DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    l'octuple sentier

    Partagez
    avatar
    komyo

    Masculin Messages : 184
    Date d'inscription : 30/06/2015
    Age : 60
    Localisation : normandie

    l'octuple sentier

    Message par komyo le Dim 19 Juin - 20:51

    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Dim 19 Juin - 21:26

    Merci Komyo, nous avons là le noble chemin du Bouddhisme, qui est la voie du milieu.

    Au sujet de la parole, le Bouddha a enseigné qu’elle était comparable à une hache, ce qui veut dire qu’elle est une arme qui tranche. Il a dit que la parole doit être juste et vraie.

    La parole vraie veut dire une parole de vérité, on doit dire la vérité, mais à la condition que celui à qui s’adresse cette vérité soit capable de l’entendre.

    Cela rejoint ce que je répondais à geveil sur le  fil « Les hommes se paient de mots », à savoir qu’on ne peut pas toujours dire la parole vraie, si l’autre n’est pas à même de l’entendre.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Dim 3 Juil - 21:44

    L’octuple sentier, qui est la voie de Bouddha, nous explique comment se comporter
    pour accéder à la libération, par la cessation de la souffrance en focalisant sur les points importants.

    Parmi ceux-ci, il y a la compréhension juste.

    Celle-ci s’ancre sur l’impermanence de la vie. Quand la vie nous sourit, nous aimerions que ces moments là durent éternellement et nous sommes malheureux lorsque nous avons des revers de fortune. Alors que nous devrions prendre cela avec le même détachement et accepter le fait que le bonheur soit éphémère. Ce qui veut dire d’en profiter sans que s’immisce dans notre esprit l’angoisse de sa disparition.

    Il est évident que prendre conscience de l’impermanence des choses n’est pas suffisant, il nous faut l’accepter et ça c’est difficile, parce que nous refusons de le reconnaître et nous utilisons toutes sortes de subterfuges pour ne pas le voir. Nous faisons un déni de réalité. Parmi ceux-ci, il y a l’attachement aux êtres et aux choses, qui ne peut qu’ajouter de la souffrance à la souffrance.

    La compréhension juste, c’est donc de comprendre comment fonctionne le monde, mais pas à la manière scientifique avec le décryptage des lois de la nature, mais de manière globale avec la complémentarité de la dualité qui préside toute chose. Cela passe aussi par la compréhension de notre propre esprit et là aussi pas de manière scientifique, mais par une méditation sur nous-même.




    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par loli83 le Lun 4 Juil - 9:55

    je suis d'accord avec ton explication du départ , mais quand à la méthode pour y parvenir ( à cet état de sérénité ) , il faudra que je commente ton dernier paragraphe à mon retour
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Lun 4 Juil - 14:16

    Loli a écrit:il faudra que je commente ton dernier paragraphe à mon retour
    OK Wink

    Autre point important de l’octuple sentier c’est la pensée juste. Par pensée juste, là aussi on fait référence à la pensée qui est relié au « coeur » et non à l’intellect. Je ferai ici un parallèle avec l’intuition par rapport à la raison.

    Une pensée juste sera une pensée tournée vers les autres, c’est une pensée de compassion, qui cherchera les moyens d’aider les personnes en souffrance. La pensée juste est bienveillante envers les autres et elle rejette toute énergie négative, jalousie, envie, peur, etc…Le bonheur des autres nous réjouit, comme s’il était notre propre bonheur.

    La pensée juste est une pensée holistique et non égoïste. Il n’y a pas de séparation entre les autres et nous, mais au contraire une communion de pensée.



    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 664
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par ber21 le Lun 4 Juil - 17:38

    Ces gens sont-ils meilleurs que les autres? Je préfère l'abbé Pierre en train de "gueuler comme un âne" le 1er Février 1954! De l'action, pas de la délectation morose...Oua oua oua!
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Lun 4 Juil - 21:02

    Oui ber, on connait ton aversion pour tout ce qui est jaune, mais ici on ne parle pas des hommes, mais de techniques d’éveil qui donnent les moyens d’y parvenir (à l'éveil).

    Si ces techniques ne te paraissent pas pertinentes, dis nous pourquoi, cela serait plus constructif que de nous ressortir ton vieux disque rayé.... tu ne crois pas? Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Mar 5 Juil - 8:16

    Il n’y a pas de séparation entre les autres et nous, mais au contraire une communion de pensée.
    Mais bien sûr que si nous sommes séparés, de fait, si ce n'est en essence, sinon, à quoi servirait ce forum, et bien d'autres? Faut arrêter de se raconter des histoires, de se faire du cinéma, de se payer de mots!


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Mar 5 Juil - 10:43

    geveil a écrit:
    Hitori a écrit:Il n’y a pas de séparation entre les autres et nous, mais au contraire une communion de pensée.
    Mais bien sûr que si nous sommes séparés, de fait, si ce n'est en essence, sinon, à quoi servirait ce forum, et bien d'autres? Faut arrêter de se raconter des histoires, de se faire du cinéma, de se payer de mots!
    Il ne faut pas prendre une phrase et la sortir de son contexte, mon cher geveil. Sur ce fil, nous parlons d’une technique d’éveil proposée par le bouddhisme et qui permet d’alléger la souffrance.

