DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Les hommes se paient de mots.

    Partagez
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Ven 12 Fév - 11:00

    et se font du cinéma, se racontent des histoires.

    Ce matin, 12 février 2016, j'entendais que le Pape et le chef de l'Eglise orthodoxe allaient se rencontrer à Cuba.  On disait aussi que ce chef et Poutine étaient comme cul et chemise.  L'orthodoxe a bien sûr protesté de ses bonnes intentions, la rencontre avec Poutine n'étant que conversations sur la spiritualité et non politique.  Et mon cul, c'est du poulet?  Particulièrement en politique tout est affaire de psychologie et de spiritualité, la goût du pouvoir n'a-t-il pas ses racines dans l'inconscient, et donc un problème de psychologie?  L'exercice du pouvoir n'a-t-il pas un rapport évident avec la spiritualité, par son absence en fait?  Quel est le rôle de la diplomatie si ce n'est pour épargner l'ego surdimensionné des hommes de pouvoir que ce soit un chef de tribu ou un homme d'Etat? Tout est lié, mais les hommes s'inventent des niches où ils se mettent à l'abri de leur conscience, par exemple " Business is business" ce qui veut dire clairement qu'en affaires, on peut se montrer menteur, tricheur, exploiteur, quitte à être un homme probe, droit, sensible, attentionné dans sa famille et avec ses amis, pour autant qu'un homme d'affaires aie des amis.

    Les hommes se paient de mots, se font du cinéma, dans tous les domaines.  Ça ment partout dans:
    la propagande de guerre,
    la propagande politique,
    la religion,
    la notion de nation,
    la séduction,
    l'amour,


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par loli83 le Ven 12 Fév - 11:21

    tout fait Geveil !

    il faut le savoir et ne pas se faire ...avoir

    ceci dit il y a quand même quelques rares personnes sincères en qui on peut avoir confiance , mais ces personnes sont rarement au pouvoir
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par tangolinos le Ven 12 Fév - 11:53

    Il me semble probable que les hommes au pouvoir, aient commencé leur carrière, imprégnés d'altruisme...
    et qu' ils se soient laissés enivrer par leur ascension sociale.

    Il me semble aussi que le peuple n'est pas au courant des véritables enjeux que seuls les initiés connaissent... il est en effet périlleux de divulguer un certain savoir, tant les réactions du peuple pourrait être imprévisible et surtout non-conformes aux intérêts collectifs...

    Disons que j'ose encore espérer que les gens au pouvoir n'aient pas oublié leur altruisme originel.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Ven 12 Fév - 12:39


    La politique et les valeurs morales sont incompatibles. Un homme politique qui voudrait garder ses valeurs morales, ne peut que se retirer de la vie publique.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Dede 2B

    Messages : 167
    Date d'inscription : 05/09/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Dede 2B le Ven 12 Fév - 13:05

    Geveil a écrit: Particulièrement en politique tout est affaire de psychologie et de spiritualité, la goût du pouvoir n'a-t-il pas ses racines dans l'inconscient, et donc un problème de psychologie?
    Pourquoi la politique serait issue du goût du pouvoir ?
    Vouloir participer à la gestion de la cité peut être tout simplement une forme d'humanisme et de partage.
    Cette conception, politique = pouvoir, n'est que la déformation dû à la démocratie.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Sam 27 Fév - 23:57

    Décidément, plus ça va, plus je suis conscient que les humains se paient de mots.
    Exemples:
    - Ils sortent d'un restau " On a bien mangé, hein?" " Oui, c'était copieux".  Oui, mais c'était dégueulasse, seulement, comme ils ont payé, cher, ils se paient de mots.
    - Ils sortent d'un match de foot dont leur équipe favorite a mal joué. Oui, mais c'est l'arbitre qui a mal arbitré.
    - Ils vont voir une expo de peintures dites contemporaines "  Intéressant, non?" " Oui, il faut l'avoir vu."  Pensez-vous, ce sont des croutes qu'on a exposé, mais pour être à la mode on dit que c'est intéressant.
    - Ils sortent d'un concert d'Erik Sati: "  Surprenant, cette musique!" " Oui, remarquaaaable".  Tu parles, ils se sont ennuyés comme des rats morts.
    - Ils ont écouté le discours d'un homme politique de leur bord.  " Il a bien parlé, hein?" Tu parles, son discours était nul. Mais comme il est du même bord!
    - "Ce que tu as dit à X l'a blessé" .  " Je n'ai fait que lui dire ses quatre vérités" .  Oui, mais sur un ton agressif.
    - " Connaissez-vous Tataouine les bains?" "Non, pas du tout" . " Ah, mais c'est un petit coin super!" .  Tu parles, c'est un trou perdu sans aucun charme.
    - "J'ai pris un coup de vieux, les femmes ne s'intéressent plus à moi, hein?" " Mais non, pas du tout, tu es simplement un peu fatigué! Mais tu as encore beaucoup de charme." Tu parles, il a vraiment pris un coup de vieux et a vraiment l'air d'un vieillard.
    - " Je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours mal au ventre" . " Ce n'est rien, sans doute le stress ou un problème de digestion".  Tu parles, c'est un cancer en évolution.

