DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    La philosophie est questionnement

    Partagez
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Ven 15 Avr - 16:39


    Comme on le sait, la philosophie est essentiellement questionnement. Mais toutes les questions que l’on peut se poser sont-elles d’ordres philosophiques? Apparemment pas, car si je dis : « Doit-on débarrasser la table après avoir manger? », c’est plutôt une question d’ordre pratique…mais ne pourrait-on pas y voir aussi un prolongement d’ordre philosophique, qui nous renverrait à la notion d’ordre et de discipline?

    Il y a bien sûr des questions d’ordre factuel qui se rapportent à un objet, ce qui par conséquent va en réduire la portée philosophique. Par exemple: « Peut-on aimer les BD en étant adulte? ». On a là un objet qui appelle une réponse binaire, oui ou non. Pourtant, si on creuse un peu plus, choisir une réponse va nous renvoyer sur l’analyse de l’imaginaire, du choix des supports de lecture, de la pluralité des schèmes mentaux et sur les différents passages de l’évolution des âges. Ce qui on le voit, nous fait retomber de facto sur la philo.

    N’y aurait-il alors que des questions philosophiques?


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    prometa

    Féminin Messages : 269
    Date d'inscription : 16/06/2015
    Localisation : Pyrénées orientales

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par prometa le Dim 17 Avr - 9:39

    Besoin de logique, dès la prime enfance . "Pourquoi" est un mot fondamental qui permet de situer chaque chose dans sa fonction mais aussi sa raison d'être
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Dim 17 Avr - 10:07

    « Doit-on débarrasser la table après avoir manger? »
    Pourquoi?
    - Ben pour laver la vaisselle, nettoyer la table et remettre le couvert.
    - Pourquoi?
    - Ben si la vaisselle est sale, d'abord ce n'est pas beau à voir, pas appétissant et on peut attraper des maladies.
    - Et pourquoi éviter les maladies?
    - Ben parce que ça fait souffrir et on peut en mourir.
    - Et alors, la souffrance n'est-elle pas une marche vers le ciel?  Et ne doit-on pas mourir tôt ou tard? Pourquoi vouloir vivre à tout prix?
    D'ailleurs, pourquoi mettre le couvert, pourquoi ne pas manger dans le récipient de cuisson en puisant avec ses mains?
    Et pourquoi cuire, pourquoi ne pas manger cru?
    Etc.......


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Dim 17 Avr - 10:50

    prometa a écrit:Besoin de logique, dès la prime enfance . "Pourquoi" est un mot fondamental qui permet de situer chaque chose dans sa fonction mais aussi sa raison d’être
    Donc, pour toi toute question est métaphysique., c’est bien ça?

    geveil a écrit:Etc…….
    Donc, le questionnement ne s’arrêtera jamais. Mais si c’est le cas, autant ne plus poser de questions, non?


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Dim 17 Avr - 14:56

    Hitori a écrit:
    Donc, le questionnement ne s’arrêtera jamais. Mais si c’est le cas, autant ne plus poser de questions, non?
    Pourquoi pas? Surprised

    Mais en effet, autant ne plus se poser de questions et vivre l'instant présent, c'est un choix de vie.

    Un autre est, poussé par l'instinct d'exploration, d'aller à la découverte de choses nouvelles.

    Un autre de chercher à comprendre comment ça marche=> recherche fondamentale en sciences.

    Mais je crois que des questions comme " Pourquoi quelque chose plutôt que rien?" ou " La vie a-t-elle un sens?" n'ont pas de réponses, donc inutile de se les poser.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Lun 18 Avr - 0:09


    Oui, mais ne penses-tu pas que ce besoin irrépressible de nous poser des questions a été ce qui a permis notre si rapide évolution?

    Même si après avoir des réponses, de nouvelles questions surgissent, encore et encore, cela ne tarit pas notre soif de connaissance et cela même, comme tu dis, si certaines questions métaphysiques resteront (peut-être) à jamais sans réponse.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Lun 18 Avr - 8:59

    Hitori a écrit:
    Oui, mais ne penses-tu pas que ce besoin irrépressible de nous poser des questions a été ce qui a permis notre si rapide évolution ?
    Ou inversement, c'est notre rapide évolution qui a fait surgir ce besoin irrépressible.

    Ce besoin n'est selon moi rien d'autre que l'expression du besoin d'exploration de tous les êtres vivants.
    Quelle différence cela fait-il chez l'homme? Chez l'homme, le cortex, support de la conscience, je crois, est sur-développé. Les questions sont en quelque sorte l'exploration du cerveau par lui-même.



    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Lun 18 Avr - 11:00

    geveil a écrit:Ou inversement, c'est notre rapide évolution qui a fait surgir ce besoin irrépressible.
    Oui, on peut aussi le voir ainsi.

    Ce besoin n'est selon moi rien d'autre que l'expression du besoin d'exploration de tous les êtres vivants.
    Quelle différence cela fait-il chez l'homme? Chez l'homme, le cortex, support de la conscience, je crois, est sur-développé. Les questions sont en quelque sorte l'exploration du cerveau par lui-même.

    Je pense que le fait qu’il n’y a aucune certitude sur laquelle l’esprit puisse s’appuyer, fait que l’interrogation surgit, suivi d’un doute, plus ou moins radical. Ce qui n’empêche aucunement la poursuite de l’interrogation, bien sûr.  

    Le monde (et par conséquent notre conscience) est un mystère, car toutes nos « certitudes » peuvent être remises en cause. Si ça se trouve, nous sommes des cerveaux dans une cuve (cf Hilary Putnam)  affraid

    voir ici


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Lun 18 Avr - 20:24

    Hitori a écrit:
    geveil a écrit:Ou inversement, c'est notre rapide évolution qui a fait surgir ce besoin irrépressible.
    Oui, on peut aussi le voir ainsi.

