DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Tordre le cou aux idées reçues

    Partagez
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Tordre le cou aux idées reçues

    Message par geveil le Ven 8 Jan - 23:15

    Première idée reçue:

    La vie est un cadeau.

    Absurde! Un cadeau s’offre à quelqu’un, or tant que je ne suis pas né, on ne peut m’offrir de cadeau.

    Une fois né, le fait de rester en vie peut alors être considéré comme un cadeau car à chaque instant je pourrais mourir. Mais en fait, il n’y a pas de cadeau, car la vie vient de l’intérieur, la vie n’est pas à chaque instant introduite dans un corps inerte par je ne sais qui, mais le corps est l’expression de la volonté de vivre.

    Par contre, dans le vécu quotidien, on peut recevoir ce qui nous paraît extérieur comme des cadeaux, par exemple la beauté d’une fleur ou d’un papillon ou d’un geste, etc. Mais le papillon, en tant que sujet vivant, ne se donne pas comme un cadeau, il ne vient pas sous votre nez emballé dans un paquet cadeau. Il vit, c’est tout.

    Par ailleurs, je vous signale qu’il arrivera un moment où tout vous sera retiré. Or, il existe une phrase que se disent les enfants: “ Donner c’est donner, reprendre, c’est voler”. Il en résulte qu’à supposer que la vie vous ait été donnée comme un cadeau, on ne devrait pas vous la retirer.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Pan le Sam 9 Jan - 3:06

    La mort n'est pas l'inverse de la vie.
    La mort est l'inverse de la naissance.

    Adage hindou.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Invité le Sam 9 Jan - 3:28

    Rien ne nous est acquis, rien ne nous est repris. Toutes les idées reçues sont liées à la saisie d'un ego, une façon bien particulière de penser sa relation au monde.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Invité le Sam 9 Jan - 7:55

    Pan a écrit:La mort n'est pas l'inverse de la vie.
    La mort est l'inverse de la naissance.

    Adage hindou.
    en effet, et l'inverse de la vie est la maladie (mentale ou physique)

    Les bouddhistes parlent de "la précieuse existence humaine", qui serait une occasion extrêmement rare d'acquérir une expérience, mais elle présentent la vie sur terre comme pleine de souffrances, de difficultés, d'injustice.

    En voyant ce qui se passe dans le monde, je pense que NOTRE vie est un immense cadeau: c'est un privilège exceptionnel de passer toute une vie abrité dans une maison confortable, sans souffrir de la faim, sans risquer de voir toute sa vie anéantie par un bombe ou une agression, de n'avoir aucun de ses proches tué par des tiers, de ne pas souffrir de handicaps (sauf malchance), de bénéficier de soins médicaux, etc...  Même si elle présente aussi ses difficultés, on peut franchement dire que c'est un beau cadeau, et c'est à nous d'en faire quelque chose de constructif, comme pour n'importe quel cadeau.   Le problème de beaucoup de gens ayant toujours vécu dans l'aisance est qu'ils ne sont satisfaits de rien et trouvent toujours le moyen de se plaindre et de se focaliser sur les quelques points qui ne vont pas, au lieu de faire l'inverse.  Beaucoup de vedettes du showbiz sont dépressifs, tombent dans la drogue alors qu'ils ont atteint leur but.  Il y a donc d'une part les souffrances réelles qui font d'une partie de la vie une épreuve, d'autre part celles q'on s'invente ou qu'on se fabrique, là on est dans le psychologique/mental.  La puissance du mental est énorme et ce qu'on appelle "progression spirituelle*" est un des chemins pour y remédier.  Je n'aime pas le mot spirituel: voici encore un exemple ou c'est surtout un travail psychologique qui s'impose: revoir ses objectifs et sa façon de considérer la vie, changer de point de vue, par exemple décider de voir le positif au lieu du négatif et adapter sa vie matérielle pour rester dans le positif.  Comme pas mal de vedettes du swobiz qui ont su garder leur équilibre en gardant le contrôle.