    Etc, etc.......


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par loli83 le Dim 28 Fév - 0:28

    ben , oui , c'est malheureusement assez classique , assez courant , il faut se faire une raison , mais personnellement je préfère fréquenter les rares personnes sincères qui soit ne disent rien , soit pensent ce qu'elles disent

    mais au delà de l'hypocrisie , le dernier exemple m'a interpellé , c'est celui là :
    " Je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours mal au ventre" . " Ce n'est rien, sans doute le stress ou un problème de digestion". Tu parles, c'est un cancer en évolution.
    ben oui , c'est ce que son docteur a dit à mon ex mari sans rien lui prescrire , aucun contrôle , aucun médicament ,
    résultat : il en est mort ... au delà de l'hypocrisie , cette réponse venant d'un docteur était criminelle
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par ber21 le Dim 28 Fév - 17:03

    Vieux Lion, tu es bien pessimiste! Je persiste à croire que l'homme est foncièrement une bête cruelle
    (voir les abattoirs de...et ces guerres atroces), mais nous sommes quand même une grande majorité qui avons maîtrisé nos instincts et sommes devenus sociables et attentifs au bien-être de nos semblables.
    La rencontre du pape et du chef de l'église orthodoxe est une avancée considérable, et je suis persuadé de leurs bonnes intentions pour terminer enfin cette querelle stupide et millénaire et contribuer à la paix. Qu'il y ait en même temps des démarches et des intentions politiques, tant mieux; ça va dans le bon sens. Le monde crève de s'en tenir toujours à "Si vis pacem para bellum". Si le pape et le pope en chef nous disent:"Embrassez-vous, bonnes gens", faut-il s'en plaindre? Si le monde devenait une grande partouze, on retrouverait l'Eden...
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Les hommes se paient de mots

    Message par geveil le Mer 2 Mar - 10:25

    Ce texte m'a été suggéré par ce qui m'est arrivé, ce que je vis et ce que je constate autour de moi.
    « Tout est faux » est un titre accrocheur et l'adverbe « Tout » est certainement exagéré.  Cependant, beaucoup de choses sont fausses, ou plutôt, sonnent faux, comme en musique. De même, certains humains ont été qualifiés de justes, mais je crois qu'il y en a très peu.
    Revenons donc à ce que je constate, une de mes relations, un homme septuagénaire, vit avec une femme sexagénaire.  A première vue, on pourrait croire qu'ils s'aiment, il s'adresse à elle en disant «  ma chérie », de temps en temps il lui fait un bisou sur les lèvres, elle lui passe la main dans le dos, etc.  Mais qu'en est-il en fait ?  Faux ! Avec ma sensibilité, je perçois qu'ils ne s'aiment pas, d'abord, elle a l'air triste.  Même en ma présence ils ont été une ou deux fois au bord de la dispute. Un jour, comme nous étions allés faire une marche, elle s'est arrêté pour pipi ; il ne l'a pas attendu, je lui en ai fait la remarque ; alors, il m'a raconté qu'étant allé faire des courses, il a garé sa voiture, a vu sa femme entrer dans un magasin, mais ne l'a pas vu sortir. Il est resté une heure et demi dans sa voiture puis a sillonné le quartier et finalement l'a vue assise à la terrasse d'un café, sirotant une boisson.  S'ils restent ensemble, je présume que c'est par confort.
    Je suis sûr que dans votre vie, vous avez de nombreux exemples de ce genre.  Peut-être que vous-même........ ?
    Tiens, un autre exemple, dans une réunion d'amis quelqu'un raconte une blague graveleuse. Je vois bien qu'elle n'amuse pas, mais les gens rigolent, pour ne pas jeter un froid. Ça sonne faux.
    Ne parlons pas des discours politiciens, de la pub, des arnaques, de la propagande guerrière, ni des stratagèmes que la vie utilise pour survivre, mimétisme, séduction et autres.
    En ce qui me concerne, c'est évident, je sonne faux, mais je ne suis pas là pour faire des confidences.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par loli83 le Mer 2 Mar - 10:52

    je trouve que ce sujet est pas mal en lui même , mais je trouve aussi qu'il fait double emploi avec l'autre sujet récemment ouvert , intitulé : "les hommes se paient de mots" , et auquel j'ai répondu
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Mer 2 Mar - 11:11

    geveil a écrit:« Tout est faux »
    Oui, beaucoup de choses sonnent faux et les gens portent un masque et d’ailleurs ce n’est pas pour rien que « Personne » vient du latin personare le masque de théâtre.

    Pour vivre en société, c’est pratiquement obligé. Si les gens se laissaient aller à réagir selon leur ressenti intérieur, à ce qu’ils pensent réellement, que de difficultés cela engendrerait.

    Après, ou cela pose problème c’est quand c’est poussé à l’extrême et quand les gens veulent jouer à être ce qu’ils ne sont pas, soit par calcul, soit par orgueil.

    Alors oui, c’est un état de fait, mais rien ne nous empêche, en dehors du minimum d’égard que l’on doit aux autres, d’être nous-mêmes, en prenant conscience que vouloir jouer un personnage qui n’est pas nous est la porte ouverte à beaucoup de souffrance.