    Oui bien sûr que la séparation existe, mais si nous focalisons sur elle, ce que fait une grande partie des humains, nous nous allons être en souffrance, parce que nous allons développer des sentiments négatifs; égoïsme, jalousie, envie, etc… C’est cela que nous dit le bouddhisme.

    Pour nous libérer de la souffrance, il nous dit que nous sommes Un en essence et que nos pensées et actions doivent s’articuler autour de cela, pour développer la compassion et l’amour. C’est pourquoi, il nous dit qu’il n’y a pas de séparation entre les autres et nous.

    Continuons sur l’octuple sentier….. nous avons parlé au dessus de la parole juste qui doit être une parole de vérité, mais à la condition que celui à qui s’adresse cette vérité soit capable de l’entendre. On peut ajouter que la parole juste doit éviter de faire souffrir. Car il y a la manière dont on dit les choses qui a son importance. La même chose sera reçue différemment selon la façon de la dire.







    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Mer 6 Juil - 10:10

    Il faut me lire attentivement et se souvenir de ce que j'ai déjà écrit, mon cher Hitori! Ce sera une façon de nous rapprocher et d'être moins séparés Grrr

    C’est pourquoi, il nous dit qu’il n’y a pas de séparation entre les autres et nous.
    Ce n'est pas parce qu'il le dit qu'il n'y en a pas! Grrr

    Tu as écrit une ou deux fois que tu avais une tendance au solipsisme, c'est là le problème, penser et croire que les autres sont vivants, de la même essence universelle, c'est cela qui aide à la communication, la compassion, l'empathie, mais il faut arrêter de se payer de mots, nous sommes bel et bien séparés, solitude ontologique, comme tu l'as fort bien compris.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 664
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par ber21 le Mer 6 Juil - 17:41

    Personnellement je juge les choses et les façons de penser sur leur efficacité. Or, parcourons les siècles sur 2500 ans et jusqu'à aujourd'hui. Que voyons-nous? La stagnation et l'ignorance d'un côté, le développement des sciences, des maths (pour moi c'est important les maths car c'est l'expression la plus pointue de l'esprit humain) et des techniques, et puis surtout l'essor fantastique du confort de vie.
    Mais il est permis de rêver! Quand je faisais mes études à Paris et que je travaillais comme un forcené, j'ai sans doute été traumatisé par cette bande de jeunes "lamas"?  en robe et au crâne rasé qui croisait souvent mon chemin en psalmodiant  "Aom...aom...aom ! J'avais une envie furieuse de leur donner une clé à boulons ou un balai! La "gnaque" d'une part, le "glandage" de l'autre... On ne me changera plus!
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Mer 6 Juil - 19:12

    geveil a écrit:Tu as écrit une ou deux fois que tu avais une tendance au solipsisme, c'est là le problème, penser et croire que les autres sont vivants, de la même essence universelle, c'est cela qui aide à la communication, la compassion, l'empathie, mais il faut arrêter de se payer de mots, nous sommes bel et bien séparés, solitude ontologique, comme tu l'as fort bien compris.
    Tu devrais également lire ce que j’écris, car dans le fil
    « Les hommes se paient de mots », je t’ai répondu:

    « Alors oui, les hommes se paient de mots, peut être aussi pour combler leur solitude ontologique, même si beaucoup ne le ressentent qu’à un niveau sous jacent. Cela leur sert d’exutoire, dans un besoin de faire partager leur intériorité, pour ne pas que leurs idées tournent en rond dans leur tête. »

    On peut faire un parallèle avec le bouddhisme qui fait de même pour que nous puissions avancer dans la voie de la sérénité.

    Car après tout que vaut-il mieux, se complaire dans sa solitude ontologique en ressassant des idées noires, ou bien s’ouvrir aux autres en développant un chemin de vie positif….même si pour cela il faut se payer de mots?

    Pour moi, une philosophie de vie doit aider à mieux vivre. Si c’est pour nous rendre pessimistes et enclins au défaitisme, je n’en vois pas trop l’intérêt.



    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Jeu 7 Juil - 9:04

    Hitori a écrit:Tu devrais également lire ce que j’écris,
    Celle là, je l'ai bien cherchée ! Twisted Evil


    « Alors oui, les hommes se paient de mots, peut être aussi pour combler leur solitude ontologique, même si beaucoup ne le ressentent qu’à un niveau sous jacent. Cela leur sert d’exutoire, dans un besoin de faire partager leur intériorité, pour ne pas que leurs idées tournent en rond dans leur tête. »

    On peut faire un parallèle avec le bouddhisme qui fait de même pour que nous puissions avancer dans la voie de la sérénité.

    Car après tout que vaut-il mieux, se complaire dans sa solitude ontologique en ressassant des idées noires, ou bien s’ouvrir aux autres en développant un chemin de vie positif….même si pour cela il faut se payer de mots?

    Pour moi, une philosophie de vie doit aider à mieux vivre. Si c’est pour nous rendre pessimistes et enclins au défaitisme, je n’en vois pas trop l’intérêt.
    Trop tard pour moi, je suis trop lucide, à chaque instant j'observe la tromperie de ce monde.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Jeu 7 Juil - 11:58


    geveil a écrit:Trop tard pour moi, je suis trop lucide, à chaque instant j'observe la tromperie de ce monde.
    Il n’est jamais trop tard pour celui qui est en chemin.

