ( d'intervention ou de guérison )

    parfois ces douleurs  sont exacerbées par des souffrances ( j'ai fait un post sur la distinction entre douleur et souffrance , je crois l'avoir mis aussi dans ce forum )

    je ne crois pas au pouvoir de la prière/ quémande en général ,
    si ce n'est pour soi même , mais uniquement pour demander de la force pour endurer

    pourtant ce n'est pas ce qui manque les prières dans ce monde , oui tu pourrais ouvrir un post après vérification , mais de mémoire je pense qu'il n'y a pas de sujet spécifique ici

    Bien à toi aussi

    P.S  mauvaise mémoire Very Happy , il y a bien un sujet ici : "la prière"
    il faut dire que ce sujet m'intéresse moyennement , et ne m'a donc pas marqué

    et mon sujet figure, ici aussi , sous l'intitulé : "le rôle de la douleur physique " mais en tapant seulement " douleur " dans la fonction "rechercher" on tombe dessus
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par Hitori le Lun 2 Jan - 19:39

    Komyo a écrit:Lorsque vous inspirez, considérez que vous prenez sur vous, sous la forme d’une masse noirâtre, toutes les maladies, les voiles et les poisons mentaux de tous les êtres, y compris vos ennemis. Pensez que cet échange les soulage de leurs tourments, et que leurs souffrances viennent vers vous comme une brume portée par le vent. Lorsque vous aurez pris sur vous toutes ces souffrances, laissez-vous aller à une grande joie que vous associerez à l’expérience de la vacuité.
    Il y a là quelque chose qui, à mon sens, est dangereux. Autant travailler avec des énergies positives de guérison s’avère sans trop de danger pour l’émetteur (enfin pas toujours, mais disons en schématisant), autant prendre sur soi des énergies négatives est extrêmement dangereux.

    Cela demande une grande connaissance, une grande pratique et un niveau d'avancement spirituel élevé…et encore. Combien de thérapeutes n’ayant pas respecté les principes de base ont été victimes de maladies plus ou moins graves. On ne manipule pas les énergies sans conséquence.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    komyo

    Masculin Messages : 184
    Date d'inscription : 30/06/2015
    Age : 60
    Localisation : normandie

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par komyo le Lun 2 Jan - 20:10

    Et bien, il me semble que l' on est typiquement en face d'un cas ou chacun le ressent en fonction de ses croyances et son expérience personnelle, dans le reiki on dit qu'il ne faut pas intervenir avec sa volonté et que c'est l énergie de guérison qui va faire tout le travail, pour lola prier pour quelqu'un n'aura pas vraiment d effet.
    De mon point de vue, cela permet a la fois d'aider autour de soi mais aussi et surtout en travaillant a aider autrui, de se purifier soi meme de son propre karma négatif.
    tchin
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par loli83 le Lun 2 Jan - 20:42

    vu que je ne crois pas au karma , ceci explique cela ...
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par Hitori le Mar 3 Jan - 18:05

    Komyo a écrit:Et bien, il me semble que l' on est typiquement en face d'un cas ou chacun le ressent en fonction de ses croyances et son expérience personnelle….
    Tout à fait, mais en l’occurence, c’est surtout par expérience que je parle….suivant en cela les recommandations de Shakyamuni qui disait qu’il ne fallait pas croire mais expérimenter par soi-même. tchin


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    komyo

    Masculin Messages : 184
    Date d'inscription : 30/06/2015
    Age : 60
    Localisation : normandie

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par komyo le Dim 8 Jan - 10:24

    je pratique depuis 40 ans et parle aussi par expérience.
    Cette pratique se nomme "tonglen" dans le bouddhisme tibétain.
    Les yogis la font aussi via certaines formes de pranayama.
    Il ya pas mal d'informations dessus sur internet. cf quelques liens

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tonglen
    http://www.yoganova.fr/la-pratique-de-tonglen-8-secrets-pour-ouvrir-son-coeur/
    http://www.mediterzen.com/pages/content/tonglen.html



    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 664
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par ber21 le Dim 8 Jan - 19:36

    komyo a écrit:le bouddhisme est une pratique, certains y trouvent une inspiration, d'autres non. Ce sera toujours le cas de toutes les voies spirituelles anciennes et de celles a venir !  
    Bonne année 2017 Smile

    Médecine L’alchimie de la souffrance

    Par Dilgo Kyentsé Rinpoché

    Une souffrance intense peut provoquer une sorte de réveil qui ouvre notre esprit et notre cœur aux autres. Vous pouvez provoquer en vous ce type d’expérience en vous entraînant à échanger mentalement, à l’aide de la méditation, la souffrance des autres contre votre bonheur et à souhaiter que votre souffrance se substitue à celle des autres.