    Tiens, cela me fait penser à un proverbe que m’avait appris mon grand-père: « Il vaut mieux une fois rougir que cent fois pâlir »

    Si le monde sonne faux, essayons que notre propre partition puisse sonner juste.

    Lola a écrit:Je trouve que ce sujet est pas mal en lui même , mais je trouve aussi qu'il fait double emploi avec l'autre sujet récemment ouvert , intitulé : "les hommes se paient de mots" , et auquel j'ai répondu

    Effectivement...les deux sujets sont fusionnés


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par loli83 le Mer 2 Mar - 12:06

    hitori a écrit:Tiens, cela me fait penser à un proverbe que m’avait appris mon grand-père: « Il vaut mieux une fois rougir que cent fois pâlir »
    il est bien ce proverbe , mais pour ma part je le rattache plutôt à l'interprétation suivante , qui se rapproche du thème mais pas tout à fait :

    il faut mieux agir selon son coeur , quitte à se tromper une rare fois et en rougir plutôt que de se laisser manipuler et être angoissé parce qu' on n'est pas laissé parler son coeur , j'assimile la paleur à la peur , quelle soit physique ou psychologique
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Mer 2 Mar - 15:40

    Hitori, même si tu joues juste, si quelqu'un joue faux à côté de toi, ça sonne faux.


    Pour vivre en société, c’est pratiquement obligé. Si les gens se laissaient aller à réagir selon leur ressenti intérieur, à ce qu’ils pensent réellement, que de difficultés cela engendrerait.
    En es-tu bien sûr, ne peut-on réagir selon son ressenti en respectant l'autre? Par exemple, tu es en colère contre quelqu'un, tu peux le lui dire avec colère mais sans l'humilier, sans l'insulter, non ?
    Ou encore, un ou une partenaire sexuelle te dit " Je t'aime", mais à son regard, à son ton tu ressens bien que ça sonne faux. Ne peux tu lui dire, comme Gainsbourg dans la chanson " Moi non plus."


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    prometa

    Féminin Messages : 269
    Date d'inscription : 16/06/2015
    Localisation : Pyrénées orientales

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par prometa le Mer 2 Mar - 17:44

    on peut entendre "faux" ce qui est émis "juste" .
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Mer 2 Mar - 20:21

    geveil a écrit:Hitori, même si tu joues juste, si quelqu'un joue faux à côté de toi, ça sonne faux.
    Peu importe, ou plutôt tant pis. Chacun est responsable de sa propre partition et dans la cacophonie ambiante il faut se concentrer sur la note juste.......et on fini par ne plus entendre qu'elle.

    geveil a écrit:
    Hitori a écrit:Pour vivre en société, c’est pratiquement obligé. Si les gens se laissaient aller à réagir selon leur ressenti intérieur, à ce qu’ils pensent réellement, que de difficultés cela engendrerait.
    En es-tu bien sûr, ne peut-on réagir selon son ressenti en respectant l'autre? Par exemple, tu es en colère contre quelqu'un, tu peux le lui dire avec colère mais sans l'humilier, sans l'insulter, non ?
    Le problème, c’est que quand on est en colère, on se maitrise difficilement et souvent nos paroles dépassent notre pensée…..pour pouvoir respecter l’autre, il faut justement éviter de se mettre en colère.

    Ou encore, un ou une partenaire sexuelle te dit " Je t'aime", mais à son regard, à son ton tu ressens bien que ça sonne faux. Ne peux tu lui dire, comme Gainsbourg dans la chanson " Moi non plus."
    Oui, pour cet exemple et d’autres similaires. Mais si ta franchise risque de blesser quelqu’un, quel intérêt?.... Car toute vérité n’est pas bonne à dire. Par exemple, tu vas rendre visite à une jeune maman qui vient d’accoucher et en regardant le bébé tu trouves qu’il n’est pas beau….tu ne vas pas dire ; « Mon Dieu qu’il est laid ! »….non, tu ne diras rien.

    Il est des cas où la franchise est souhaitable et d’autres ou il faut éviter de l’employer. Tout dépend des circonstances.

    prometa a écrit:on peut entendre "faux" ce qui est émis "juste" .
    Très juste. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Mer 2 Mar - 21:06

    Mais Hitori, il ne s'agit pas de franchise, mais d'authenticité, bien sûr que tu ne vas pas dire qu'il est laid, ce serait cela une fausse note, le mieux est de ne rien dire. As-tu vraiment encore envie d'ergoter sur des détails comme cela ou tu entres dans ma pensée?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Mer 2 Mar - 21:34

    geveil a écrit:As-tu vraiment encore envie d'ergoter sur des détails comme cela ou tu entres dans ma pensée?
    Tu fais un état des lieux et je t’explique que c’est par nécessité qu’il existe.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Jeu 3 Mar - 14:46

    Il est des cas où la franchise est souhaitable et d’autres ou il faut éviter de l’employer. Tout dépend des circonstances.
    Tu m'avais habitué à des pensées plus profondes que ce genre de platitude.

    Aurais-je dû m'abstenir de cette franche remarque? Surprised


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Jeu 3 Mar - 18:07

    geveil a écrit:Tu m'avais habitué à des pensées plus profondes que ce genre de platitude.
    Tout dans l’univers suit la loi des cycles, représenté par la sinusoïde…nous n’y échappons pas ni toi, ni moi.