    Ce besoin n'est selon moi rien d'autre que l'expression du besoin d'exploration de tous les êtres vivants.
    Quelle différence cela fait-il chez l'homme? Chez l'homme, le cortex, support de la conscience, je crois, est sur-développé. Les questions sont en quelque sorte l'exploration du cerveau par lui-même.

    Je pense que le fait qu’il n’y a aucune certitude sur laquelle l’esprit puisse s’appuyer, fait que l’interrogation surgit, suivi d’un doute, plus ou moins radical. Ce qui n’empêche aucunement la poursuite de l’interrogation, bien sûr.  

    Le monde (et par conséquent notre conscience) est un mystère, car toutes nos « certitudes » peuvent être remises en cause. Si ça se trouve, nous sommes des cerveaux dans une cuve (cf Hilary Putnam)  affraid

    voir ici
    Oui, si ça se trouve, mais vois-tu, nous en sommes convenus, la réalité n'est pas objectivement démontrable et je fais un acte de foi en supposant que mes semblables sont vivants, des sujets.
    Par contre, il y a des certitudes qui AMHA, ne peuvent être remises en cause. Par exemple tu as démontré brillament que 1=0, 999999999999.........Pour moi, c'est une certitude qui ne peut être remise en cause, même par Lola et son Dieu.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Lun 18 Avr - 21:24

    geveil a écrit:Par contre, il y a des certitudes qui AMHA, ne peuvent être remises en cause. Par exemple tu as démontré brillament que 1=0, 999999999999.........Pour moi, c'est une certitude qui ne peut être remise en cause, même par Lola et son Dieu.
    Pourtant que tu ne veuilles pas la remettre en cause n’empêche pas qu’une certitude reste une croyance. Je pense que tu seras d’accord là-dessus.

    N’oublions pas que la certitude vient de l’abandon du doute et la pensée à ce moment là fait une pause, car elle a trouvé son point d’ancrage. La certitude arrive quand les raisons de croire s’enracinent dans l’esprit.

    Mais la certitude est-elle vérité? Pas obligatoirement, car elle peut en avoir les apparences et ne pas l’être. Donc, il ne faut pas les confondre, sinon c'est faire d'une subjectivité personnelle, une vérité.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Nicolas

    Masculin Messages : 38
    Date d'inscription : 08/03/2016
    Age : 41
    Localisation : Au sud

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Nicolas le Mar 19 Avr - 4:37

    Salut Geveil, j´ai un petit problème quand tu dis Lola et son Dieu.C´est comme si Lola a un Dieu et toi tu en un autre,et que chacun à un Dieu, comme chacun à un père.

    Je pense que le président de la république c´est pas seulement le président des autres ou des socialistes, mais c´est aussi le président de ceux qui n´ont pas voter pour lui, ou qui veulent sa démission etc.
    Moi à ta place, je dirai Lola et le Dieu des cieux s´il existe.Mais pas Lola et son père celeste. Car Lola n´a pas un père celeste a elle toute seule, comme on peu le comprendre.
    C´est juste une petite précisión, à bientòt et que Dieu benisse le forum.
                                                                                                                 cheers
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Mar 19 Avr - 8:43

    Et ben soit, Hitori, si tu fais de la sémantique, d'accord, ne pas confondre certitude et vérité. La vérité est un jugement porté sur quelque chose et la certitude un sentiment consécutif à ce jugement.
    Mais, question philosophique, à quoi reconnaître qu'une vérité en est une?
    Par ailleurs, quand tu écris qu'une certitude est une croyance, bien entendu, mais dans ce cas on peut dire que tout n'est que croyance, car tout est essentiellement subjectif ( Voir mon post sur l'objectivité, si tu estimes que ça mérite le détour).
    Donc, comme je l'ai écrit je ne sais où, le monde est une grande illusion et son créateur, si créateur il y a , un grand illusionniste.
    Ne reste plus qu'à faire comme au cabaret, on sait que la partenaire ne peut pas disparaître comme ça, derrière un paravent ou dans un boite, mais on s'en amuse comme si c'était vrai, de même qu'on pleure au cinéma quand un héros meurt, on pleure alors qu'on sait très bien que ce n'est qu'un acteur.
    Comme le disent les bouddhistes, tout est impermanent, sauf l'impermanence.  Et geveil, d'une  prétention inouïe, soutient que même l'impermanence peut disparaître un jour, quand il n'y aura plus rien, rien de rien. Twisted Evil


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par loli83 le Mar 19 Avr - 12:48

    le fait qu'il y EST , et que cela ne dépend pas de nous , et que cela est surnaturel , puissant , incroyable , imitable seulement pour d'infimes parties et cela reste des imitations , inconcevable mais avec une possibilité de ressenti , enfin bref on peut qualifier de mille façons cet univers et cet au delà de l'univers , tout cela fait que : non , cela parait illogique que l'aboutissement soit rien , la logique veut au contraire qu'il n'y ait pas d'aboutissement , mais un IL EST infini
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par ber21 le Mar 19 Avr - 16:59

    La philosophie est questionnement...Mon épagneul est-il philosophe?...Dès que je m'asseois devant mon écran, lui aussi s'asseoit juste à côté de moi et regarde avec insistance et alternativement la tête déplumée de son maître puis la boîte de biscuits; et ça dure jusqu'à ce que je cède, et je finis toujours par céder!