    Commencer par susciter en vous un puissant amour pour tous les êtres. Pour cela pensez d’abord à quelqu’un qui vous a témoigné une grande bienveillance, votre mère par exemple. Pensez à sa bonté. Elle vous a donné la vie en supportant les épreuves de la grossesse et les douleurs de l’enfantement. Puis, à mesure que vous avez grandi, elle s’est occupée de vous sans ménager sa peine. Votre bonheur primant sur le sien, elle était prête à tout sacrifier pour vous.

    Maintenant, ressentez une immense compassion en imaginant qu’elle subit devant vos yeux de terribles souffrances, qu’on la traîne par terre, qu’on la torture ou la jette dans des braises, qu’elle souffre le martyre ; ou bien qu’elle n’a plus que la peau sur les os parce qu’elle n’a rien mangé depuis des semaines, et qu’elle tend sa main vers vous en vous suppliant : « Mon enfant, as-tu pour moi quelque chose à manger ? »

    Imaginez aussi qu’elle est née sous la forme d’une biche et qu’elle est poursuivie par des chasseurs avec leurs chiens. Acculée, terrorisée, elle saute d’une falaise et se brise les pattes ; les chasseurs la retrouvent mourante et l’achèvent de leurs couteaux.

    Continuez à imaginer des situations douloureuses auxquelles votre mère (ou une autre personne que vous avez choisie comme objet de méditation) se trouve confrontée. Ressentez au plus profond de vous sa souffrance jusqu’à être véritablement envahi par une immense compassion. Étendez alors cette compassion à tous les êtres, en pensant qu’eux aussi ont droit au même amour et qu’ils ont, eux aussi, le droit d’être libérés de leur malheur. Ne manquez pas d’inclure au nombre de ces êtres tous que vous considérez comme des ennemis et des obstacles. Visualisez-le tous, rassemblés en une immense foule, et rappelez-vous qu’ils souffrent de mille façons dans le cycle sans fin des existences.

    Laissez toutes les formes de souffrance possibles se dessiner clairement dans votre esprit. Imaginez des êtres vieux et malades, souffrant terriblement, ou des pauvres qui ont à peine de quoi survivre. Pensez à ceux que tourmentent la faim et la soif, à ceux qui sont esclaves de leurs obsessions et souffrent jusqu’à la folie de l’angoisse provoquée par leur désir ou leur haine irrépressibles.

    Lorsque vous ressentez pour tous ces êtres une immense compassion, passez à la pratique dite de « l’échange ». Si vous le pouvez, visualisez devant vous ceux qui souffrent, puis imaginez qu’en même temps que vous expulsez l’air de vos poumons, vous leur envoyez votre bonheur, votre force vitale, votre chance, votre santé, bref tout ce que vous avez de plus précieux, sous la forme d’un nectar blanc, rafraîchissant et lumineux. Priez en même temps pour que tous les êtres qui souffrent reçoivent ce nectar que vous leur offrez sans réserve.

    Pensez qu’ils l’absorbent jusqu’à la dernière goutte et que cela a pour effet de mettre fin à leurs souffrances et de combler tous leurs besoins. Si leur vie était menacée, elle se trouve à présent prolongée ; s’ils étaient pauvres, ils possèdent tout ce qui leur faisait défaut ; s’ils étaient malades, ils éprouvent désormais un grand bien-être.

    Lorsque vous inspirez, considérez que vous prenez sur vous, sous la forme d’une masse noirâtre, toutes les maladies, les voiles et les poisons mentaux de tous les êtres, y compris vos ennemis. Pensez que cet échange les soulage de leurs tourments, et que leurs souffrances viennent vers vous comme une brume portée par le vent. Lorsque vous aurez pris sur vous toutes ces souffrances, laissez-vous aller à une grande joie que vous associerez à l’expérience de la vacuité.

    Réitérez cette pratique maintes fois jusqu’à qu’elle devienne pour vous une seconde nature. Ne doutez jamais que les êtres ont besoin de votre aide, et n’estimez jamais que vous avez suffisamment fait pour eux.