    Aurais-je dû m'abstenir de cette franche remarque?
    Non, tu as bien fait….si c’est ce que tu penses et si tu penses que c’est mieux de le dire….moi, je ne l'aurai pas faite, mais bon, je ne suis pas toi. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Jeu 3 Mar - 18:54

    Lamartine ( je crois- a écrit:Ô insensé, qui croit que je ne suis pas toi.

    Mais je suis bien content que tu reconnaisses que c'est une platitude, maintenant, nous allons pouvoir remonter vers un sommet de la sinusoïde.

    Tiens, reprenons la partition ici:
    Hitori a écrit: Pour vivre en société, c’est pratiquement obligé. Si les gens se laissaient aller à réagir selon leur ressenti intérieur, à ce qu’ils pensent réellement, que de difficultés cela engendrerait.

    En es-tu bien sûr, ne peut-on réagir selon son ressenti en respectant l'autre? Par exemple, tu es en colère contre quelqu'un, tu peux le lui dire avec colère mais sans l'humilier, sans l'insulter, non ?
    Ou encore, un ou une partenaire sexuelle te dit " Je t'aime", mais à son regard, à son ton tu ressens bien que ça sonne faux. Ne peux tu lui dire, comme Gainsbourg dans la chanson " Moi non plus."
    A cela, tu réponds " quand on est en colère, on ne se maîtrise pas" Vraiment, tu oses dire cela, toi, l'expert en arts martiaux ?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Jeu 3 Mar - 19:48

    geveil a écrit:Mais je suis bien content que tu reconnaisses que c'est une platitude, maintenant, nous allons pouvoir remonter vers un sommet de la sinusoïde.
    Les platitudes sont souvent nécessaires…la preuve Wink

    En es-tu bien sûr, ne peut-on réagir selon son ressenti en respectant l'autre? Par exemple, tu es en colère contre quelqu'un, tu peux le lui dire avec colère mais sans l'humilier, sans l'insulter, non ?
    Plus haut je t’ai dit que c’est difficile d’être respectueux de l’autre si on est en colère, parce que la colère submerge la lucidité. Si l’autre nous a contrarié, il est préférable de gérer la situation sans se laisser emporter par nos émotions. Mais si toi tu arrives à ne pas blesser l'autre tout en étant en colère, chapeau, moi je n’y arrive pas toujours.

    Ce qu’il faut, c’est éviter de se mettre en colère justement, il y a tout un travail en amont pour cela.

    Ou encore, un ou une partenaire sexuelle te dit " Je t'aime", mais à son regard, à son ton tu ressens bien que ça sonne faux. Ne peux-tu lui dire, comme Gainsbourg dans la chanson " Moi non plus."
    A cela, tu réponds " quand on est en colère, on ne se maîtrise pas"
    Ce n’est pas par rapport à l’exemple que tu donnes que j’ai répondu ça, relis le fil….

    Vraiment, tu oses dire cela, toi, l'expert en arts martiaux ?
    Et oui, je ne suis qu’un homme, en chemin certes, mais cheminant toujours et malgré mes nombreuses années de pratique martiale et de travail sur moi, il m’arrive encore de me mettre en colère…tiens va voir le fil que j’ai ouvert dans la section « Société », il y a là un exemple de ce qui me met en colère.
    _________________


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Jeu 3 Mar - 22:34

    Je suis aussi un homme en chemin, mais je ne sais même pas où il mène.  D'ailleurs, un incident avec ma fille m'a fait prendre conscience que je traîne une valise de frustrations enfantines et du coup, je me rends compte que je n'ai pas fait beaucoup de chemin, la valise est lourde. Il faut la poser, la laisser derrière soi, mais est-ce possible, n'est-elle pas attachée à la main, comme une malette de fric?
    Et comme je ne crois pas au LA je me dis que les super riches sont riches et les pauvres pauvres parce qu'il devait en être ainsi.  Comme le dit si justement Watts, c'est Dieu qui se joue au théâtre.  Le monde est une tragicomédie. Ma question est " n'y a-t-il pas plus de tragédie que de comédie, de malheur que de joie?". Certes, quelques privilégiés ont connu l'extase divine qui paraît-il, vaut le coup, mais ça n'en fait que quelques uns sur des milliards ( 80 milliards depuis que l'homme est qualifié d'homo sapiens ). Bien sûr il y a aussi quelques vies sympa, avec famille aimée et aimante ou travail passionnant. Mais là encore,y en a-t-il beaucoup?

    Bon, je ne voudrais pas vous casser le moral hein ! oks


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Ven 4 Mar - 12:12

    geveil a écrit:Je suis aussi un homme en chemin, mais je ne sais même pas où il mène. D'ailleurs, un incident avec ma fille m'a fait prendre conscience que je traîne une valise de frustrations enfantines et du coup, je me rends compte que je n'ai pas fait beaucoup de chemin, la valise est lourde. Il faut la poser, la laisser derrière soi, mais est-ce possible, n'est-elle pas attachée à la main, comme une malette de fric?
    Oui, la valise, pour reprendre ton exemple, reste attachée à ton poignet et ne sera peut jamais vidée, mais comme tu ne l’a pas fermée hermétiquement, chemin faisant il y a des « affaires » qui tombent et au fur et a mesure de ta progression ta valise s’allège, comme le serpent qui mue et se débarrasse de sa vieille peau….n’est-ce pas cela le plus important?