    Bon, on continue sur les préceptes de l’octuple sentier.
    Nous avons l’action juste. L’action juste est une action qui là aussi prend en compte l’autre; ne pas lui nuire (tuer, voler, etc…) et qui prend en compte la nature ( sens écologique et respect), mais qui prend en compte aussi nous-même (respect de notre personne, proscrire les drogues, la mauvaise sexualité et toute dépendance négative. Se purifier de tout poison).

    D’une manière générale l’action juste évite d’ajouter de la souffrance à la souffrance. C’est aussi la mise en pratique d’une technique d’éveil (méditation, Zen, etc…) par laquelle nous allons nous ressourcer quotidiennement.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Ven 8 Juil - 10:50


    Autre précepte, le mode de vie juste. Cela passe par une activité professionnelle qui ne soit pas en contradiction avec les préceptes au dessus, c’est a dire avoir une profession qui serait cause de souffrance.

    A la limite, si on ne peut pas changer de profession, il faut faire en sorte d’adapter au maximum celle ci avec ses préceptes moraux.

    Le mode de vie juste doit aussi s’exercer à notre vie relationnelle au sein de la société, en mettant en harmonie nos échanges avec les autres.



    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Sam 9 Juil - 10:43

    Une phrase que tu as écrite " Ne pas ajouter de la souffrance à la souffrance" et à laquelle j'adhère à 100%.
    Autre précepte, le mode de vie juste. Cela passe par une activité professionnelle qui ne soit pas en contradiction avec les préceptes au dessus, c’est a dire avoir une profession qui serait cause de souffrance.
    Là aussi, j'adhère à 100%, mais, mais, mon cher Hitori, question philosophique ( Tu aimes bien cela, n'est-ce pas ?) :  le monde ne serait-il pas un jeu à gain nul?  Autrement dit, quoiqu'on fasse, la somme des souffrances sera toujours égale à la somme des bienfaits à plus ou moins long terme. Supposons par exemple qu'à la suite d'une longue évolution, l'humanité ou toute autre espèce consciente parvienne à la déité, à une conscience cosmique unique, béatitude lumineuse et d'un amour infini, celle-ci, pour revivre une histoire, s'éclatera dans une souffrance infinie.
    Pour prendre un exemple plus terre à terre, un médecin a une profession qui vise à supprimer la souffrance. Vient le consulter une femme qui souffre d'être stérile. Le médecin fait ce qu'il faut pour qu'elle porte un enfant, la voilà enceinte. Mais pas de chance, l'enfant est un handicapé.
    La médecine permet à des millions d'humains de constitutions faible de rester en vie, ils font des enfants, mais ces enfants seront encore plus faibles et sujets au maladies, etc.....


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Sam 9 Juil - 11:53

    geveil a écrit:Là aussi, j'adhère à 100%, mais, mais, mon cher Hitori, question philosophique ( Tu aimes bien cela, n'est-ce pas ?)
    Comment le sais-tu? Very Happy

    : le monde ne serait-il pas un jeu à gain nul? Autrement dit, quoiqu'on fasse, la somme des souffrances sera toujours égale à la somme des bienfaits à plus ou moins long terme.
    N’oublie pas que nous sommes dans le monde de la dualité. Le bien n’existerait pas sans le mal.

    Supposons par exemple qu'à la suite d'une longue évolution, l'humanité ou toute autre espèce consciente parvienne à la déité, à une conscience cosmique unique, béatitude lumineuse et d'un amour infini, celle-ci, pour revivre une histoire, s'éclatera dans une souffrance infinie.
    Oui, c’est un scénario plausible, mais pas certain. La Conscience peut aussi aspirer à la béatitude suprême et nager dans un océan d’amour infini ad vitam aeternam

    Pour prendre un exemple plus terre à terre, un médecin a une profession qui vise à supprimer la souffrance. Vient le consulter une femme qui souffre d'être stérile. Le médecin fait ce qu'il faut pour qu'elle porte un enfant, la voilà enceinte. Mais pas de chance, l'enfant est un handicapé.
    La médecine permet à des millions d'humains de constitutions faible de rester en vie, ils font des enfants, mais ces enfants seront encore plus faibles et sujets au maladies, etc.....
    Oui, on voulant faire du bien, on peut obtenir le résultat inverse, mais l’exemple que tu donnes est symptomatique de notre refus d’accepter les contraintes de la nature.

    Mais bon, je pense qu’il ne faut pas focaliser sur le fait qu'une bonne intention puisse déboucher sur de la souffrance, mais faire en notre âme et conscience tout ce que nous pouvons pour alléger les souffrances présentes…..après, advienne que pourra.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Sam 9 Juil - 16:56

    Agir pour le moins de souffrance possible est peut-être bon pour notre sérénité, ce qui bien sûr est purement égoïste.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 664
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par ber21 le Sam 9 Juil - 18:23

    "Autrement dit, quoiqu'on fasse, la somme des souffrances sera toujours égale à la somme des bienfaits à plus ou moins long terme..."
    Oh! Va falloir me le démontrer! Si la Bible parle de péché originel, c'est bien la preuve que la somme des souffrances dépasse de très loin la somme des bienfaits. L'homme est plongé dans la souffrance à un degré autrement plus élevé que le niveau de bonheur auquel il pourrait accéder. Le bonheur est provisoire et furtif, la souffrance, physique ou morale, assaille l'homme sans trop jamais l'oublier...C'est d'ailleurs là que se trouve l'origine du Bouddhisme et des religions. Le paradis, si vous êtes gentils, après les souffrances de ce monde... On conçoit dans le plaisir, euh...on naît dans la douleur, on vit dans les emm..., et on meurt dans un râle d'agonie...Sauf si on est cardinal...
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Dim 10 Juil - 10:09