    Si j'en crois mon vieil ami Diogène, qui adorait les toutous puisqu'il a adopté leur cynisme, la philosophie n'est-elle pas antérieure à l'homme? La philosophie trouve ses racines dans l'émergence même de la vie; elle n'est pas invention de l'homme. Lui bien sûr a su l'amener à un très haut niveau, parfois jusqu'à ce qu'il en perde la tête...et à se retrouver dans "Nuit debout...!"
    Je vais me cacher!

    http://www.academia.edu/3689052/_Du_chien_au_philosophe_Lanalogie_du_chien_chez_Diog%C3%A8ne_et_Platon_2014_
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Mar 19 Avr - 21:02

    geveil a écrit:Et ben soit, Hitori, si tu fais de la sémantique, d'accord, ne pas confondre certitude et vérité. La vérité est un jugement porté sur quelque chose et la certitude un sentiment consécutif à ce jugement.
    Nous sommes d’accord.

    Mais, question philosophique, à quoi reconnaître qu'une vérité en est une?
    Nous appelons vérité ce que nous considérons comme réel. Mais ce soit disant réel n’est en fait que de reconnaitre une « existence » à un objet ou a un concept. Mais cette existence est complètement assujetti à notre subjectivité, ce qui fait que la vérité sera « notre » vérité.

    Autrement dit, il n’y a pas de vérité en « essence » qui nous soit appréhendable, il n’y a que des vérités relatives. Personnellement, je pense que si la Vérité existe, elle ne nous est pas accessible.


    Par ailleurs, quand tu écris qu'une certitude est une croyance, bien entendu, mais dans ce cas on peut dire que tout n'est que croyance, car tout est essentiellement subjectif ( Voir mon post sur l'objectivité, si tu estimes que ça mérite le détour).
    Oui, je l’ai lu et je partage ton analyse, d’ailleurs il n’y a à qu’à voir ce que j’écris au dessus.

    Donc, comme je l'ai écrit je ne sais où, le monde est une grande illusion et son créateur, si créateur il y a , un grand illusionniste.
    Oui, on peut le voir ainsi ou alors on peut aussi se dire que nous n’avons pas les outils nécessaires pour décoder le « logiciel » mis en place.



    Ne reste plus qu'à faire comme au cabaret, on sait que la partenaire ne peut pas disparaître comme ça, derrière un paravent ou dans un boite, mais on s'en amuse comme si c'était vrai, de même qu'on pleure au cinéma quand un héros meurt, on pleure alors qu'on sait très bien que ce n'est qu'un acteur.
    Il faut faire confiance en la vie. Ce n’est pas parce qu’on n’y pige que dalle ( voir au dessus) que cela n’a forcément pas de sens…. Je crois que c’est padre Pio qui expliquait que si on regarde par en dessous une tapisserie en train de se faire, on n’y voit qu’un entrelacs de fils sans aucune signification, mais il suffit de regarder la tapisserie à l’endroit et alors tout son sens nous saute aux yeux.

    Comme le disent les bouddhistes, tout est impermanent, sauf l'impermanence.  Et geveil, d'une  prétention inouïe, soutient que même l'impermanence peut disparaître un jour, quand il n'y aura plus rien, rien de rien.
    Affirmation gratuite qui n’engage que toi et a laquelle je ne souscris pas....mais tu le sais Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Mar 19 Avr - 22:10

    Bien entendu que cette affirmation est gratuite, si tu y souscris, je t'enverrai un bon de souscription.

    Pour le moment, ne ne souscrits pas à ton affirmation gratuite, à savoir que puisqu'il y a c'est pour l'éternité, ou plutôt, comme c'est hors du temps, il ne peut pas ne pas y avoir. Ai-je bien compris?

    Ceci dit, j'aimerais bien voir la discussion où tu soutiens que même les principes d'identité et de non contradiction ne sont que des vérités relatives.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Lun 25 Avr - 13:13

    Avez-vous vu Finkelkraut se faire éjecter de nuit debout?  Sa réaction " Gna, gna, gnaaa" est digne d'un gosse, voilà qui remet en question la philosophie!


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Pan le Lun 25 Avr - 13:49

    Ton attaque envers Finkielkraut est-elle de l'amour et de la charité, telle que tu prétendais en avoir, Géveil ?
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Lun 25 Avr - 19:17

    geveil a écrit:Pour le moment, ne ne souscrits pas à ton affirmation gratuite, à savoir que puisqu'il y a c'est pour l'éternité, ou plutôt, comme c'est hors du temps, il ne peut pas ne pas y avoir. Ai-je bien compris?
    Il ne peut pas « ne pas y avoir », parce qu’« il y a ». C’est « il y a » qui invalide « ne pas y avoir ».

    Ceci dit, j'aimerais bien voir la discussion où tu soutiens que même les principes d'identité et de non contradiction ne sont que des vérités relatives.
    Ici

    Avez-vous vu Finkelkraut se faire éjecter de nuit debout?  Sa réaction " Gna, gna, gnaaa" est digne d'un gosse, voilà qui remet en question la philosophie!
    Je ne connais pas l’affaire, mais je réagis à ta remarque de remise en question de la philosophie.

    Je pense que tu as voulu dire; à quoi cela sert-il de pratiquer la philosophie si on n’est pas capable de se contrôler?. C'est ça?..... Mais cela est le problème de Finkelkraut, pas de la philosophie, voyons!

    Car je suis étonné que tu fasses un tel amalgame entre la philosophie et le philosophe. La philosophie, comme le dit le titre du fil est questionnement et ne prend pas partie. C’est le philosophe qui le fait. Le philosophe est un humain, avec tout ce que ce terme peut évoquer, en bien et en moins bien.

    De brillants philosophes ont pris des positions critiquables, comme certains écrivains de talent d’ailleurs. Ceci enlève-il de la valeur à la philosophie ou à l'écriture?  Comme je l’ai déjà dit, l’or est l’or, qu’il soit dans les mains d’un roi ou d’un gueux, il ne change pas de nature en changeant de main.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Lun 25 Avr - 21:21


    De brillants philosophes ont pris des positions critiquables, comme certains écrivains de talent d’ailleurs. Ceci enlève-il de la valeur à la philosophie ou à l'écriture?
    Oui, pour ce qui est de la philosophie, totalement, pour ce qui est de la littérature, non, car au moins, elle fait rêver.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par loli83 le Lun 25 Avr - 21:41

    Nicolas a écrit:Salut Geveil, j´ai un petit problème quand tu dis Lola et son Dieu.C´est comme si Lola a un Dieu et toi tu en un autre,et que chacun à un Dieu, comme chacun à un père.