    * je ne suis pas encore arrivée à distinguer le "spirituel" du "psychologique", du moins au niveau du travail à faire sur soi.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par loli83 le Sam 9 Jan - 13:02

    je n'ai jamais pensé que la vie était un cadeau , mais des expériences à faire , des connaissances à acquérir , des choix à faire , tout cela dans le but de vivre le mieux possible dans le présent et dans le futur
    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Pan le Sam 9 Jan - 14:15

    Bonne année à tous.  Very Happy

    Leela a écrit:
    En voyant ce qui se passe dans le monde, je pense que NOTRE vie est un immense cadeau: c'est un privilège exceptionnel de passer toute une vie abrité dans une maison confortable, sans souffrir de la faim, sans risquer de voir toute sa vie anéantie par un bombe ou une agression, de n'avoir aucun de ses proches tué par des tiers, de ne pas souffrir de handicaps (sauf malchance), de bénéficier de soins médicaux, etc...  Même si elle présente aussi ses difficultés, on peut franchement dire que c'est un beau cadeau, et c'est à nous d'en faire quelque chose de constructif, comme pour n'importe quel cadeau. Le problème de beaucoup de gens ayant toujours vécu dans l'aisance est qu'ils ne sont satisfaits de rien et trouvent toujours le moyen de se plaindre et de se focaliser sur les quelques points qui ne vont pas, au lieu de faire l'inverse.  

    Le fait d'y voir un cadeau ou pas dépend aussi, je crois, du choix du mental de considérer que Dieu est en nous ou non, on peut alors tout dire selon le point de vue qu'on choisit, ou selon l'état de conscience auquel on est parvenu.

    Rien n'est au hasard, selon moi.
    Notre vie confortable comme étant un cadeau, c'est très bien, je peux partager, mais gardons à l'esprit que c'est aussi un point de vue relatif qui peut être discuté, car on pourrait objecter qu'on ne considère ainsi qu'un instant T, et non l'ensemble de la vie de l'âme sur Terre : si on vit confortablement et qu'on laisse le miséreux crever dehors dans le froid, ou si on est insensible à la souffrance des animaux, des autres, à la destruction de l'environnement, des conjoints et enfants qu'on abandonne, qu'on blesse, ou qu'on vote pour des irresponsables qui vont tuer et faire des guerres terribles dans d'autres pays, ou qu'on pousse une civilisation vers le bas avec des idées aberrantes, etc etc etc, on se forge avec tout ça un karma bien chargé, qui pourra "s'exprimer" dans une prochaine vie, sous forme d'une naissance beaucoup moins confortable, si tu vois ce que je veux dire...
    Ainsi, le confortable de notre situation peut être aussi vu comme un leurre provisoire à double tranchant, une très belle possibilité d'évoluer, d'accord, mais aussi une très belle possibilité de s'engouffrer dans un aveuglement spirituel considérable et dans un égoisme hystérique et maladif qui nous mènera au chaos à terme, et on semble y aller tout droit : le confortable a rendu beaucoup de gens fermés de coeur et d'esprit, et cela n'augure rien de bon pour l'avenir.
    Bien sûr, on peut vouloir mettre l'accent sur le positif, qui est réel, mais j'aime le réalisme, et voir aussi les dégats énormes du matérialisme philosophique, à grande échelle.

    Leela a écrit:Beaucoup de vedettes du showbiz sont dépressifs, tombent dans la drogue alors qu'ils ont atteint leur but.  Il y a donc d'une part les souffrances réelles qui font d'une partie de la vie une épreuve, d'autre part celles q'on s'invente ou qu'on se fabrique, là on est dans le psychologique/mental.

    Oui, mais ces souffrances "inventées" sont pourtant bien réelles, et conduisent à la maladie et à la mort, alors ça peut sembler dérisoire et facile à dépasser, et on les taxe de factices et d'inventées par rapport aux gens qui crèvent de faim ailleurs, je comprends ça et je formule  ça parfois comme toi, mais là aussi, on peut regarder le revers de la médaille, dire qu'il ne faut pas comparer (car ces situations ne se situent pas au même stade de la vie de l'âme), et voir qu'en fait ce n'est pas facile de dépasser ces situations, que l'aveuglement impuissant de ces personnes riches est justement l'expression exacte du vide du matérialisme philosophique moderne, que cet aveuglement morbide et funeste fait partie intégrante de notre vie confortable.
    Exemple : nous sommes riches et confortables, donc, a priori, c'est facile d'accueillir dans nos maisons les miséreux qui crèvent de faim dehors, en tout cas, plus facile que de dépasser une addiction à la drogue. Le faisons-nous ? Non. Qui fait un effort pour la souffrance des bêtes ? Qui fait un effort pour mettre les guerriers Sarko-Hollande dehors ? Qui fait un effort pour ne pas polluer avec toutes ces voitures et tout ce confort inutile et infantile à certains moments ?
    Ainsi, rien n'est évident, et celui qui souffre ailleurs a plus ou moins probablement eu le même comportement que nous à un moment donné de la vie de son âme, même dans une autre incarnation. Je crois que la souffrance humaine est un tout indissociable.