    "A plus ou moins long terme" ai-je écrit, Ber, faudrait peut-être que tu te concentres un peu et oublie tes vieilles idées.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Dim 10 Juil - 11:12

    Comme vous le dites, l'inéluctabilité de la souffrance rend bancal cette approche de l'octuple sentier.
    En tout cas, ainsi énuméré ce sentier me semble manquer cruellement de terrain. Ce pourrait être un décors de cinéma, plat, posé en fond de plan. Mais quelle scène sommes nous censé jouer ?
    Je me dit que Bouddha savait certainement de quoi il parlait, c'est la version qui nous a été livrée qui a dû perdre un peu de jus durant le voyage entre Lhassa et Paris. Sans parler du décalage horaire.

    Pour moi ce qui nous est pas dit, c'est que la chose dont nous souffrons en définitive c'est du refus de souffrir car dans ce refus nous nous coupons d'une partie de nous-même, de la vie organique, psychique et de l'existence tout court, avec ses aléas et ses tremblements de terre. Son devenir incessant.

    Lorsque cette volonté de se libérer de la souffrance correspond à une souffrance compensée, elle reste prisonnière des dualités. Elle induit un regard porté sur le monde emprunt d'une quête de plaisir permanent sous une variétés de vocables: bonheur, béatitude, paix... et dans le cerveau le plaisir et la douleur occupe le même lieu.

    A partir de là il reste une seule chose qui fait la différence, c'est notre attitude face aux épreuves (ou la souffrance). Une attitude qui a le pouvoir d'enrayer la surdité congénitale dont nous sommes généralement atteint. Ou pas.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Dim 10 Juil - 12:12

    Réflexions intéressantes Makak…..Ce que nous dit le bouddhisme c’est que la vie est souffrance, ça il ne le nie pas. Mais il nous dis aussi qu’une grande part de nos souffrances sont engendrées par une mauvaise compréhension des choses et il nous donne les moyens d’alléger ces souffrances là.

    Après, bien évidemment qu’il faut avoir une vision élargie de la vie et englober la souffrance comme faisant partie intégrante de cette même vie et même à l’accepter dans la mesure de notre incapacité à éradiquer ce qui ne peut l’être.. Sinon, nous ajoutons de la souffrance à la souffrance.





    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Dim 10 Juil - 13:18

    Je perçois toujours la même dissonance dans cette manière d'envisager la chose Hitori.
    Tout repose sur le positionnement de l'esprit qui se raidit contre ce qui fait (aussi) la vie.
    C'est un peu comme les moustiques en été, on aimerait bien les éradiquer mais on est tout de même contraint de les tolérer. On se fait une raison et on a des démangeaisons.

    Ce que nous ne comprenons peut-être pas, c'est ce que souffrance signifie.
    On ne se "libère" pas avec une moustiquaire.

    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Dim 10 Juil - 15:44


    Alan Watts a écrit:« Il est pourtant évident que la vie, considérée comme un système d'organismes s' auto-détruisant en se nourrissant de lui-même, " veut" la souffrance tout autant qu'elle veut le plaisir. Il s'ensuit que maîtriser sa vie revient à admettre, à rendre consciente la secrète préoccupation que l'on a pour l'extase à travers la douleur. ("Être Dieu", p.128 ) »


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Dim 10 Juil - 18:48

    Makak a écrit:Ce que nous ne comprenons peut-être pas, c'est ce que souffrance signifie.
    Tu pourrais peut-être développer cet aspect des choses, car c’est un point qui semble capital.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Lun 11 Juil - 11:49

    Ok Hitori, je vais tacher de faire court. Ce qui ne sera pas forcément simple.

    Au-delà de tout jugement de bon ou de mauvais.
    Ce qu’il y a derrière la souffrance c’est du "sentir" à un certain degré d'intensité et donc du contenu vivant. Autrement dit, du sens. C'est important (non?).

    Personne ne dit que c’est facile et nous pourrions être tentés d’évoquer les expériences les plus musclées. il reste que notre mentalité témoigne d’un esprit habité par la peur, ce qui engendre toutes les illusions qui peuvent faire de nos vies un enfer (avec des vacances et du chauffage au sol).
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Lun 11 Juil - 17:25

    Makak a écrit:Au-delà de tout jugement de bon ou de mauvais.
    Ce qu’il y a derrière la souffrance c’est du "sentir" à un certain degré d'intensité et donc du contenu vivant. Autrement dit, du sens. C'est important (non?).
    Oui indéniablement, mais le problème c’est que nous aimerions bien connaitre ce sens. Je pense que c’est notre pierre d’achoppement. Ne pas connaitre ce sens nous fait rejeter toute souffrance en bloc et comment pourrait-il en être autrement?

    Personne ne dit que c’est facile et nous pourrions être tentés d’évoquer les expériences les plus musclées. il reste que notre mentalité témoigne d’un esprit habité par la peur, ce qui engendre toutes les illusions qui peuvent faire de nos vies un enfer (avec des vacances et du chauffage au sol).
    Oui, là aussi quoi de plus naturel; l’incompréhension engendre la peur et la peur engendre le refus, avec comme corollaire les illusions dont tu parles.