    Je pense que le président de la république c´est pas seulement le président des autres ou des socialistes, mais c´est aussi le président de ceux qui n´ont pas voter pour lui, ou qui veulent sa démission etc.
    Moi à ta place, je dirai Lola et le Dieu des cieux s´il existe.Mais pas Lola et son père celeste. Car Lola n´a pas un père celeste a elle toute seule, comme on peu le comprendre.
    C´est juste une petite précisión, à bientòt et que Dieu benisse le forum.
                                                                                                                 cheers

    tiens , je n'avais pas vu ce message !

    je suis d'accord avec toi Nicolas ! Merc
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Mar 26 Avr - 17:45

    geveil a écrit:Oui, pour ce qui est de la philosophie, totalement, pour ce qui est de la littérature, non, car au moins, elle fait rêver.
    Donc tu associes le philosophie et la philosophe et par conséquent les éventuelles mauvaises actions du philosophe discréditent la philosophie dans son ensemble….. hum, j’ai de la peine à te suivre là!!?? confused

    C’est comme si tu disais que du moment qu’il y a de mauvais médecins, cela discrédite la médecine dans son ensemble, ou du moment qu’il y a de mauvais pédagogues l’éducation ne vaut rien, etc, etc….


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Mar 26 Avr - 20:18

    Mauvais raisonnement car la médecine n'est pas faite pour soigner le médecin, ni l'éducation pour éduquer l'enseignant, alors que la philosophie devrait s'appliquer d'abord au philosophe, si ça ne marche pas, c'est qu'elle est inefficace.
    D'ailleurs, pour parler concrètement, nous "philosophons" beaucoup sur ce forum, du moins nous en avons l'impression. Est-ce que ça t'a fait avancer d'un pouce dans l'amélioration de ton comportement ? Et les copains, as-tu l'impression qu'ils ont avancé d'un pouce?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par loli83 le Mar 26 Avr - 21:17

    "charité bien ordonnée commence par soi même "

    et bien si , je pense que le médecin doit se soigner lui même si besoin , pareil pour l'éducateur

    et appliquer les mêmes méthodes pour ses patients , cela devrait être évident

    la philosophie est une bonne chose , mais pour ma part j'en ai vite fait le tour

    je suis ici surtout pour apprendre des choses que je ne sais pas encore et pour rire aussi
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Mar 26 Avr - 21:54

    geveil a écrit:Mauvais raisonnement car la médecine n'est pas faite pour soigner le médecin….
    Ah bon, quand un médecin est malade, il se soigne avec quoi?…..Comme si un médecin n’était pas un homme susceptible d’être malade. La médecine est faite pour soigner tout le monde, médecins y compris.

    ni l'éducation pour éduquer l’enseignant….
    Ah bon, un enseignant, n’a pas reçu d’éducation? Comme si un enseignant était un robot programmé par un logiciel. L’éducation s’adresse à tous, enseignants y compris.

    ….alors que la philosophie devrait s'appliquer d'abord au philosophe…
    Non, la philosophie s’adresse à tous, au philosophe comme au vulgum pecus. Il n’y a pas que les lettrés qui se posent des questions et qui sont en recherche de sens.

    si ça ne marche pas, c'est qu'elle est inefficace.
    Non, quand ça ne marche pas, cela vient de la personne et non de la philosophie. Ce n’est pas parce qu’on me donne des outils que je vais savoir m’en servir à bon escient. La philosophie est un outil et en tant que tel un outil n’est ni bon ni mauvais, il a une fonction. Si j’essaye d’ouvrir une boite de conserve avec une clé à molette et que je n’y arrive pas, je ne vais pas dire que la clé à molette ne sert à rien, non?….. Pourtant c’est ce que tu fais avec la philosophie, sous prétexte qu’il existe des philosophes qui ne sont pas en adéquation avec les principes de sagesse de la philosophie, tu jettes le bébé avec l’eau du bain.

    D'ailleurs, pour parler concrètement, nous "philosophons" beaucoup sur ce forum, du moins nous en avons l'impression. Est-ce que ça t'a fait avancer d'un pouce dans l'amélioration de ton comportement ?
    Il y a longtemps que je je suis en « chemin » et je peux t’assurer que la personne que je suis n’a rien à voir avec celle que j’étais. Donc, oui la prise de conscience et la persévérance sont payantes.

    Et les copains, as-tu l'impression qu'ils ont avancé d'un pouce?
    C’est à eux de te le dire, pas à moi. Je me garderai bien de juger quelqu’un à travers quelques lignes jetées sur la toile, d’autant que je ne connais pas le passé de la personne, ni beaucoup d’autres paramètres les concernant.













    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par geveil le Mar 26 Avr - 22:43

    Nous n'avons pas la même logique, peut-être suis-je un ET ou toi?

    Adieu, donc, je vais prendre une navette spatiale cyclops


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Mer 27 Avr - 17:18


    geveil a écrit:Adieu, donc, je vais prendre une navette spatiale
    Bon voyage Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par ber21 le Lun 2 Mai - 17:25

    Le vieux Lion se moque de lui-même, et c'est un signe de bonne santé mentale! Son avatar lui correspond bien. Le lion est serein et n'agit qu'après réflexion, sauf en amour...Il peut copuler 50 fois par jour! Mais le nôtre est beaucoup plus raisonnable...