    Et comme je ne crois pas au LA je me dis que les super riches sont riches et les pauvres pauvres parce qu'il devait en être ainsi.
    Et voilà pourquoi, avec un tel raisonnement, les choses sont ce qu’elles sont depuis des millénaires……c’est comme ça.... on ne peut rien y changer.... c’est le destin…… Heureusement que de temps en temps s’élèvent des voix pour dire non, prenons notre destin en main.

    Comme le dit si justement Watts, c'est Dieu qui se joue au théâtre. Le monde est une tragicomédie. Ma question est " n'y a-t-il pas plus de tragédie que de comédie, de malheur que de joie?".
    Peut-être et alors? Complaisons-nous dans le défaitisme, c’est ça? Ou accueillons les moments de joie avec toute la gratitude que nous pouvons en avoir? Je préfère de loin la deuxième option.

    Certes, quelques privilégiés ont connu l'extase divine qui paraît-il, vaut le coup, mais ça n'en fait que quelques uns sur des milliards ( 80 milliards depuis que l'homme est qualifié d'homo sapiens ). Bien sûr il y a aussi quelques vies sympa, avec famille aimée et aimante ou travail passionnant. Mais là encore,y en a-t-il beaucoup?
    Souvent aussi, c'est l'homme qui est l'artisan de son propre malheur.

    Bon, je ne voudrais pas vous casser le moral hein
    T’inquiète, il en faudrait plus que ça pour me casser le moral. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Kosette

    Féminin Messages : 33
    Date d'inscription : 23/02/2016
    Age : 52

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Kosette le Ven 4 Mar - 13:42

    Bien joué !! lol!
    avatar
    prometa

    Féminin Messages : 269
    Date d'inscription : 16/06/2015
    Localisation : Pyrénées orientales

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par prometa le Ven 4 Mar - 16:01

    Les hommes se paient de mots, et savent changer la couleur du monde avec les mots : quelle chance!
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Ven 4 Mar - 18:27

    Kosette a écrit:Bien joué !!
    tchin


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Ven 4 Mar - 21:07

    prometa a écrit:Les hommes se paient de mots, et savent changer la couleur du monde avec les mots : quelle chance!
    Est-ce à dire que tu condamnes ce monde ?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par loli83 le Sam 5 Mar - 14:35

    moi non plus , geveil , tu ne m'as pas cassé le moral

    je suis d'accord avec Hitori , on peut soi même changer pas mal de choses dans sa vie , encore faut il le vouloir vraiment , certains doivent vraiment lutter contre la force de l'habitude et donc le défaitisme

    j'étais de nature plutôt pessimiste et malgré cela je me suis arrangée pour être heureuse , déjà comme on te l'a dit souvent " en voyant plutôt le verre à moitié plein , plutôt que de le voir à moitié vide " ,

    il faut aussi savoir comprendre le monde , Hitori l'a fait à sa façon , moi à la mienne et d'autres à la leur , si tu n'arrives pas à trouver ton chemin , c'est surement qu'il faut que tu te débarrasses d'une bonne partie du contenu de ta "valise " , déjà si tu as pris conscience de ces casseroles que tu traines , c'est un premier pas ,

    ensuite si vraiment tu n'arrives toujours pas à trouver ton chemin , emprunte celui de quelqu'un qui t'inspire confiance , ce sera toujours mieux que de rester là à avancer d'un pas et à reculer de deux
    avatar
    Lulu

    Masculin Messages : 55
    Date d'inscription : 27/02/2016

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Lulu le Mer 9 Mar - 21:37

    Chez les grecs, Hermès était le Dieu des marchands et des voleurs. Il y a deux choses que les hommes reconnaissent comme valeur d'échange : la parole et l'argent. Logique abstraite, logique concrète.


    _________________
    De omnibus dubitandum.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Jeu 10 Mar - 9:28

    Oui, mais un proverbe arabe dit " La parole est d'argent, mais le silence est d'or".


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Jeu 9 Juin - 14:16

    Je refuse que l'on me paie de mots quand ils sont de la fausse monnaie.

    hitori a écrit:Pour vivre en société, c’est pratiquement obligé. Si les gens se laissaient aller à réagir selon leur ressenti intérieur, à ce qu’ils pensent réellement, que de difficultés cela engendrerait.


    Non, j'imagine le contraire, cela faciliterait grandement l'existence, cela rendrait pur et léger.

    Et toi, tu sais écrire et imaginer, alors dis-nous ce qui se passerait.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Jeu 9 Juin - 21:37

    geveil a écrit:Non, j'imagine le contraire, cela faciliterait grandement l'existence, cela rendrait pur et léger.
    Et toi, tu sais écrire et imaginer, alors dis-nous ce qui se passerait.