    Je te remercie d’avoir répondu, mais ...(oui je sais j’abuse  Wink ) ce qu’il serait intéressant de développer c’est la nature de ce sens dont tu parles….quel est-il selon toi?


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Lun 11 Juil - 21:11

    Comme je ne suis pas certain de bien saisir ce que tu cherches exactement, je répondrais juste ceci:
    Souffrir de la soif en plein cœur du désert entraînent nos pas à marcher vers une source qui se cache quelque part... Baah nous avons autant besoin d'eau que de nous abreuver de "vérités".
    (bien tenir compte des guillemets, merci)
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Lun 11 Juil - 21:31

    Makak a écrit:Comme je ne suis pas certain de bien saisir ce que tu cherches exactement…..
    Ben, tu parlais d’un « sens » et je te demandais quel est ce sens, d’après toi.

    .
    ...je répondrais juste ceci:
    Souffrir de la soif en plein cœur du désert entraînent nos pas à marcher vers une source qui se cache quelque part... Baah nous avons autant besoin d'eau que de nous abreuver de "vérités".
    (bien tenir compte des guillemets, merci)
    Donc, si je comprends bien, le sens de la souffrance nous permet de trouver la « source »…c’est ce que tu veux dire?


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Lun 11 Juil - 22:28

    Hitori, dis-moi, ça tombe sous le sens (justement).
    Tu ne sais pas que les épreuves sont susceptibles de produire en toi un regard nouveau sur les choses, aiguiser ton discernement, te faire grandir... ? J'ai parlé de sens, oui, pas tout à fait comme d'une direction mais comme une information (connaissance) qui t'enseigne quelque chose d'essentiel sur toi, la vie, le monde, l'esprit.

    Après c'est du cas par cas même si je veux bien admettre qu'a mesure de creuser on touche à des causes de plus en plus profondes qui relie tout ce bazar.
    Donc je disais des "vérités", pas celles qui te soulage et qui te justifie mais celles qui te font sortir d'une situation par le haut.

    C'est mon expérience.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Mar 12 Juil - 10:49

    Makak a écrit:Hitori, dis-moi, ça tombe sous le sens (justement).
    Tu ne sais pas que les épreuves sont susceptibles de produire en toi un regard nouveau sur les choses, aiguiser ton discernement, te faire grandir... ?
    Mais bien sûr Makak….qu’est ce qui te fait penser que je pouvais l’ignorer?…parce que je t’ai demandé de développer?…c’était pour avoir ta vision des choses.

    J'ai parlé de sens, oui, pas tout à fait comme d'une direction mais comme une information (connaissance) qui t'enseigne quelque chose d'essentiel sur toi, la vie, le monde, l’esprit.
    Oui, c’est évident, mais ne pourrait-on pas accéder à ces connaissance sans passer par la case souffrance, est-elle la condition sine qua non pour nous connaître? Personnellement, bien que je reconnaisse qu’elle peut y contribuer, je pense que nous avons la possibilité de le faire par d’autres moyens.

    Après c'est du cas par cas même si je veux bien admettre qu'a mesure de creuser on touche à des causes de plus en plus profondes qui relie tout ce bazar.
    Donc je disais des "vérités", pas celles qui te soulage et qui te justifie mais celles qui te font sortir d'une situation par le haut.
    Oui, la souffrance peut se révéler un vecteur de progression spirituelle, mais la justifier par cela c’est s’en sortir à bon compte, en occultant ce que nous ne voulons peut-être pas voir. D’autre part, où j’ai un peu de mal (c'est le cas de le dire  Wink ) c’est quand chez certains elle débouche sur du dolorisme.

    C'est mon expérience.
    Je te remercie de l’avoir partagée.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Mar 12 Juil - 22:38

    Non, je ne pensais pas que tu l'ignorais en vérité. Qui l'ignore justement !? Mais j'avais le sentiment que tu avais quelque chose d'autre à l'esprit.

    mais ne pourrait-on pas accéder à ces connaissance sans passer par la case souffrance, est-elle la condition sine qua non pour nous connaître? Personnellement, bien que je reconnaisse qu’elle peut y contribuer, je pense que nous avons la possibilité de le faire par d’autres moyens.

    Nous apprenons de bien des façons et la souffrance n'est pas une voie mais une occasion (ça c'est pour les doloristes). Parfois c'est un "service" que la vie nous rend pour nous ouvrir les yeux. Mais c'est bien souvent une occasion que l'on ne saisit pas parce que les réactions affectives nous aveugle. Déjà que nous étions sourd! Je ne reviens pas sur ce que j'ai dis.

    Bref. Nous parlions de l'octuple sentier et de cessation de la souffrance n'est-ce pas ? Aussi noble que soient les paroles de Bouddha, les aléas de nos vies quotidiennes ont le pouvoir de mieux nous faire comprendre ce genre de choses et éventuellement d'en faire la critique. Sans en rester au discours.

    De la souffrance, je pense que l'homme heureux et l'homme malheureux la porte tout deux. Et dans chacun de nos actes nous pouvons en voir un bout, une expression. Le sentier est sous notre nez, il nous est plus occulté qu'octuplé. Il attend notre pas.