    La philosophie est à mon avis la reine des sciences; elle est à la base de la construction humaine; la race humaine pourrait-elle survivre sans le développement de la pensée? Si nous n'aimions pas la philosophie, serions-nous sur ce forum? Mais beaucoup font de la philosophie sans le savoir...
    avatar
    Nicolas

    Masculin Messages : 38
    Date d'inscription : 08/03/2016
    Age : 41
    Localisation : Au sud

    Enfin

    Message par Nicolas le Lun 2 Mai - 18:31

    Salut Ber, à force d´écrire des messages, pour une fois je suis d´accord avec toi.
    Nous sommes ici parce nous aimons la philosophie, moi je vois pas vraiment pourquoi venir sur un forum spirituel pour blaguer.

    Si on va sur un forum spirituel pour s´amuser, et on va sur un forum d´humour pour philosopher, ça ressemble à de l´anarchie selon moi. Et je pense qu'ici on est tous là pour lutter contre le chaos, et pour rêver d´un monde meilleur, plus juste, plus humain, si on ne peut pas le construire ensemble.

    Alors je dis ici, Vive la philosophie, et Vive la spiritualité.
                                                                                 cheers

    Nicolas, votre post était truffé de fautes d'orthographe et a été corrigé. Veuillez svp faire attention en rédigeant vos messages. Vous avez une fonction "Prévisualisation" dont vous pouvez vous servir.

    La modération
    avatar
    Nicolas

    Masculin Messages : 38
    Date d'inscription : 08/03/2016
    Age : 41
    Localisation : Au sud

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Nicolas le Mer 4 Mai - 2:09

    C´est clair qu´ici on transforme notre forum philosophique, en un forum humoristique, le grand problème, c´est que pendant que nous les philosophes on s´amuse,ailleurs les humano phobes de tout genre travaillent recrutent et gagnent du terrain.
    Avec cette galopante provocation mania, c´est sure que bientôt on va être devant l´inévitable.
    Quand est ce que nous les philosophes on va se rendre compte que le monde est en danger,et que les dix et vingt années à venir peut être catastrophique pour l´humanité ?Peut être bien quand il ne restera plus qu'a nous plaindre.

    Moi je pense que, tout comme il est encore temps de lutter contre les dangers climatiques, on peut encore lutter contre les déceptions la haine, pour le bien de tout monde.
    Je pense qu'on peut changer beaucoup de chose, si on ne vient pas ici pour s´amuser, ou pour philosopher philosophiquement.Mais pour s´améliorer collectivement pour le bien de tous.

    Dans une société quant il y a beaucoup de gens en bonne santé, les possibilités de se contaminer d´un virus sont moindre.C´est pareil, pour l´insécurité le terrorisme etc.Quand il y a beaucoup de gens honnêtes juste, les possibilités de radicalisation sont moindre aussi.
    Je pense qu'on peut lutter contre les méchants qu'on ne voit pas,avec notre compréhension, notre fraternité etc.
    cheers
    avatar
    Nicolas

    Masculin Messages : 38
    Date d'inscription : 08/03/2016
    Age : 41
    Localisation : Au sud

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Nicolas le Jeu 5 Mai - 3:45

    D´un coté de l´océan les plus influents sont Trumph et Maduro, c´est à dire le plus anti-latinos, et le plus anti-impérialisme.
    De l´autre coté de l´océan les plus influents sont l´Etat islamique et l´Extreme droite, c´est à dire le plus anti-occidental, et le plus anti-musulman. Moi mon grand problème, c´est qu'il y a personne pour me dire que tous ces nouveaux anti là, c´est pour le bien de l´humanité, pour la bonne raison etc.
       Merc
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par ber21 le Sam 7 Mai - 18:29

    Nicolas, dans la soupe, même philosophique, il faut du sel! L'humour ne nuit en rien à la philosophie; et puis l'humour est une thérapie; et notre société, qui vit dans le stress et même parfois le désespoir, a besoin de rire un peu pour oublier ses tracas. Regarde le Dalaï Lama qui se marre tout le temps! Je me demande parfois s'il n'a pas de petites bêtes qui le chatouillent sous les aisselles! Entre un philosophe austère et Coluche, qui a été le plus utile? Sourire!
    avatar
    Dede 2B

    Messages : 167
    Date d'inscription : 05/09/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Dede 2B le Sam 7 Mai - 19:10

    Est-ce que la philosophie à fait avancer l'humanité?
    La première question que les penseurs anciens se sont posée est celle de savoir ce qu'est la réalité. Cette question, les philosophes l'ont intitulée par la suite la question de l'être. C'est elle que l'on trouve au cœur de la métaphysique, cette discipline qui s'efforce de connaître le fondement ultime de ce qui est.
    On t-il résolus la question ?
    Non!
    Alors ?
    C'est bien de ce que j'appelle blablater, mais si on en reste là on ne fais que reculer, par ce que le philosophe a aussi dit:
    Qui n'Avance pas recule.
    je suis un peu comme le vieux lion si c'est pour passer son temps à se masturber l'esprit car on en ressent le besoin, la vie réelle c'est pas ça.
    Alors Vivez ...aussi.
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par ber21 le Sam 7 Mai - 19:52

    Comment veux-tu que...?
    Et je n'oublie pas que le philosophe français actuel le plus connu et le plus médiatisé est en grande partie responsable du désastre au Moyen-Orient; le mage noir de Libye...en chemise blanche!
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Dim 8 Mai - 12:06

    Dédé a écrit:Alors Vivez …aussi.
    Comme si philosopher empêchait de vivre….ah là là….manichéisme quand tu nous tiens. Rolling Eyes
    Mais ce que tu oublies, c'est que philosopher permet de mieux vivre justement.

    Bon aller , voyons ça.