    Bon, alors allons-y Wink ……Scénario de science fiction. Dans une galaxie lointaine vivaient des êtres intelligents qui avaient développé leurs facultés psys au point de communiquer par la pensée. Mais le hic c’est que toute pensée émise par un cerveau était captée, stricto sensu, par les autres cerveaux. Ce qui fait que plus aucun espace intérieur ne pouvait exister pour personne et c’était comme si chacun se promenait à poil, car la plus infime pensée secrète était dévoilée.

    Que fini-t-il par arriver? Ben, chacun n’émettait plus la moindre pensée, ou du moins essayait, car des pensées jaillissaient spontanément et n’étaient pas contrôlables. Ceci a engendré toutes sortes de pathologies mentales, débouchant sur une régression dramatique des facultés psychiques, avec à terme la castration pure et simple de leur imaginaire. Quand on sait l’importance de l’imaginaire pour l’équilibre psychique, on imagine, c’est le cas de le dire, les désordres occasionnés. Tant et si bien que ces êtres ont fini par disparaitre, faute d’avoir pu garder leur jardin secret au niveau individuel.

    Tout dire, comme tu le suggères équivaudrait à ce scénario et déboucherait sur un mal être certain, si tant est que ce soit réalisable (de tout dire), ce dont je doute.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Ven 10 Juin - 8:04

    Merci d'avoir joué le jeu, mais ce scénario n'est pas réaliste, car si chaque individu captait toutes les pensées, il ne serait plus personne, ou si tu préfères, serait tout le monde, et une vraie cacophonie.
    Par ailleurs, je n'ai écrit nulle part qu'il faut tout dire, mais que ce qu'on dit soit "vrai", pas au sens d'une vérité universelle, mais au sens d' authenticité et qu'il faut parfois regarder la vérité ( La réalité, si tu préfères) en face.
    Mais bon, peut-être me suis-je mal exprimé, en fausse monnaie.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Ven 10 Juin - 18:45

    Oui, j’étais dans le cas de figure où il fallait tout dire, mais je vois mieux ce que tu veux exprimer et effectivement plus de sincérité serait la bienvenue.

    Personnellement j’essaye d’être le plus sincère possible dans ma relation aux autres, mais c’est souvent difficile car beaucoup ne sont pas à même de recevoir la « vérité », alors, faute de mieux, je ménage la chèvre et le chou.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Ven 10 Juin - 22:20

    C'est très bien, mais dès que tu as le dos tourné, la chèvre mange le chou ! affraid
    Personnellement j’essaye d’être le plus sincère possible dans ma relation aux autres, mais c’est souvent difficile car beaucoup ne sont pas à même de recevoir la « vérité », alors, faute de mieux, je ménage la chèvre et le chou.
    Quelle vérité?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Sam 11 Juin - 21:14

    geveil a écrit:Quelle vérité?
    Ben, celle dont tu parles dans ton message N° 33.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Dim 12 Juin - 6:31

    Ecoute, Hitori, ou plutôt, lis, regarde les groupes humains autour de toi, comme si tu étais un entomologiste, et tu auras l'impression d'être dans un volière, tellement ça caquette, mais tu n'as sans doute pas attendu de me lire pour le faire.
    Et quelque part, ça rejoint le sujet sur l'ego, l'autre jour j'étais autour d'un blanc sec avec quelques jeunes qui se sont mis à parler métaphysique. Et à un moment, il a fallu que je m'en mêle, que je donne mon opinion, c'était l'ego qui jetait ses pseudopodes, qui enflaient, qui voulait occuper l'espace, et tout à coup, j'en ai pris conscience, une conscience aigüe, alors je me suis tû.
    Comme tu l'auras peut-être compris, l'ego n'est rien d'autre que la volonté de vivre, d'occuper tout l'espace, d'être partout présent, autrement dit, c'est Dieu lui-même.
    Ce n'est pas tout à fait la même chose quand on fait de la recherche scientifique, la volonté de vivre, d'explorer y est bien entendu toujours présente, pour occuper tout l'espace, comme le font les astrophysiciens vers l'infiniment grand et les biologistes, vers l'infiniment petit. Mais les chercheurs cherchent ensemble et ça fait toute la différence avec le bavardage philosophique.
    L'autre approche dont on a souvent parlé sur ce forum, est la méditation, qui précisément, apprend à dompter l'ego, enfin, je crois.

    Mais ce que je viens d'écrire, n'est-ce pas du bavardage, une enflure de l'ego?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Dim 12 Juin - 18:09

    Oui geveil, tout ce que tu dis est vrai et si nous écrivons ici, cela y participe, je suis d’accord. Mais ne peut-on voir un côté positif à cela? Ou alors quoi, vaut-il mieux carrément fermer ce forum?

    Je pense, quant à moi, que discuter ensemble de sujets philosophiques, entres gens sensibilisés aux mêmes questionnements, est comme se retrouver dans une communauté de pensée, de faire partie d’une entité psychique, d’un égrégore qui se nourrit de sa propre substance. D’autant qu’il n’est pas toujours possible de retrouver cet espace commun dans notre entourage immédiat, famille ou amis.