    Amicalement
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par loli83 le Mer 13 Juil - 13:24

    Makak a écrit:On ne se "libère" pas avec une moustiquaire.

    ben si quand même !

    moi qui suis allé en afrique de l'ouest sans prendre de médicaments conte le palu , je t'assure qu'avoir une moustiquaire ça libère l'esprit et on dort bien

    tu n'as peut être pas bien choisi ton exemple ou alors je n'ai pas bien compris ton idée
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Mer 13 Juil - 15:06

    Makak a écrit:Nous apprenons de bien des façons et la souffrance n'est pas une voie mais une occasion (ça c'est pour les doloristes).
    Oui, mais malheureusement, certains, pour justifier l’injustifiable, en font une voie.

    Parfois c'est un "service" que la vie nous rend pour nous ouvrir les yeux. Mais c'est bien souvent une occasion que l'on ne saisit pas parce que les réactions affectives nous aveugle. Déjà que nous étions sourd! Je ne reviens pas sur ce que j'ai dis.
    Cela rejoint le refus de l’impermanence de la vie, le refus de la loi des cycles. Quand nous sommes en haut on voudrait y rester.

    Bref. Nous parlions de l'octuple sentier et de cessation de la souffrance n'est-ce pas ? Aussi noble que soient les paroles de Bouddha, les aléas de nos vies quotidiennes ont le pouvoir de mieux nous faire comprendre ce genre de choses….
    Oui, pour certains indéniablement, pour d’autres, je pense qu’il ont besoin qu’on leur dessille les yeux et le message du bouddhisme peut leur permettre de mieux comprendre le pourquoi des choses. Nous ne sommes pas tous au même niveau d’avancement, c’est pourquoi de temps à autres, des figures charismatiques sont là pour éclairer ceux qui sont dans la pénombre.

    ….et éventuellement d'en faire la critique. Sans en rester au discours.
    Bien sûr et d’ailleurs Siddhārtha Gautama a dit de ne pas croire en son enseignement juste sur la foi de ses paroles, mais de le tester en le mettant en pratique.

    Et le mettre en pratique peut effectivement en faire ressortir toute la pertinence… je précise que je ne suis pas bouddhiste. Wink

    Après, peut-on éradiquer toute souffrance? Personnellement, je ne le pense pas, car la souffrance est inhérente à la vie, mais tout au moins, en suivant les enseignements du bouddhisme, on peut considérablement la réduire, par la compréhension de certaines vérités. La part qui reste ...et bien il faut l’accepter comme composante existentielle.

    De la souffrance, je pense que l'homme heureux et l'homme malheureux la porte tout deux.
    Oui, c’est que je dis au dessus.

    Et dans chacun de nos actes nous pouvons en voir un bout, une expression. Le sentier est sous notre nez, il nous est plus occulté qu'octuplé.
    Ben voilà Makak….. c’est justement parce qu’il est occulté qu’il a besoin d’être octuplé, non?… C’est justement parce que la grande majorité ne voit pas, qu’il est nécessaire de leur monter le chemin.

    Il attend notre pas.
    Mais encore faut-il le faire. Car comme dit l’adage un long voyage commence par un premier pas et c’est lui qui va tout déterminer. Mais beaucoup préfèrent penser au voyage et à son but qu’initier le premier pas….sans parler de ceux qui s’appesantissent sur eux-même en cultivant une certaine bofitude….. il y a loin de la coupe aux lèvres.

    Amicalement *

    Pareillement.


    *:
    Dan c’est toi? Very Happy


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par loli83 le Mer 13 Juil - 15:16

    Hitori , même en plaisantant , ça ne m'aurait pas plu d'être assimilé à Dan Wink
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Mer 13 Juil - 16:11

    loli83 a écrit:Hitori , même en plaisantant , ça ne m'aurait pas plu d'être assimilé à Dan  Wink
    C'est à ce genre de remarque qu'on reconnait l'humour et l'amour divin. I love you


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par loli83 le Mer 13 Juil - 17:48

    Geveil , dans certains de tes messages tu dis pourtant à Hitori que nous sommes tous différents , si toi tu aimes à être assimilé à des personnes méchantes , racistes , égoïstes , c'est ton choix ,

    mais justement l'amour divin rejette ce genre de personnes dans le but de préserver les justes qui n'en sont pas moins humbles en dénonçant les mauvaises actions de ce genre de personnes

    si ce personnage était capable de changement l'amour divin en serait heureux
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 664
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par ber21 le Mer 13 Juil - 19:41

    Makak, très intéressant ce que tu écris; j'ai l'impression que la vie t'a beaucoup appris. Je pense que la vie est le meilleur livre pour découvrir les mystères de la souffrance et ses répercussions sur la personne. Je suis toujours surpris de la joie qu'expriment les enfants qui vivent parfois dans des conditions épouvantables (je pense à des images d'enfants indiens ou pakistanais). La vie elle-même peut produire des contrepoisons pour soulager nos existences; il est possible que les enfants réagissent plus aisément et inconsciemment aux agressions de la vie. Pour ma part, j'ai eu une enfance très difficile; mes parents étaient très pauvres et la vie très rude. Or, mes souvenirs d'enfant sont des souvenirs heureux. Je pense qu'on a en soi les outils souhaités pour affronter et vaicre la souffrance sans trop se perdre dans les méandres d'un sentier...
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Jeu 14 Juil - 1:05

    J'apprécie cette remarque, Ber21, concernant la joie des enfants des rues d'Inde et d'ailleurs. J'ai observé aussi cela. Sans doute n'ont-ils pas le luxe de souffrir de leur souffrance.
    Cette joie est un signe qui ne trompe pas d'une possibilité de liberté qui nous échappe de plus en plus en occident. Ils savent tirer avantage de chaque occasion et connaissent une règle que nous pourrions penser réservée aux sages.