    En préambule je dirais que souvent ceux qui parle de philosophie ne savent pas ce qu’est la philosophie et en ont une image inexacte, surtout celle présentée à travers les médias.

    Comme déjà dit la philosophie est questionnement et ce questionnement apparait parce que qu’au sein de l’homme « ça » désire. Penser est le propre de l’homme, c’est notre spécificité.

    La philosophie est un marchepied vers la liberté, car par notre liberté de penser nous nous formons l’esprit en nous libérant des fausse certitudes. Elle est aussi un frein à la bêtise, par la distance qu’elle permet de mettre entre soi et l’endoctrinement, par l’analyse personnelle qu’elle permet. Elle est moyen de déconstruire nos certitudes pour mieux établir notre savoir, par la recherche permanente du Vrai.

    Le philosophe ne se contente pas de connaitre le Vrai, il met en pratique cette connaissance, pour bien faire et bien agir. Mais cela demande un apprentissage, car bien réfléchir s’apprend, comme toute autre discipline. Une fois cet apprentissage établit nous savons que nous ne devons pas nos opinions aux autres et nous savons pourquoi nous validons plutôt une idée qu’une autre.

    La philosophie est ouverture d’esprit, mais pas seulement, elle est aussi et surtout une émancipation intellectuelle. Je suis l’artisan de ma propre pensée et autonome dans mes déductions analytiques. Elle nous détache de l’action pour mieux y revenir.

    Seulement, il vaut mieux dire que la philosophie ne sert à rien, ainsi on tient les masses sous le joug de la pensée unique et on évite que les gens développent leur pensée critique et ainsi on peut mieux les manipuler.

    Ensuite dire que la philosophie ne sert à rien pour vivre, oui évidemment…… un animal vit sans philosopher, sans écouter du Bach ou du Mozart, sans admirer un tableau de Raphaël, sans lire de la poésie. Tout cela ne sert à rien, est-ce à dire que cela est inutile? Bien sûr que non. La philosophie est une caractéristique de la vie humaine et lui donne sens.

    Voici une vidéo de Yann Kerninon « La philosophie ça sert à rien »



    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par loli83 le Dim 8 Mai - 17:35

    Nicolas , tu poses une question :
    Moi mon grand problème, c´est qu'il y a personne pour me dire que tous ces nouveaux anti là, c´est pour le bien de l´humanité, pour la bonne raison etc.
     

    je te réponds ce que j'en pense :

    tous ces courants politiques doivent avoir cours car de les critiquer ne sert à rien , il faut que démonstration soit faite qu'ils sont nocifs , il faut que tout soit essayé , pour que au final personne ne puisse plus dire que grâce à tel ou tel système on a pu se passer des conseils de Dieu et du chemin qu'il indique pour conduire au bonheur de l'humanité
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Pan le Lun 9 Mai - 17:50

    Hitori a écrit: (...)

    Le philosophe ne se contente pas de connaitre le Vrai, il met en pratique cette connaissance, pour bien faire et bien agir. Mais cela demande un apprentissage, car bien réfléchir s’apprend, comme toute autre discipline. Une fois  cet apprentissage établit nous savons que nous ne devons pas nos opinions aux autres et nous savons pourquoi nous validons plutôt une idée qu’une autre.

    La philosophie est ouverture d’esprit, mais pas seulement, elle est aussi et surtout une émancipation intellectuelle. Je suis l’artisan de ma propre pensée et autonome dans mes déductions analytiques. Elle nous détache de l’action pour mieux y revenir.

    Traditionnellement, dans toutes les cultures, le Philosophe, avec un grand P, appliquait et vérifiait totalement ses idées en pratique, c'est vrai, nous sommes d'accord.

    Aujourd'hui, à l'ère moderne, qu'en est il ?

    Nous avons des Nietzsche à foison, qui ont intoxiqué un pan (mais pas moi  clown ) très important de la société, en déclarant que l'arrière-monde" (dimension spirituelle) n'existait pas du tout, en précisant ce qu'ils entendaient par là : âme, monde des défunts, etc, il ne s'agit donc pas seulement de nier Dieu, dans sa définition catho, mais toute la transcendance de perception par rapport au monde usuel et matériel.
    Nietzche a été repris par quasiment tout le monde, des antisémites et nazis, en passant par la gauche athée et la droite libérale décadente, tout le monde se réclame de lui (ce qui est logique, le matérialisme athée étant partout présent).
    Maintenant que la majorité a pris ce train hyper bancal, posons la question :
    où est la connaissance réelle de ce dont il parle, qu'il s'agisse de lui ou de ses séides ? Nulle part, aucun d'eux, ni "philosophe", ni disciples, ni littéraires, ni artistes en tous genres, anars, ni peuples, etc, n'ont vérifié à aucun moment la véracité pratique de ces allégations. Tout a été posé par la tête, vécu par la tête, façon intello, sans aucune sagesse, ni vie pratique en rapport.

    Résultat : un minimum d'ascèse met en Lumière la dimension transcendante de la vie, sans aucune ambiguité ni erreur possible. Ainsi, ce philosophe, et ses très très très nombreux adeptes sont complètement dans le mur, sans sagesse, et sans mise en pratique de quoi que ce soit, et leur idéologie s'effondre comme un château de vieilles cartes.

    Prenons Heidegger, pro nazi.
    Le gars pense, est censé discerner, être sage, et sort des énormités.
    Et Schopenhauer qui se permettait d'être mysogine ?
    Je ne vous ferais pas l'injure de vous parler des "philosophes" actuels, Badiou, Onfray, BHL, Gluksmann, Finkielkraut, etc, pour pas être trop vache. On va pas tirer sur les ambulances...  Laughing

    La liste est très longue, bref, moi aussi, j'aime, j'adore la philo, celle qui est objectivement pensée, vécue, sans oeillères ni limitations matérialistes débilitantes, et celle qui est objectivement ouverte, libre, sans soumission tels des veaux à ce qui se dit autour de soi, et celle qui reste en questionnement.