    Je suis dans un petit village de montagne et de temps en temps je vais faire ma partie de contrée dans l’unique bar du lieu. Les conversations qui s’y tiennent surfent aux ras des pâquerettes et j’y participe comme les autres. Je considère cela comme une détente. On ne se prend pas le chou et si quelquefois il y a des coups de gueule, ce n’est jamais vraiment méchant et ça fini par une tournée générale. Comme je ne bois pas d’alcool, j’ai droit à quelques piques en me faisant brancher et j’en ris avec les autres. A ce sujet, il faut dire que certains ont la descente rapide et sont constamment assoiffés…mais bon, ça c’est leur problème.

    Puis, je rentre à la maison et avec mon épouse nous parlons de tout et de rien, du temps, des enfants, des voisins, de nos projets, de nos souvenirs communs, de notre amour, etc, etc….et je pense que ça fortifie notre couple. Car ne plus se parler, dans un couple, est le début de la fin, enfin, c’est ce que je pense.

    Alors oui, les hommes se paient de mots, peut être aussi pour combler leur solitude ontologique, même si beaucoup ne le ressentent qu’à un niveau sous jacent. Cela leur sert d’exutoire, dans un besoin de faire partager leur intériorité, pour ne pas que leurs idées tournent en rond dans leur tête.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Dim 12 Juin - 19:49

    Alors oui, les hommes se paient de mots, peut être aussi pour combler leur solitude ontologique, même si beaucoup ne le ressentent qu’à un niveau sous jacent. Cela leur sert d’exutoire, dans un besoin de faire partager leur intériorité, pour ne pas que leurs idées tournent en rond dans leur tête.
     Voilà, et je fais exactement comme toi, je parle de tout et de rien, de la médiocrité des leçons d'un prof de musique, du prix des pêches sur le marché, et cela me donne un sentiment de communauté, me permet en effet d'échapper à la solitude ontologique. Il y a toutefois des sujets où j'interviens de moins en moins, ce sont précisément les sujets philosophiques ou de société, car j'ai la conscience aigüe qu'intervenir c'est encore l'ego qui enfle.  J'écoute et me dis que c'est un peu grâce à  ces discussions que la conscience peut s'élargir. Suite à une discussion en famille où nous en étions venus à  parler de l'UN,  et où j'y allais de mon éternelle rengaine " L'UN s'est divisé pour créér" le compagnon de ma fille s'est levé et a quitté la table en disant " C'est parler de l'UN qui divise", remarque très judicieuse.
    Par contre, là où nous ne nous payons pas de mots, c'est lorsqu' avec ce même homme nous parlons de ce qu'il y a à faire pour la rénovation de ma maison. C'est alors que je ressens une véritable solidarité humaine.
    Pourquoi?  Parce qu'alors, c'est la nature qui parle et nous impose ses lois.  On ne construit pas une maison en commençant pas le toit. C'est pourquoi, en extrapolant, je soutiens que la meilleure façon de créer du lien entre les hommes, ce n'est la religion, mais l'étude de la nature.

    Fermer le forum?  J'y avais pensé, mais la teneur de ton précédent message me fait penser qu'après tout il y a peut-être tout de même des idées qui se transmettent et c'est un peu une communauté qui tient chaud.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Dim 12 Juin - 20:57

    geveil a écrit:Fermer le forum? J'y avais pensé, mais la teneur de ton précédent message me fait penser qu'après tout il y a peut-être tout de même des idées qui se transmettent et c'est un peu une communauté qui tient chaud.
    Oui, je pense de même et si on regarde les visites, on voit que des lurkers (qui lisent mais ne participent pas au forum) sont venus. Donc, quelque part ce qui s’écrit a peut-être un certain impact.

    Pour le forum, ma ligne directrice a certainement influencé le nombre restreint de participants. Le fait d’être un forum centré et non généraliste, le fait d’être à cheval sur certains principes, le fait de ne donner l’accès qu’aux membres a contribué à cela.

    Mais comme je répondais à un ancien membre qui me reprochait ma sévérité, je préfère n’avoir que quelques membres intéressants à une flopée de rigolos. Je ne cours pas après le nombre, mais privilégie la qualité. C’est un choix que j’ai fait.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Rodéric

    Messages : 156
    Date d'inscription : 26/04/2016

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Rodéric le Lun 13 Juin - 21:36

    Je pense que c'est un bon choix. Wink
    avatar
    prometa

    Féminin Messages : 269
    Date d'inscription : 16/06/2015
    Localisation : Pyrénées orientales

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par prometa le Mar 14 Juin - 9:08

    Bon choix, oui .Contribuer est nécessaire, si on veut que le forum vive.
    Un peu découragée, ces jours-ci, j'étais lectrice mais pas actrice, ce qui est du parasitisme .
    Quelqu'un connait-il Victor Frankl et la logotherapie ?
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par loli83 le Mar 14 Juin - 11:37

    merci Prometa ! je ne connaissais pas , mais j'ai regardé et ça a l'air intéressant dans les détails , parce que dans le principe c'était déjà ma pensée
    je cite :
    "Frankl ne considère pas que l’homme soit le jouet de ses propres pulsions. Il s'oppose aussi au béhaviorisme car l'Homme n'est pas complètement déterminé par son contexte social. En tant qu’être humain l’homme peut choisir librement sa perspective, sa position et son attitude face aux conditions intérieures et extérieures de son existence."