    Un ami, qui connait bien l'Inde et les favelas Brésiliennes, m'a dit un jour ceci:
    "sur un escalier qui monterait de l'illusion à la réalité, la souffrance serait la première marche et la joie en serait la dernière". Une phrase qui a sa place ici.

    Pour loli83,
    c'est une drôle d'idée de penser que nous pourrions être libre enfermés sous une moustiquaire, bien à l'abri de la vie, là, dehors, juste derrière un filet d'illusion de 4 m2. Non ? Bien sûr ce n'est qu'une illustration il ne faut pas trop patiner dessus. Si zika et Chikungunya sont les stars de l'actu, ce n'est pas le propos ici.
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par loli83 le Jeu 14 Juil - 9:26

    Makak , je comprends que tu veuilles illustrer ton propos , mais vu que je trouve les moustiquaires bien utiles et pas du tout illusoires , bien protectrices tout en n'empêchant pas de voir et l'air de  circuler et sachant qu'on peut les enlever facilement , j'airais aimé que tu prennes un autre exemple

    tiens en cherchant , je trouve par exemple , l'histoire magnifique  du jeune David avant qu'il devienne roi et qui s'est présenté devant l'ennemi d'Israël , le géant Goliath qui était une vraie terreur ( là on est loin des moustiques même avec le palu ou le chikungunya à la piqûre Very Happy ) ; au départ on a commencé à lui faire porter une lourde armure avec un casque , le jeune David n'en a pas voulu , il est parti au combat avec sa petite tunique de tissu , sa fronde et ses pierres et surtout sa foi

    et vite fait bien fait  , d'une pierre dans le front , il a vaincu le géant , il a évité une guerre entre les deux armées , (il n'a pas oublié de louer son Dieu ) et en effet il a démontré qu'une armure n'aurait été qu'une protection ridicule , dérisoire et bien illusoire dans ce cas face à ce géant redouté  

    on pourrait aussi prendre exemple sur la médecine classique occidentale qui ne laisse pas la place aux ressources naturelles du corps et au mental ( dans le sens spirituel ) ainsi qu'aux ressources de guérison que nous offre la nature par des plantes ou des bactéries bien choisies

    enfin bref , vous m'avez compris j'espère , comme je t'ai compris Makak , sauf que tu l'as vu , je suis un peu tatillon sur les exemples , il ne faut pas m'en vouloir Very Happy tchin
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Jeu 14 Juil - 10:27

    C'est entendu loli et je ne t'en voudrais pas c'est pas mon genre.
    Tes exemples sont tout à fait à propos Smile

    A la tienne !

    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Jeu 14 Juil - 10:38

    Vos commentaires à tous sont intéressants et permettent d’élargir la réflexion et cela ne peut qu’enrichir le débat….bien, ceci étant dit on continue sur le sentier, où nous trouvons « l’effort juste ». Qu’est-ce à dire?

    Déjà, une chose importante, c’est que personne ne peut faire le boulot à notre place. C’est à nous à faire l’effort de s’engager sur le chemin.

    Mais s’engager n’est pas suffisant, encore faut-il ne pas s’engager dans une impasse, car sinon notre effort ne sera pas juste.

    Ensuite, notre effort ne doit pas être un effort égoïste, il doit s’insérer dans une perceptive commune (la sangha ).

    L’effort juste ne doit pas se focaliser sur un but à atteindre et en faire une obsession. C’est un effort constant de tous les jours, sans esprit de compétition. Cela rejoint que c’est la Voie qui est le but. Sinon, nous devenons esclave du but au lieu de nous libérer par l’effort juste.

    L’effort juste c’est aussi d’être conscient dans l’effort. Je suis totalement impliqué dans l’action ici et maintenant, avec la participation de toutes mes capacités physiques et mentales. L’action n’est pas un moyen d’atteindre autre chose, elle se suffit à elle-même.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Jeu 14 Juil - 11:51

    des personnes méchantes , racistes , égoïstes ,
    Je croyais que le NT invitait à ne pas juger? Mais bien sûr, comme tu es exceptionnelle, tu te permets de le faire tout de même.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Jeu 14 Juil - 13:59

    Salut Hitori,
    juste une question avant de te laisser finir l'énumération, c'est de toi ?
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par loli83 le Jeu 14 Juil - 15:34

    geveil a écrit:
    des personnes méchantes , racistes , égoïstes ,
     Je croyais que le NT invitait à ne pas juger?  Mais bien sûr, comme tu es exceptionnelle, tu te permets de le faire tout de même.

    je ne juge pas deveil , je constate des actions qui plus est sont revendiquées , jésus ne s'est pas privé de constater les mauvaises actions des pharisiens !
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Ven 15 Juil - 10:25

    Makak a écrit:Salut Hitori,
    Salut Makak.

    juste une question avant de te laisser finir l'énumération, c'est de toi ?
    Oui, ce sont les mots que je mets sur ma compréhension de l’octuple sentier…..sinon quand je fais un copié/collé je mets le texte en bleu foncé et en italique et je cite la source....ce que je vous incite à faire.