    (nota bene : on peut entrer dans le matérialisme de dire qu'il n'y a rien après la mort, ou que la réincarnation n'existe pas, etc, tout nier en bloc, mais je ne considére plus ces positions intellectuelles depuis longtemps...).

    Leela a écrit:La puissance du mental est énorme et ce qu'on appelle "progression spirituelle*" est un des chemins pour y remédier.  Je n'aime pas le mot spirituel: voici encore un exemple ou c'est surtout un travail psychologique qui s'impose: revoir ses objectifs et sa façon de considérer la vie, changer de point de vue, par exemple décider de voir le positif au lieu du négatif et adapter sa vie matérielle pour rester dans le positif.  Comme pas mal de vedettes du swobiz qui ont su garder leur équilibre en gardant le contrôle.
    * je ne suis pas encore arrivée à distinguer le "spirituel" du "psychologique", du moins au niveau du travail à faire sur soi.

    Ce n'est pas le mot "spirituel" qu'il faut décrier selon moi, mais sa définition psychologique, ici présente.
    Toute ma vie j'ai constaté que le fait spirituel n'a, pour ses aspects les plus authentiques, pas grand chose à voir avec la démarche psy, voire rien à voir. Le côté psy n'existe qu'au départ, quand on est obligé de changer certaines attitudes négatives élémentaires, mais ça ne sert pas pour le gros oeuvre. Le psychologique ne nettoie que la surface, selon moi. Ensuite, il faut découvrir, seul ou avec l'aide d'un Eveillé le plus souvent, le "Feu Secret" des alchimistes, et transmuter, par la méditation et autres pratiques. (être près d'un Eveillé authentique fait que l'on reçoit par résonance une part de Shakti, énergie Divine déjà présente en nous, mais endormie. Ensuite, on peut retourner vaquer seul à ses occupations dans le monde, et l'énergie, que l'on ressent concrètement et pratiquement, reste et nettoie progressivement l'âme de ses saisies et de ses impuretés, de par la méditation ou d'autres pratiques. Se déclarer prématurément "seul" et solitaire, est funeste, selon moi, c'est mettre la charrue avant les boeufs, et ce n'est que le fait de l'ego, donc blocage. Sauf si on a reçu une Grâce dans une vie antérieure, auquel cas on peut cheminer seul dès le départ, ok).
    Ainsi, dans ce cadre, la "révision des objectifs", "changer ses points de vue", etc, ne sont pas des décisions psychologiques ni des saisies, mais un élan de l'âme, dû à un détachement silencieux qui nait et se développe, à une désidentification progressive et silencieuse du corps physique. Le but n'est d'ailleurs pas d'avoir des points de vue, mais de ne pas en avoir, en fin de compte, car les opinions trop marquées font des noeuds énergétiques et ferment plus ou moins le centre du coeur, ce qui empêche l'énergie de vie de circuler convenablement, ce qui oblitère la santé spirituelle et physique de l'homme.

    Bonne journée.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Invité le Sam 9 Jan - 16:40

    merci pour ta longue réponse, Pan.
    Réaliser la chance qu'on a peut prendre du sens justement parce que cela nous permet d'avoir de la compassion pour ceux qui ne l'ont pas, et agir constructivement, sinon on vit dans une bulle égoïste, en effet.

