DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Le désir

    Partagez
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Le désir

    Message par Hitori le Ven 1 Avr - 18:09

    Le désir, c’est l’envie d’obtenir quelque chose, mais aussi d’en refuser d’autres. Cette envie fait partie de la sphère des émotions. Si nous obtenons ce que nous désirons, nous sommes heureux et si à contrario nous avons ce que nous ne voulons pas, nous sommes malheureux.

    Faut-il nécessairement obtenir ce qu’on désire pour être heureux? Ou le simple fait de penser à la chose à obtenir, nous rend-t-il heureux?

    D’autre part, est-ce la représentation de l’objet du désir qui va le susciter ou bien est-ce le désir lui-même qui suggère sa représentation?

    Doit-on dissocier désir et besoin, ou bien sont-ils liés?

    Le désir est-il généré par l’intellect ou bien prend-il sa source plus profondément en nous? Ou alors est-il un mix des deux?

    Voici quelques questions que l’on peut se poser au sujet du désir.



    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Le désir

    Message par loli83 le Sam 2 Avr - 9:50

    oui , bonnes questions ...

    d'emblée j'aurais tendance à dire que besoins et désirs sont bien différents , mais dans certains cas en effet c'est peut être plus compliqué

    par exemple :on peut penser ressentir du désir (donc quelque chose dont on pourrait se passer ) et finalement ce ressenti traduit peut être un besoin réel que l'on perçoit mal
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: Le désir

    Message par ber21 le Sam 2 Avr - 10:34

    Garder les pieds sur terre, c'est le plus important...Est-ce l'intellect qui fait que mon épagneul adore les os de poulet, que les chats de lola adorent se faire caresser, que gaston adore ronronner...Le désir trouve sa source dans nos hormones, au plus profond de notre corps, de nos sens. L'intellect? Il intervient, mais comme moteur ou frein. Faire ronronner un lama tibétain est plus difficile que de faire ronronner le légionnaire après six mois de séjour en caserne...
    On peut, je pense, trouver une certaine satisfaction dans la frustration, mais là tout est encore affaire de programmation du cerveau.; maîtriser ses pulsions jusqu'à les étouffer pour y trouver un certain apaisement moral, mais est-ce si bon pour son propre équilibre? Je demande au diocèse de Lyon...
    Le désir est l'expression et la source même de l'instinct de vie; il faut le contrôler sans doute, mais surtout ne pas l'étouffer.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Le désir

    Message par loli83 le Sam 2 Avr - 12:29

    ber a écrit:Le désir est l'expression et la source même de l'instinct de vie;

    je dirais plutôt le besoin ,

    car on inclut beaucoup de choses dans "le désir " , s'il s'agit du désir d'avoir les plus belles voitures ou autres bien matériels luxueux je pense que ça n'a rien à voir avec l'instinct de vie

    le désir sexuel , oui par contre , quand il est n'est pas exacerbé jusqu'à la pathologie , peut être vu comme un instinct de survie pour l'espèce
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le désir

    Message par geveil le Dim 3 Avr - 10:10

    Le désir est généré par la volonté de vivre, en fait, c'est la volonté de vivre, telle que l'a remarquablement perçue Schopenhauer.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le désir

    Message par Hitori le Dim 3 Avr - 11:34

    geveil a écrit:Le désir est généré par la volonté de vivre, en fait, c'est la volonté de vivre.
    Il ne faut pas confondre désir et besoin. La volonté de vivre (l'élan vital), crée en nous des besoins, qui peuvent se traduire par des désirs, mais pas obligatoirement.

    Les besoins de se nourrir, de dormir, de copuler, de déféquer, etc….sont des besoins naturels, liés au corps, alors que le désir est un paramètre psychique qui nous renvoie vers un objet, qui devient objet de désir.

    Le désir va prendre sa source et se développer dans l’imaginaire et parfois n’a aucun rapport avec la réalité. On va donner vie à un objet absent, jusqu’à parfois fantasmer sur lui, et ainsi faire que souvent le désir ne pourra pas être satisfait, ce qui peut engendrer des déséquilibres psychiques. Et même si le désir ponctuel peut être satisfait, souvent il perd tout son intérêt et un nouveau désir apparaît. Alors que la réalisation d’un besoin naturel peut, la plupart du temps, être satisfaite.

    Exemple de la différence entre besoin et désir; j’ai besoin d’un véhicule pour me déplacer. Mon choix va être déterminé par un besoin, celui de me déplacer et, peut être par un désir, celui d’avoir une belle voiture.