    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Mar 14 Juin - 21:47

    prometa a écrit:Bon choix, oui .Contribuer est nécessaire, si on veut que le forum vive.
    Oui, il faut que chacun fasse l’effort de participer aux discussions, car la raison d’être d’un forum c’est l’échange entre ses membres.

    Quelqu'un connait-il Victor Frankl et la logotherapie ?
    C’est une approche analytique qui ne manque pas d’intérêt. Elle pose comme base de de travail de trouver un sens à nos actes et par conséquent de trouver un sens à notre vie.

    C’est nous-même qui devons trouver ce sens en nous, pour combler le vide existentiel.
    Pour donner un sens à nos actes et combler ce vide Victor Frankl nous invite à utiliser l’amour, l’art et l’humour.

    Cela rejoint ce que j’avais écrit sur un autre fil en parlant du mythe de Sisyphe. Peut importe si l’acte de pousser le rocher est absurde, puisque qu'il va immanquablement retomber, du moment que j’investis cet acte d’un sens. C’est l’acte par lui-même qui devient porteur de sens et non pas le but.

    L’essentiel dans la vie est de trouver un sens à lui donner, c’est ce qui nous motive. Il doit être très malheureux celui qui n’a pas de sens à donner à sa vie.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Mer 15 Juin - 0:39

    Cela rejoint ce que j’avais écrit sur un autre fil en parlant du mythe de Sisyphe. Peut importe si l’acte de pousser le rocher est absurde, puisque qu'il va immanquablement retomber, du moment que j’ investis cet acte d’un sens. C’est l’acte par lui-même qui devient porteur de sens et non pas le but.
    Merci Hitori, tu nous donnes un superbe exemple de ce que j'appelle " se payer de mots".  La vie est absurde, point barre, tu auras beau y mettre tous les mots d'une encyclopédie ou d'un Victor Frankl, elle restera absurde.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par Hitori le Mer 15 Juin - 10:47

    geveil a écrit:Merci Hitori, tu nous donnes un superbe exemple de ce que j'appelle " se payer de mots". La vie est absurde, point barre, tu auras beau y mettre tous les mots d'une encyclopédie ou d'un Victor Frankl, elle restera absurde.
    Tiens, je laisse Camus te répondre:

    « On ne découvre pas l'absurde sans être tenté d'écrire quelque manuel du bonheur. "Eh! quoi, par des voies si étroites...?" Mais il n'y a qu'un monde. Le bonheur et l'absurde sont deux fils de la même terre. Ils sont inséparables. L'erreur serait de dire que le bonheur naît forcément de la découverte absurde. Il arrive aussi bien que le sentiment de l'absurde naisse du bonheur. "Je juge que tout est bien", dit Oedipe, et cette parole est sacrée. Elle retentit dans l'univers farouche et limité de l'homme. Elle enseigne que tout n'est pas, n'a pas été épuisé. Elle chasse de ce monde un dieu qui y était entré avec l'insatisfaction et le goût des douleurs inutiles. Elle fait du destin une affaire d'homme, qui doit être réglée entre les hommes.

    Sisyphe enseigne la fidélité supérieure qui nie les dieux et soulève les rochers. Lui aussi juge que tout est bien. Cet univers désormais sans maître ne lui paraît ni stérile ni futile. Chacun des grains de cette pierre, chaque éclat minéral de cette montagne pleine de nuit, à lui seul, forme un monde. La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un coeur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. »

    NB: c'est moi qui souligne.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par loli83 le Mer 15 Juin - 11:32

    pourquoi être aussi catégorique Geveil ?  

    je comprends que pour toi la vie "paraisse absurde" puisque jusqu'à présent tu ne lui as trouvé aucun sens puisque tu constate des beautés , des laideurs , des bonheurs , des malheurs , des merveilles , des horreurs , etc et cela sans comprendre pourquoi tantôt  les  uns , tantôt les autres , sans compter ta croyance ( une réincarnation en n'importe quoi de plaisant ou bien d'horrible )

    mais ce n'est pas parce que tu ne comprends pas et que tu as des croyances , qu'il faut énoncer que "la vie est absurde" comme si c'était la Vérité (point barre , comme tu dis )

    de mon côté , je  dis que la vie ne me parait pas absurde , je comprends le pourquoi et le comment de ce que je vis et constate autour de moi  , mais je ne dis pas que mon point de vue est La Vérité
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Mer 15 Juin - 12:30

    Oui, mais toi tu es exceptionnelle! cheers


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par loli83 le Mer 15 Juin - 12:36

    lol!
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Les hommes se paient de mots.

    Message par geveil le Ven 17 Juin - 7:28


    mais ce n'est pas parce que tu ne comprends pas et que tu as des croyances , qu'il faut énoncer que "la vie est absurde" comme si c'était la Vérité (point barre , comme tu dis )
    C'est au contraire parce que j'ai tout compris ( Quelle prétention! affraid ) que je trouve que la vie est absurde, point barre. Absurde parce qu'il n'existe aucune explication rationnelle au fait qu'il y a quelque chose plutôt que rien. C'est évident, ma chère Watson.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:52