    Pour ce qui est du spirituel, j'entends bien ce que tu dis, mais jusque maintenant en tous cas, chaque fois que je m'écartais trop de l'ici et maintenant, de mon incarnation, j'ai bien vu que je faisais fausse route. Je me suis vue cherchant une forme de pouvoir, d'exotisme, de valorisation, d'autoroute "spirituelle". J'en ai conclu que ma Voie était dans mon banal quotidien, et sous cet aspect le zen va dans le même sens, et donc me convient bien.
    Et demain, ce sera peut-être différent... Wink

    avatar
    Pan

    Masculin Messages : 117
    Date d'inscription : 07/09/2015
    Localisation : France

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Pan le Sam 9 Jan - 17:16

    Merci de ton retour, Leela.  Wink

    Leela a écrit:merci pour ta longue réponse, Pan.
    Réaliser la chance qu'on a peut prendre du sens justement parce que cela nous permet d'avoir de la compassion pour ceux qui ne l'ont pas, et agir constructivement, sinon on vit dans une bulle égoïste, en effet.

    Je suis d'accord avec ça, et le pense aussi, mais ce que je disais aussi en filigranes, c'est que la société "confortable", matérialiste, développe en fait un ego, une dureté qui apporte un cynisme et une froideur rationaliste qui exclura pour la plupart d'entre nous d'être reconnaissant envers la Vie, ou Dieu, de ressentir qu'il y a un cadeau.... Dans ce sens, la confortabilité aura été une occasion de chute, et non une occasion d'être reconnaissant, comme ce sera le cas pour une âme innocente.


    Leela a écrit:Pour ce qui est du spirituel, j'entends bien ce que tu dis, mais jusque maintenant en tous cas, chaque fois que je m'écartais trop de l'ici et maintenant, de mon incarnation, j'ai bien vu que je faisais fausse route.  Je me suis vue cherchant une forme de pouvoir, d'exotisme, de valorisation, d'autoroute "spirituelle".  J'en ai conclu que ma Voie était dans mon banal quotidien, et sous cet aspect le zen va dans le même sens, et donc me convient bien.
    Et demain, ce sera peut-être différent... Wink

    D'accord, mais cela est strictement personnel, pour un temps qui plus est (donc ce n'est pas vraiment toi), et ça n'implique pas que la spiritualité en général soit psychologique ou éloigne de l'ici et maintenant.
    De même, le zen est dans l'ici et maintenant, en effet, comme toutes les traditions authentiques : Soufisme de l'Islam, Bouddhisme tibétain, Taoisme chinois, Hindouisme, chrétienté spirituelle, etc....

    Bonne soirée.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Invité le Sam 9 Jan - 18:15

    tout à fait d'accord avec toi.
    Bien sûr que quand je parle de moi, c'est que c'est strictement personnel, je ne généralise pas. Ce n'est pas pour me mettre en avant mais pour partager ma petite expérience, et pouvoir la comparer à celle des autres, ce qui me permet de m'ouvrir à d'autres visions. Wink

    Bonne soirée à toi aussi !
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par tangolinos le Sam 9 Jan - 19:15

    lola83 a écrit:je n'ai jamais pensé que la vie était un cadeau , mais des expériences à faire , des connaissances à acquérir , des choix à faire , tout cela dans le but de vivre le mieux possible dans le présent  et dans le futur
    Je partage tout à fait ce point de vue...
    La vie est un enseignement, pour peu qu'on y soit attentif...

    Certes, parfois on peut dire que la vie est tellement merveilleuse que c'est un véritable cadeau...
    mais il y a d'autres moments où on peut dire l'inverse...

    Ce qui sous-entend que, dans un cas comme dans l'autre, on est sorti de la voie du milieu, comme indiqué dans le zen...

    En conclusion, je dirais que la vie est un grand mystère, et qu'il faut la vivre en tant que tel.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par geveil le Sam 9 Jan - 21:06

    Oui, mais si comme Pan, Hitori, Waki et d'autres, on croît que chaque individu n'est qu'une vague de l'océan Grand Tout, la vie est un cadeau que le Grand Tout se fait à lui-même, pas à Leela ni à personne puisque personne n'est là tant qu'il n'est pas né, et que signifierait faire un cadeau à quelqu'un qui n'est pas né?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par tangolinos le Sam 9 Jan - 21:35

    @Lion
    Hummm...je partage bien cette idée que nous soyons qu'une goute de pluie qui retournera à son origine qu' est l'océan....
    Ceci dit, bien affublé de mon ignorance, je m'interroge sur le pourquoi avoir été dissocié de cet océan ?
    Ptêtre bien que comme certains le disent, il fallait bien participer à sa manifestation, ignorance oblige...