    Vous pouvez effectuer cette pratique essentielle n’importe quand et n’importe où, lorsque vous êtes malade, par exemple. Il est très bénéfique de la poursuivre après vos séances de méditation formelle, et de l’intégrer à l’entraînement de votre esprit dans toutes les activités de la vie quotidienne.

    Vous pouvez imaginez qu’au moment où vous expirez votre cœur est une sphère brillante d’où jaillissent des rayons de lumière blanche qui offre votre bonheur à tous les êtres, dans toutes les directions de l’espace. Lorsque vous inspirez à nouveau, pensez que vous prenez sur vous leur confusion mental et leurs tourments sous la forme d’une dense nuée noire qui pénètre dans votre cœur et se dissout dans la lumière blanche sans laisser de trace. Pensez que tous ceux qui sont dans la peine et la douleur s’en trouvent soulagés.

    Parfois, imaginez que votre corps se démultiplie en une infinité de formes qui vont partout dans l’univers, prennent sur elles les souffrances de tous les êtres qu’elles rencontrent et leur apportent le bonheur.

    Imaginez aussi que vous vous transformez en vêtements pour ceux qui ont froid, en nourriture pour les affamés ou en refuge pour les sans-abri ; imaginez que vous devenez la « gemme qui comble tous les souhaits », un peu plus grande que votre corps et étincelante d’un magnifique bleu saphir, que celle-ci se trouve au sommet d’une bannière de la victoire et pourvoit naturellement aux besoins de quiconque prononce un vœu ou une prière.

    Prenez également sur vous la violence des émotions négatives, ces causes de nos malheurs. Pensez que vous allez d’abord vaincre ces émotions en vous-même pour pouvoir mieux aider les autres. Envisagez n’importe laquelle, le désir par exemple, qui peut aller de la simple attirance à l’attachement compulsif envers une personne ou un objet que vous considérez comme agréable ou nécessaire. Évoquez ensuite quelqu’un que vous n’aimez pas ou que vous prenez pour un ennemi, et imaginez que tous ses désirs s’ajoutent aux vôtres. Ressentez pour lui une grande compassion, puis étendez ce sentiment à tous les êtres en pensant que vous vous chargez de tous leurs désirs : « Qu’ainsi tous les êtres soient libérés du désir et parviennent à l’Éveil. » Vous pouvez ainsi pratiquez cette méditation en utilisant la colère, l’arrogance, la convoitise, la confusion ou tout autre état mental qui perturbe et obscurcit l’esprit.


    Pour apprendre à traiter les émotions du point de vue de la vérité absolue, provoquez en vous un désir et ajoutez-y mentalement les désirs de tous les êtres. Tournez alors votre regard vers l’intérieur et analysez ce désir. Vous verrez qu’il n’a pas d’existence en soi. Observez la montagne de désirs que vous avez accumulée mentalement, et constatez qu’il n’y a là qu’une accumulation de pensées, vides de réalité. L’esprit, par nature, n’a pas plus de substance que l’espace.

    À moins de s’être longuement familiarisé avec ces pratiques, il est difficile de les mettre en œuvre lorsqu’on est directement confronté à la souffrance. Mais, avec l’habitude, on en devient de plus en plus capable, même dans les circonstances difficiles, car les choses nous apparaissent alors sous un jour différent.

    Komyo, brrr! Ma mère torturée, jetée dans les braises! Mais ça s'appelle tout bêtement du masochisme, et ça se soigne! Rinpoché aux urgences psychiatriques! J'ai toujours eu un amour profond pour ma mère et je préfère me l'imaginer jouir comme une diablesse! Au moins ça lui ferait du bien! Ces gémissements bouddhistes, ça ma hérisse les cheveux...que je n'ai plus! Plutôt que de se lamenter et de quémander du riz à des malheureux qui crèvent de faim, qu'ils se crachent dans les mains et prennent la bêche ou le marteau! Dans quel état ont-ils laissé le Tibet? Le coup de pied au ...de Mao, ils ne l'ont pas volé...
    avatar
    komyo

    Masculin Messages : 184
    Date d'inscription : 30/06/2015
    Age : 60
    Localisation : normandie