    Cette philo moderne, pour moi, a des vices rédhibitoires, et ne mérite pour moi plus le nom de philosophie, dans le sens où ce qu'elle est expose et impose est contraire à la vérité, et tire le monde vers le bas, ainsi :

    - elle n'est pas que questionnement, mais affirme le plus souvent des choses fondamentales, mais qui sont fausses et délirantes, par la croyance absurde courante que la pensée suffit à voir la vérité, à l'exclusion de ce que toute ascèse pratique pourrait montrer.

    - il n'y a pas de mise en pratique des théories exposées, même le matérialisme qui pourrait avoir un peu de cohérence, n'en a pas, car les gars se permettent de soutenir des criminels, alors qu'ils savent basiquement, comme tout le monde, que le crime est un crime. (Heidegger, BHL, Gluksmann, etc ).

    Mais il faut aller plus loin, et tirer les conséquences de ce constat : on dégage ainsi 2 pathologies, assez graves selon moi :

    - croire que l'analyse intellectuelle répondra à tout, y compris à ce qu'est la Vie en substance, sans comprendre que le travail pratique de l'âme doit prendre le relais à un moment donné, relève d'une pathologie grave de l'âme, initiée par le matérialisme philosophique. Pratiqué par tout le monde, on voit le résultat. (et ce n'est pas fini..).

    - oser poser des théories fondamentales, en les imposant, sans strictement aucun questionnement objectif, alors qu'elle sont totalement fausses, et en sachant l'influence immense qu'on a, relève d'une irresponsabilité profonde, d'une non-sagesse maladive, d'un orgueil sur-dimensionné dû à des névroses et blessures diverses, et il faut bien le dire, c'est le résultat d'une certaine idiotie.
    Oui, produire des livres de philo avec des équations mathématiques très complexes ne suffit pas à déclarer quelqu'un intelligent. Ce quelqu'un peut se trouver être un idiot par ailleurs, à mesure qu'il est intelligent avec ses équations justes.

    nota bene : une société qui encense des non-sages comme "philosophes", en les posant comme exemples dans les écoles, est évidemment malade.
    Il ne suffit pas de penser, encore faut il rester dans le questionnement sur les choses fondamentales, afin de laisser une pratique s'installer, autrement, on ne fait que glorifier son ego, qui est un train de la mort, celui du matérialisme moderne.

    Bonsoir.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Lun 9 Mai - 19:06

    Pan a écrit:Aujourd'hui, à l'ère moderne, qu'en est il ?
    Il ne faut pas, à mon sens, mélanger la philosophie et le philosophe. Ce sont deux choses différentes. Je prends un exemple pour appuyer mes dires; soit une voiture réputée pour sa fiabilité qui est crashé par un conducteur maladroit, va-t-on dire que la voiture est responsable de l’accident? Non bien sûr. Pour la philosophie c’est pareil, si certains philosophes « intellos », contemporains, qui sont coupés de leur dimension « intérieure », développent des concepts « corrupteurs », en se déclarant d’elle, est-elle responsable?

    Tu dis à juste titre que cette « philosophie » là tire le monde vers le bas. Oui, mais qu’est-ce qui va pouvoir rétablir cela? Mais la philosophie pardi, la vraie et sa capacité à ouvrir l’esprit des gens, à leur permettre de faire la part des choses par eux même, c’est grâce à elle qu’ils pourront justement s’affranchir de cette philosophie de bas étage. C’est en étudiant les philosophes antiques, pas seulement grecs d’ailleurs, mais aussi d’autres cultures, sans oublier d'autres plus modernes, que leur capacité de jugement va se développer. Pas en disant que la philosophie ne vaut rien, en prenant comme référence les philosophes que tu cites. Sinon, c’est laisser les gens croire en de fausses vérités et c’est les laisser se faire embrigader, avec toute les dérives que cela implique.

    La philo ne doit pas être un simple jeu intellectuel, nous sommes d'accord, elle doit s’appuyer sur notre dimension intérieure. Un concept élaboré uniquement avec l’intellect et qui ne prendrait pas en compte notre intériorité risquerait d’être un concept bancale et dangereux.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Pan le Lun 9 Mai - 19:51

    Je n'ai pas dit que la philo ne valait rien, j'ai dit que les philosophes du XXème, + Nietzsche, ne valaient pas grand chose, ou tiraient vers le bas.
    Quand je critique "la philo qui n'est pas un questionnement mais des affirmations matérialistes matraquées et fausses", "la philo qui n'est pas mise en pratique", "la philo qui croit que la pensée seule répondra à tout", je ne parle pas de la philo en général, bien sûr, mais uniquement de ceux qui entrent dans ce cadre, moderne, et j'ai donné des noms, d'ailleurs, et pas qu'un. Cela fait référence à des philosophes, pas à la philosophie en tant que telle, évidemment, qui est beaucoup plus riche et vaste, on est d'accord.

    La vraie philo peut rétablir les choses, oui, mais pour ce faire, il faut dénoncer la fausse philo, moderne, très répandue, et enseignée dans les écoles, car n'importe qui actuellement qui s'intéressera à la philo, se verra immédiatement proposé nos intellos nihilistes comme référence, et la plupart plonge dans cette définition de la philo, comme uniquement une pensée théorique, matérialiste de surcroit.