    L'Absolu est Un, et pour se manifester il sombre dans le relatif... de la connaissance absolue il sombre dans l'ignorance absolue qui par son expérience relative va peu à peu retrouver sa véritable nature.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par geveil le Sam 9 Jan - 22:27

    tangolinos a écrit:
    L'Absolu est Un, et pour se manifester il sombre dans le relatif... de la connaissance absolue il sombre dans l'ignorance absolue qui par son expérience relative va peu à peu retrouver sa véritable nature.
    Dans geveil, l'Absolu est parvenu à la même idée.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Invité le Dim 10 Jan - 2:34

    tangolinos a écrit:
    lola83 a écrit:je n'ai jamais pensé que la vie était un cadeau , mais des expériences à faire , des connaissances à acquérir , des choix à faire , tout cela dans le but de vivre le mieux possible dans le présent  et dans le futur
    Je partage tout à fait ce point de vue...
    La vie est un enseignement, pour peu qu'on y soit attentif...

    Certes, parfois on peut dire que la vie est tellement merveilleuse que c'est un véritable cadeau...
    mais il y a d'autres moments où on peut dire l'inverse...(...)
    le cadeau serait l'occasion de faire ces expériences, et non pas le plaisir qu'elle peut nous apporter. C'est ce que j'ai essayé d'exprimer, mais je constate une fois de plus que je m'exprime très mal Wink

    Le plaisir qu'on ressent ou auquel on aspire n'est que le moyen de nous retenir tans cette vie pleine de difficultés, sinon on voudrait la quitter tout de suite, ce qui serait contre-productif pour cette expérience que nous devrions acquérir. Mais il est fugace, flou, changeant, relatif, insaisissable (sauf dans l'instant, parfois), bref: tout en nous attirant, il ne nous satisfait jamais tout à fait.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par geveil le Dim 10 Jan - 5:18

    Dans geveil JE trouve que tu t'exprimes très bien, et suis particulièrement d'accord avec la fin de ton message précédent.
    Mais encore une fois, un cadeau est un don fait à quelqu'un, or avant de naître il n'y a personne, donc pas de cadeau possible, ou alors, on considère avec Hitori qu'étant chacun une partie de l'Être, la vie est un cadeau qu'Il se fait à lui-même. Et perso, je ne trouve pas que ce soit un cadeau, ( Voir mon nouveau post " tourments")


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Hitori le Lun 11 Jan - 18:30

    Yes…..chanter et danser sous la pluie…être heureux sous  les sombres nuages, avec le soleil dans le coeur.

    J’ai adoré cette séquence de la comédie musicale….quel beau cadeau que fait la vie quand on est amoureux   Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Invité le Lun 11 Jan - 18:52

    on peut être amoureux de la Vie, et ressentir la même joie lors de ces "petits bonheurs" qui nous arrivent chaque jour.

    C'est dommage de ne pas en profiter pleinement, mais je reconnais qu'on n'a pas toujours la tête à ça: c'est à cause d'une émotion négative ou d'un état dépressif, les deux se soignent heureusement.
    C'est quand même grâce à eux que ceux qui subissent de grosses épreuves continuent à vouloir vivre.
    J'ai plusieurs amis gravement malades (cancer fulgurant, une véritable épidémie!) et je suis sidéré de voir la joie de vivre qu'ils montrent.  Des moments durs, bien sûr, mais une "dégustation en pleine conscience" des petits plaisirs quotidiens, une reconnaissance pour ce que la vie nous a apporté de bon... incroyable et merveilleux.