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par komyo le Dim 8 Jan - 19:51

    ta conclusion est fausse dans la mesure ou la plupart des tibétains ne pratiquaient pas tonglen cela ne justifie en rien les exactions de l'armée d occupation qu'est la chine. Avec ce genre d arguments tu n'es pas très loin des colons français qui justifiait leur domination par le manque d'ambition des populations locales et leur soumission a l'islam !
    Tonglen est une pratique de moine pour développer la compassion, sur des personnes très empathes ces visualisations seraient probablement superflues ou pire encore . Dans le bouddhisme tantrique, on parle de moyens habiles, la diversité des pratiques fait que ce qui pourrait etre bien pour l'un, ne l'est pas forcément pour l'autre. De toute manière personne n oblige qui ce soit a pratiquer ainsi et si l on s oriente vers cette pratique, cela doit etre positif comme de développer sa compassion et non de se perturber mentalement. ;^)
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par Hitori le Dim 8 Jan - 22:10

    Komyo a écrit:Je pratique depuis 40 ans et parle aussi par expérience.
    Mais je sais Komyo que toi aussi tu pratiques et ma réponse allait dans ton sens quand tu disais que chacun le ressent en fonction de ses croyances et de son expérience personnelle, et j’ajoutais que pour moi, c’est surtout sur mon expérience que je me base. Je reste persuadé que prendre sur soi des énergies négatives est préjudiciable pour celui qui n’a pas un certain niveau de maîtrise. Je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire, mais que c’est réservé à ceux capables de se protéger. J’ai été témoin de gens étant tombés malades pour n’avoir pas respecté ces principes. Les pensées sont de puissantes sources énergétiques et ceci dépasse le bouddhisme proprement dit, car il concerne toute technique mettant en œuvre les énergies.

    Alors quand je lis : « Prenez sur vous, sous la forme d’une masse noirâtre, toutes les maladies, les voiles et les poisons mentaux de tous les êtres », je dis attention, c’est extrêmement dangereux pour celui qui n’a pas le niveau de le faire, en ne sachant pas comment se protéger. Je pense que c'est important de le dire. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    komyo

    Masculin Messages : 184
    Date d'inscription : 30/06/2015
    Age : 60
    Localisation : normandie

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par komyo le Lun 9 Jan - 10:27

    c'est difficile de répondre catégoriquement sur ces sujets car nous parlons d'éléments non quantifiables, pas plus que prouvables (transferts energétiques, charges, etc).
    Un point que je n'avais pas perçu avant de poster la description de cette pratique, c'est qu'il y a un imaginaire qui pourra etre perçu comme terrifiant par certains et pas par d'autres. La partie energétique, necessite une certaine réalisation de la vacuité et du détachement. Mais d'un autre coté, elle y conduit aussi. Je me souviens avoir posé la question a un pratiquant qui disait en gros, que comme ce n'était pas son karma, on n'en prenait qu'une partie et surtout on avait la possibilité de le purifier ainsi. Satchitananda qui a créé l' intégral yoga institute disait que les yogis faisaient un travail d'aspirateur de négativités mais que cela ne se voyait pas. Je connais des gens qui pratiquent ainsi, ne serait ce que mon maitre dans le shingon.
    Mais effectivement, pour rejoindre ce que tu dis, ils ont bien souvent une pratique, mantrique avec des rituels de feu spécifiques pour bruler le karma négatif, ou energétique via des visualisations, pranayama etc.
    Ainsi dans certaines visualisations on imagine que cette energie noire s écoule par les pieds dans la terre et finit manger par d'autres type de créatures qui s en régale; etc... Dans d'autre elle arrive par le bas de la colonne est purifiée dans le coeur et ressort sous forme de lumière par le chakra coronal etc, etc


    dans tous les cas, il vaut mieux que la personne qui s exerce ainsi soit psychologiquement stable et plutot en bonne santé !
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 664
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par ber21 le Lun 9 Jan - 17:41

    Conditionnement psychologique dont je ne doute en rien de l'efficacité sur sa propre personne...
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le bouddhisme est-il obsolète?

    Message par Hitori le Lun 9 Jan - 17:54

    Komyo a écrit:dans tous les cas, il vaut mieux que la personne qui s exerce ainsi soit psychologiquement stable et plutot en bonne santé !
    Oui,  c’est impératif, et en plus connaitre les techniques mentales --du genre de celles dont tu parles -  et physiques permettant  de ne pas s’imprégner d’énergies négatives est recommandé. En élargissant la réflexion, je pense là à un thérapeute qui soigne par émission énergétique, il doit pouvoir faire barrage aux énergies nocives du patient pour ne pas qu’elles l’atteignent. De nombreux débutants, par manque de connaissances, en ont fait les frais de manière plus ou moins grave.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."

      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 0:54