    On est donc d'accord. Smile
    avatar
    Dede 2B

    Messages : 167
    Date d'inscription : 05/09/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Dede 2B le Lun 9 Mai - 20:06

    Le philosophe tu le reconnais à cela:
    Quand tu lui pose une question, une fois qu'il a cessé de te répondre...tu ne sais plus la question que t'a posée!
    SIC Un grand Philosophe du 20ème Siècle nommé Coluche.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Lun 9 Mai - 20:51

    Pan a écrit:La vraie philo peut rétablir les choses, oui, mais pour ce faire, il faut dénoncer la fausse philo, moderne, très répandue, et enseignée dans les écoles, car n'importe qui actuellement qui s'intéressera à la philo, se verra immédiatement proposé nos intellos nihilistes comme référence, et la plupart plonge dans cette définition de la philo, comme uniquement une pensée théorique, matérialiste de surcroit.

    Oui, celui qui va s’intéresser à la philo aura immanquablement comme référence ceux qui font le buzz médiatique, mais il ne faut pas penser que les gens sont tous des idiots, ils ont quand même, même sans faire de la philo, une certaine capacité de jugement. Ils vont faire le tour de la philo en voyant ce qu’elle a à proposer. Quand on s’intéresse à quelque chose on approfondie le sujet, à ce qui me semble.

    Après, c’est vrai que dénoncer cette dérive moderne de la philo qui la coupe de sa dimension transcendantale n’est pas interdit, bien au contraire.

    On est donc d’accord.
    On est donc d’accord. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Pan le Lun 9 Mai - 21:16

    Je ne parlais pas spécialement de ceux qui font le buzz médiatique (onfray, bhl, etc) car il est parfois facile de les démonter, en effet, car ils attaquent frontalement, sans complication, de façon "facile". (quoique onfray est vraiment pas mal sur certains sujets de société, je trouve même qu'il est le seul personnage audible, quelquefois).

    Je pensais en fait à Nietzsche et consorts, qui distillent un matérialisme et un nihilisme bien plus insidieux, bien plus contruit, avec de la logique insérée en sophisme visqueux, à tel point que ce sont les maitres de nos "buzzards médiatiques", justement. Et ce sont les Nietzsche and co qui ont eu une influence sur la société, et non onfray ou glucksmann qui ne trompent éventuellement que ceux qui se laissent faire....  Very Happy

    Les gens ne sont pas idiots du tout, non, mais être intoxiqué par Nietzsche peut arriver à tout le monde, car c'est scientifiquement construit. J'aurais pu tomber dans le panneau à une époque...
    (alors que trompé par Finki, BHL ou Ferry, faut le vouloir  Smile ).
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Lun 9 Mai - 21:56


    Tu sais Pan, la meilleure façon de ne pas se fourvoyer en philo, c’est de faire en amont un travail spirituel. Après, tu n’auras plus qu’à écouter ton intériorité en shuntant le mental et là, le tri se fera de lui même. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Pan le Lun 9 Mai - 22:05

    Tu as tout résumé en une phrase. Smile Wink
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par ber21 le Lun 16 Mai - 19:05

    Hitori a écrit:
    Tu sais Pan, la meilleure façon de ne pas se fourvoyer en philo, c’est de faire  en amont un travail spirituel. Après, tu n’auras plus qu’à écouter ton intériorité en shuntant le mental et là, le tri se fera de lui même. Wink


    Pas d'accord; j'appelle ça de la fossilisation, et c'est un fossile qui le dit! Il faut toujours nourrir sa bibliothèque cérébrale en papillonnant sérieusement mais avec l'esprit ouvert et curieux  parmi tous les modes de pensée, y compris ceux qui pourraient surprendre ou heurter. C'est d'ailleurs ce que je reproche au Bouddhisme qui tourbillonne toujours autour de son nombril...
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Lun 16 Mai - 21:30

    ber a écrit:Pas d'accord; j'appelle ça de la fossilisation, et c'est un fossile qui le dit! Il faut toujours nourrir sa bibliothèque cérébrale en papillonnant sérieusement mais avec l'esprit ouvert et curieux  parmi tous les modes de pensée, y compris ceux qui pourraient surprendre ou heurter. C'est d'ailleurs ce que je reproche au Bouddhisme qui tourbillonne toujours autour de son nombril…
    ber, je ne vois pas trop le rapport entre ce que je dis et ton message.   confused  Ecouter son intériorité permet de faire le tri entre le bon grain et l’ivraie, ça ne veut pas dire qu’il ne faille pas étudier et être curieux….menfin! A croire que tu ne lis pas les messages.

    Quant au bouddhisme, on connait ton refrain et ta sempiternelle brouette. Tu as une image du bouddhisme superficielle et caricaturale, alors forcément tu nages dans les poncifs et les clichés les plus rudimentaires.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par ber21 le Ven 20 Mai - 17:33

    Oui, c'est vrai que j'ai une dent contre le Bouddhisme et que cette dent est si grosse qu'elle tient à peine dans ma brouette! Mais je reproche au Bouddhisme son inertie et sa délectation morose. Qu'a-t-il apporté au niveau des sciences et des techniques et même des sciences fondamentales? A notre époque, il a des aspects positifs, et Matthieu Ricard est là pour le prouver; mais regardons en arrière; le monde occidental a pris des siècles d'avance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La philosophie est questionnement

    Message par Hitori le Ven 20 Mai - 18:57

    ber a écrit:…le monde occidental a pris des siècles d’avance.
    Oui ber et on voit où cela nous mène…. contre le mur…car comme a dit Rabelais;  « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

    Il ne faut pas voir le bouddhisme comme une religion mais plutôt comme un science de l’esprit. Ce que tu appelles inertie est introspection psychique et ce que tu appelles délectation morose va à l’encontre de ce qu’enseignait Gautama, à savoir que le chemin se trouve dans la voie du milieu, ni dans les plaisirs à outrance ni dans la mortification de soi.

    Mais comme tu ne crois pas au libre arbitre, je sais que tu ne changeras pas d’opinion, car tu penses que tout est déterminé….mais bon, on peut toujours rêver. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:52