    C’est pourquoi j’apprécie les commentaires qui peuvent en être fait pour pouvoir jauger ma compréhension à celle des autres.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Sam 16 Juil - 12:10

    On continue….

    Le point suivant est l’attention juste. Pour le Bouddha l’attention juste est source d’éveil. L’attention juste ne doit pas être réservée aux moments de méditation et de ressourcement interne mais aussi dans la vie de tous les jours….De toute façon si on agit avec l’attention juste tous les actes, même les plus triviaux, sont source de méditation.

    L’attention juste permet d’être entièrement dans l’action, corps et mental….quand on mange, on sait qu’on mange, quand on scie du bois, on sait qu’on scie du bois…nous faisons un avec l’action entreprise.
    Nous devons entraîner notre esprit à être dans le moment présent, ce qui rejoint (de toute façon les 8 points ne se dissocient pas les uns des autres, ils forment un tout) l’effort juste.

    Pour ce qui est de l’attention extérieure, l’esprit est calme, disponible et vigilant, ancré dans le présent et on évite de projeter sur l’objet perçu une extrapolation imaginaire faite de jugement et de souhaits personnels. Nous devons accéder à l’objet en le regardant pour lui-même et non le voiler par notre projection mentale, faite de désirs plus ou moins conscients, au point de le déformer complètement. Comme l’exemple du bâton pris pour un serpent

    Pour ce qui est de l’attention intérieure, il est important d’être attentif à sa respiration et à sa manière de respirer, le souffle étant la vie. Il ne pourra pas y avoir de mouvement juste si il n’y a pas de centrage sur la respiration. Si nous n’y prenons pas garde, nos émotions mentales vont avoir une influence négative sur notre respiration en la réduisant considérablement. Le fait d’y porter attention va nous permettre de calmer et d’apaiser le mental et de respirer correctement (même si des techniques de respiration plus élaborées s’apprennent par la suite) et on sait en MTC que le fait de respirer en conscience va « nourrir » les reins, les reins étant le siège du Jing (l’Essence).

    L’attention intérieure est dirigée aussi vers les signaux  que nous envoie notre corps, aussi bien au niveau mental qu’au niveau somatique. Que veulent nous dire tous ses signaux? Ces sensations corporelles et ses émotions de quoi sont-elles le signe? L’attention juste peut beaucoup nous en apprendre sur nous-mêmes et ainsi nous permettre de nous libérer.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'octuple sentier

    Message par Hitori le Mer 20 Juil - 16:48

    La dernière recommandation de l’octuple sentier est la méditation juste. Enfin, quand on dit dernière, c’est façon de parler, car on pourrait tout à fait la mettre en tête de liste vu son importance capitale.

    On emploie le mot méditation, bien que n’étant pas tout à fait le mot juste, faute de pouvoir traduire le mot sanskrit Dhyāna, qui aurait plutôt un sens de contemplation ou absorption. Certains parlent de concentration, mais là nous nous éloignions encore plus du véritable sens car qui dit concentration dit renforcement du mental. Or dans le travail de méditation on veut au contraire occulter le mental.

    La pratique juste se compare à un voyageur traversant plusieurs contrées. On commence par traverser toutes les turbulences mentales externes, puis, on on traverse les perturbations mentales internes. Ensuite viennent les émotions dites positives, telle la joie, par exemple celle de faire un travail sur soi et d’être arrivé à ce palier de la pratique. On ne s’y attarde pas, on traverse cette contrée et on arrive dans un espace calme et serein.

    Arrivé à ce stade, que certains confondent avec le but de la pratique, le méditant est théoriquement sans pensée…oui, mais il se considère malgré tout comme l’observateur. C’est lui qui regarde cet espace dans lequel il se trouve…. il y a donc encore une pensée et qui dit pensée dit dichotomie, il y a lui et l’espace qui le contient.

    C’est là qu’il faut laisser la pratique faire son oeuvre. Peu à peu l’observateur va se diluer dans l’espace qui le contient et finir par être absorbé par le vide. Il n’y a plus d’observateur, plus rien, ne reste plus que le vide dont tout procède….Où est passé l’observateur? affraid


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Makak

    Messages : 45
    Date d'inscription : 07/07/2016

    Re: l'octuple sentier

    Message par Makak le Mer 20 Juil - 22:07

    Où est passé l’observateur?

    Et qui chemine sur l'octuple sentier ?
    Qui accède à "l'éveil" ?

    Celui qui se demande ça doit se demander qui parle de lui en se demandant qui !
    clown
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'octuple sentier

    Message par geveil le Jeu 21 Juil - 7:16

    Hitori a écrit:C’est là qu’il faut laisser la pratique faire son oeuvre. Peu à peu l’observateur va se diluer dans l’espace qui le contient et finir par être absorbé par le vide. Il n’y a plus d’observateur, plus rien, ne reste plus que le vide dont tout procède….Où est passé l’observateur?   affraid
    Est-ce cela que tu vises, toi qui ne cesse de protester que tu aimes la vie, malgré ses souffrances?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.

      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 0:59