    Je pourrai ne considérer que le critère utilitaire et satisfaire mon besoin en choisissant un véhicule pratique,  comme je pourrai satisfaire mon désir en ne considérant que l’esthétique….mais le plus souvent c’est un mélange des deux, avec un choix inversement proportionnel selon les individus.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le désir

    Message par geveil le Dim 3 Avr - 13:47

    Le besoin se traduit par le désir d'être satisfait, donc, tu as raison, un besoin est de l'ordre "objectif", mécanique, physiologique alors qu'un désir est de l'ordre du ressenti, et j'insiste beaucoup pour faire la différence entre ce qui est vécu, l'ensemble des qualia et ce qui les provoque, les mouvements d'un hypothétique "extérieur".
    Ceci dit, tous les désirs, quels qu'ils soient sont des manifestations de la volonté de vivre. Là aussi, ne pas confondre entre la volonté de vivre, de l'ordre du subjectif et l'énergie vitale. Quoiqu'à un niveau quantique, il s'agit selon moi de la même chose.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le désir

    Message par Hitori le Dim 3 Avr - 19:24

    geveil a écrit:Ceci dit, tous les désirs, quels qu'ils soient sont des manifestations de la volonté de vivre.

    Plus haut, je pose la question: « D’autre part, est-ce la représentation de l’objet du désir qui va le susciter ou bien est-ce le désir lui-même qui suggère sa représentation? »

    Autrement dit le désir est-il suggéré par l’extérieur ou bien fait-il partie de l’ « essence » même de l’homme, comme l’affirme la plupart des philosophes, et notamment Spinoza dans « l’Éthique ».

    C’est que tu sembles donc penser…… Quand à moi, je suis assez partagé et je crois, comme J.J. Rousseau, que la société engendre une pléthore de désirs superficiels, qui n’ont plus beaucoup de rapport avec les désirs « vitaux » dictés par la volonté de vivre et ces désirs là, bien sûr, aliènent l’homme.

    Il n’y a qu’à voir notre société de consommation où tout est fait pour nous insuffler de plus en plus de désirs et donc de besoins artificiels. C’est pourquoi je ne pense pas que tous les désirs soient la manifestation de la volonté de vivre, une grande partie de nos désirs est culturelle.

    D’ailleurs certains philosophes ne craignent pas, comme Gilles Deleuze, d’aller à contre courant et de dire que le désir est un processus de production. Il dit en substance: « Désirer, c’est du -constructivisme- désirer, c’est construire un ensemble, un agencement. »


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le désir

    Message par geveil le Dim 3 Avr - 22:28

    Hitori a écrit:

    Autrement dit le désir est-il suggéré par l’extérieur ou bien fait-il partie de l’ « essence » même de l’homme, comme l’affirme la plupart des philosophes, et notamment Spinoza dans « l’Éthique ».
    Bien sûr, si mon corps réclame de la nourriture, la faim apparaît et je désire manger.  Mais que vais-je manger?
    C'est, dans notre société productivo-consummériste, " l'extérieur qui va conditionner mon choix et, pour avoir croisé une pub, je vais désirer un hamburger, ce qu'il n'y a pas de meilleur pour la santé.
    Or, il se trouve que j'ai expérimenté l'instincto-nutrition, après trois semaines, je savais exactement ce dont mon corps avait besoin, par l'odorat et la salivation. L'extérieur me proposait un choix entre fruits, légumes, poissons et viande, mais c'est mon corps qui choisissait.
    On peut donc dire, comme Rousseau, que l'homme est bon par nature ( Je dirais plutôt, bien conçu) et dans cet exemple on voit que c'est la société qui le corrompt.

    Seulement voilà!  Comment sont nées les multinationales qui nous corrompent?  Par des hommes qui désiraient plus et toujours plus, la fortune, le pouvoir.  Et c'est là qu'on rejoint l'analyse de Schopenhauer, ( Ainsi que geveil, d'ailleurs, relis mon texte " De la sensation à l'Être"http://quetedugraal.forumgratuit.org/t507-de-la-sensation-a-l-etre#19100).  Il y a addiction, le sucre, par exemple est addictif et je présume, l'argent aussi. Tu manges une barre de chocolat et peu après vient le désir d'en manger une autre, tu gagnes au loto, tu te paies plein de choses, puis ces choses perdent leur pouvoir de séduction, comme le jouet d'un enfant, alors tu t'en achètes d'autres, etc.....
    L'homme n'est donc pas si bien conçu que ça puisqu'il est susceptible d'addiction.

    la société engendre une pléthore de désirs superficiels, qui n’ont plus beaucoup de rapport avec les désirs « vitaux » dictés par la volonté de vivre et ces désirs là, bien sûr, aliènent l’homme.
    La société a bon dos, elle est faite d'hommes.  Faudrait-il que nous soyons tous des ascètes?
    C’est pourquoi je ne pense pas que tous les désirs soient la manifestation de la volonté de vivre, une grande partie de nos désirs est culturelle.
    Dans l'exemple ci-dessus, c'est bien la volonté de vivre qui pousse l'homme à accumuler des biens et à s'enrichir, non?  Vivre toujours plus intensément, plus vite. C'est la volonté de vivre qui pousse la nature à créer des êtres de toutes sortes, même des trucs bizarres, comme les ornithorynques, mammifères qui pondent.  En fait, c'est l'Être qui veut tout connaître, tout expérimenter, comme un Boris Vian à la puissance mille.
    Le problème est qu'alors que la nature s'équilibre, que toutes les espèces animales comme végétales ont besoin les unes des autres et vivent en osmose, les hommes s'en sont coupés et ne connaissent plus l'équilibre.
    Heureusement en particulier grâce aux chercheurs, ils semblent en prendre conscience et des courants d'espoir naissent de ci, de là, comme des ruisseaux prometteurs.