    Un cadeau que la Nature m'a faite un jour où j'étais très triste, j'avais été au parc pour pleurer de tout mon saoul et j'ai découvert ce phénomène qui m'a emplie d'une immense bonheur,  



    AUTEUR DE LA PHOTO

    Il faut regarder avec le soleil de face quand c'est du givre, et dans le dos quand c'est la rosée, et qu'il est encore bas sur l'horizon.  L'herbe scintille de mille diamants de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par tangolinos le Lun 11 Jan - 21:21

    La vie est une maladie mortelle. Very Happy
    Faut être maso ou sado pour l'apprécier...
    Bref, entre plaisir et souffrance, s'ouvre la voie du milieu qui semblerait être la juste voie.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Hitori le Mar 12 Jan - 17:40


    Leela a écrit:J'ai plusieurs amis gravement malades (cancer fulgurant, une véritable épidémie!) et je suis sidéré de voir la joie de vivre qu'ils montrent.  Des moments durs, bien sûr, mais une "dégustation en pleine conscience" des petits plaisirs quotidiens, une reconnaissance pour ce que la vie nous a apporté de bon... incroyable et merveilleux.
    Oui Leela c’est lorsqu’on est passé par de mauvais moments qu’on apprécie tout ce que la vie a de magique dans ces petits riens qui sont le sel de l’existence et c’est malheureux qu’il faille risquer de les perdre pour en prendre conscience.

    Tango a écrit:La vie est une maladie mortelle.
    N’est-ce pas cela qui en fait la valeur?


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par tangolinos le Mar 12 Jan - 19:15

    @Hito
    oui, c'est bien cette probabilité d'extension extinction totale, qui met en relief l'intensité de la vie.
    Même que je dirais que la conviction qu'il y ait une vie après la mort inciterait à la nonchalance.
    Aussi, ces idées contradictoires me rappellent la voie du milieu...
    Un peu comme s'il fallait cheminer en se disant= "Ni l'un ou l'autre, mais les deux à la fois."


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    prometa

    Féminin Messages : 269
    Date d'inscription : 16/06/2015
    Localisation : Pyrénées orientales

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par prometa le Mer 13 Jan - 8:53

    On en parle de l'extérieur et un jour... on le vit . La vie devient un corps à corps brut, sans considérations metaphilosophiques . Il y a des fins de vie sans charme.Ce qui permet l'application ou l'abandon de toutes les belles certitudes sur la façon de vivre .
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par Invité le Mer 13 Jan - 9:43

    en effet, ... fameuse remise en question, que l'on peut faire jusqu'au moment ultime.
    D'après le témoignages, elles peuvent être brutales et totales (ex: un croyant qui se demande si on ne l'a pas berné pendant toute sa vie) ou l'inverse...

    Ce que tu dis vaut aussi pour tous ceux qui sont dans la survie: trouver à manger pour le repas familial du soir : pas le temps de philosopher, or la majeure partie de l'humanité vit ainsi...
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par ber21 le Mer 13 Jan - 19:38

    Je m'imagine Dieu, mais un Dieu farceur, pas celui qu'imaginent beaucoup d'entre nous! Et avant de vous donner vie, je vous donne la possibilité d'accepter ou de refuser la vie que je vais vous insuffler.
    Alors, cette vie , vous allez l'accepter ou la refuser, compte tenu bien sûr de celle qui a été la vôtre jusqu'à  présent?  Pour ma part, je la refuserais; j'aurais préféré rester dans le non-existant. Non, la vie n'est pas un cadeau; Mais pour vivre, il est peut-être recommandé de s'illusionner, de rêver.
    La vie a-t-elle un sens? Oui, le mouton est né pour devenir un méchoui et le poireau pour finir dans la soupe...Ah, sacré bonhomme qui croit qu'il est arrivé sur terre pour avoir un destin! Mais non, c'est simplement parce que son paternel avait des chatouillements!
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Tordre le cou aux idées reçues

    Message par tangolinos le Mer 13 Jan - 20:27

    @ber
    en orient, on dit que c'est les enfants qui choisissent leurs parents...un peu comme si les enfants existaient depuis toujours et que pour se manifester ils influençaient leur parents pour se rencontrer et copuler leur fécondation...
    Aussi quand tu dis= "Pour ma part, je la refuserais, j'aurais préféré rester dans le non-existant."...cela n'est que le témoignage de ton ignorance...

    Le sens de la vie est subtiliser la matière...manges, manges ! mais saches ce que tu en fais !
    Sinon tu seras mangé sans même savoir pourquoi.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:48