    D’ailleurs certains philosophes ne craignent pas, comme Gilles Deleuze, d’aller à contre courant et de dire que le désir est un processus de production. Il dit en substance: « Désirer, c’est du -constructivisme- désirer, c’est construire un ensemble, un agencement. »
    Il a beau être Deleuze, il dit aussi des conneries, désirer, ce n'est pas construire.  Quand j'enfonce un clou pour me faire un meuble, je ne désire pas enfoncer un clou, je construis pour satisfaire un désir.  Il ne faut pas dire n'importe quoi pour paraître original, non?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le désir

    Message par Hitori le Lun 4 Avr - 19:33

    geveil a écrit:La société a bon dos, elle est faite d'hommes. Faudrait-il que nous soyons tous des ascètes?
    Non, mais prendre conscience de tout ce dont nous n’avons pas besoin et qui nous rend dépendant….. Combien sont capables de le faire.

    Dans l'exemple ci-dessus, c'est bien la volonté de vivre qui pousse l'homme à accumuler des biens et à s'enrichir, non?
    Oui, mais à mon sens il y a aussi une part culturelle, car l’humain est un animal social. On en revient à l’innée et à l’acquis, tout ne vient pas de l’innée, comme tout ne vient pas de l’acquis. Pour le désir c’est la même chose.

    Il a beau être Deleuze, il dit aussi des conneries…..
    C’est possible, mais si tu vas par-là, nous disons tous des conneries.

    …..désirer, ce n'est pas construire. Quand j'enfonce un clou pour me faire un meuble, je ne désire pas enfoncer un clou, je construis pour satisfaire un désir.
    Bien sûr, mais « construire » ici est employé comme métaphore. C’est une construction psychique, pas une construction matérielle. C’est un processus de production mentale, un constructivisme psychologique.

    Il ne faut pas dire n'importe quoi pour paraître original, non?
    Bien sûr que non, mais ce n’est pas parce qu’on est à contre-courant qu’on a obligatoirement tort, non ?...Un proverbe dit : « Ce n’est pas parce qu’ils sont les plus nombreux, qu’ils ont raison ».


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le désir

    Message par geveil le Lun 4 Avr - 20:22

    OK.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: Le désir

    Message par ber21 le Mar 5 Avr - 10:58

    Entendu hier soir aux infos; 400 millions de chaussures jetées par an en France, 6 en moyenne par personne! Instinct de vie? L'instinct de vie gouverne nos désirs les plus profonds, mais il nous faut reconnaître que notre mode de vie actuel nous a conduit à donner la priorité à des désirs superficiels, capricieux, désordonnés. Notre cerveau est programmé par l'Evolution et nos besoins vitaux, mais il est envahi de plus en plus par une "programmation commerciale" qui prend le pas de plus en plus sur nos désirs primitifs. La sagesse disparaît sous les tas de chaussures! Ah, chère liberté, cher libre-arbitre...
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le désir

    Message par geveil le Mar 5 Avr - 14:29

    Bien dit, Gaston.
    Je voterai pour un candidat qui tient ce genre de propos et qui semble capable de tenir sa parole.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le désir

    Message par Hitori le Mar 5 Avr - 18:21

    Oui, tout est fait pour que nous consommions toujours plus, avec à la clé un gaspillage exponentiel.

    Si comme a dit geveil, nous sommes aussi les acteurs de cet état de fait, et malgré que nous n’ayons pas de prise sur de nombreux facteurs, nous avons aussi la possibilité de réfléchir sur les moyens à mettre en oeuvre, à notre niveau, pour consommer d’une manière différente. Cela peut passer par le choix des produits et des commerces, en boycottant ceux qui ne nous semblent pas correspondre à une certaine éthique. Par la sensibilisation des jeunes générations et surtout par l’analyse personnelle de nos réels besoins.

    Nous avons le pouvoir de dire non. Tiens, justement, j’ai ouvert un fil sur le « non », dans cette même section « Philosophie ».


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le désir

    Message par geveil le Mar 5 Avr - 22:34

    j'en propose dans " De la sensation à l'Être"


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    prometa

    Féminin Messages : 269
    Date d'inscription : 16/06/2015
    Localisation : Pyrénées orientales

    Re: Le désir

    Message par prometa le Mer 6 Avr - 8:51

    savoir désirer ce qu'on a, et rester indifférent à ce qu'on n'a pas...pour moi, c'est la clé d'une vie pleine, si toutefois, ce qu'on a peut être appréciable, raisonnablement.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Le désir

    Message par loli83 le Mer 6 Avr - 10:57

    prometa a écrit:savoir désirer ce qu'on a, et rester indifférent à ce qu'on n'a pas...pour moi, c'est la clé d'une vie pleine, si toutefois, ce qu'on a peut être appréciable, raisonnablement.

    je suis assez d'accord ; c'est une belle formule

    je dirais quand même plutôt: "rester admiratif de ce que l'on est sûr de ne pouvoir obtenir, sans pour autant le désirer "

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:48