DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Qu'est-ce que savoir?

    Partagez
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Mer 17 Fév - 22:10

    geveil a écrit:Ce savoir est fondé bien sûr sur des prémisses, entre autres, les règles d'une certaine algèbre, mais ces règles, une fois acceptées, les démonstrations apportent un savoir, pas des croyances. Quant à ces prémisses, elles n'ont pas à être discutées, sauf si elles conduisent à des propositions contradictoires.
    Pourtant quand tu dis 1 + 1 = 2, on peut dire oui et non, non ? Car cela dépend du genre de calcul effectué. Oui dans les cas de calcul abstrait et non dans le cas de calcul concret.

    Si dans un calcul algébrique tu poses 1 + 1 = 2, c’est exact.
    Mais si tu poses 1 pomme + 1 pomme, = 2 pommes, c’est faux, parce que dans la réalité la somme de deux pommes ne fait pas deux, mais 1 ± 1 ceci parce qu’il n’existe pas 2 pommes rigoureusement exactes.

    Donc dire que 1 + 1 font toujours 2 est faux.

    Pour conclure, la seule solidité de ce monde est la logique, tout le reste n'est que rêve, fantasmes, imaginations. Seul le savoir peut donner une certaine consistance à ce monde impermanent. La prétendue rencontre avec quelque chose d'indicible, qu'on le nomme éveil ou révélation n'est qu'un rêve de plus.
    C’est ton droit de le croire. Laisse-moi le droit de penser et de croire le contraire. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Mer 17 Fév - 23:44

    Mais je te laisse toute liberté, mon cher Hitori, je t'invite à y réfléchir c'est tout, à méditer, tiens...

    Excuses-moi, mais ton histoire de pomme ne tient pas la route, car la pomme est une fois perçue déjà un objet abstrait. Ce sont donc des abstractions qu'on additionne, car quand on ajoute une pomme réelle à une autre, en général, c'est pour faire de la compote. Je ne sais si y as pensé, mais même une couleur est une abstraction. Si tu le souhaites, je peux développer.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par loli83 le Jeu 18 Fév - 0:21

    je suis d'accord avec geveil , 1 +1 = 2 dans tous les cas , ( quand on a choisi au départ la base 10 , bien sûr )
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Jeu 18 Fév - 7:50

    Absolument, car en base 2, 1+1=10 et en base 6, 4+3=11.
    Lola:
    Bonjour Lola, dis donc, tu es une couche tard ou une lève tôt, ou les deux? Car moi, je dors mieux quand je me couche tard.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par loli83 le Jeu 18 Fév - 10:04

    pour geveil :
    Spoiler:
    pour le sommeil , vu que je suis à la retraite comme tu le sais , c'est très variable , mais en général je me couche tard et je me réveille vers 9 h ou 10 h et je fais souvent une petite sieste
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Jeu 18 Fév - 18:28

    geveil a écrit:Mais je te laisse toute liberté, mon cher Hitori, je t'invite à y réfléchir c'est tout, à méditer, tiens...
    C’est gentil de me laisser ma liberté, mais, puisque comme tu dis qu'il n’y a pas de LA, je n’ai pas de liberté... je te taquine là.  Wink

    Excuses-moi, mais ton histoire de pomme ne tient pas la route, car la pomme est une fois perçue déjà un objet abstrait. Ce sont donc des abstractions qu'on additionne, car quand on ajoute une pomme réelle à une autre, en général, c'est pour faire de la compote.
    Non, non, t’inquiète, ça tient la route car j’ai mis des pneus neiges…..

    Mais plus sérieusement, je me permets d’insister. Même si comme tu dis, les deux pommes vont servir à faire de la compote, si on veut savoir combien il y a de pommes, au niveau quantité, dans la compote et qu’on dise : « J’en ai mis une plus une, donc, il y a deux pommes »…ben non, il n’y a pas deux pommes, c'est exact sur le plan abstraction, mais pas dans la réalité, car dans la réalité il y a une pomme plus un peu plus ou un peu moins d’une autre  pomme. Pour dire qu’il y a deux pommes, il faudrait que les deux pommes soient identiques à la molécule près….ce qui est impossible, tu me l’accorderas....Tu vois ce que je veux dire?

    C’est une convention abstraite appliquée dans la vie pratique. Tout le monde l’accepte, mais c’est faux.

    C’est comme certaines statistiques, on nous dit que les français ont 2,6 enfants par couple (j’en sais rien, c’est juste pour l’exemple), donc les familles françaises qui ont des enfants en ont, 2 et 6/10. Il doit être bien malheureux celui qui n’a 6/10 em de corps, peuchère. affraid

    Encore une fois, il y a le calcul abstrait dont je ne conteste pas l’utilité, bien au contraire et le calcul pragmatique de la vie pratique (oui, c’est un pléonasme, mais tant pis je l’ai écrit). Le calcul abstrait peut parfois se juxtaposer sur le calcul pratique, mais pas toujours, c’est ça que je veux te faire comprendre mon ami… mince, tu n’aimes pas que je t’appelle mon ami, tant pis, là aussi, je l’ai écrit. Very Happy

    Je ne sais si y as pensé, mais même une couleur est une abstraction. Si tu le souhaites, je peux développer.
    On en a déjà parlé, mais vas-y, développe, c’est toujours un plaisir de te lire. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Jeu 18 Fév - 19:11

    J'ai la nette impression que Tango a déteint sur toi, tout cela, c'est de la sodomisation des diptères et je ne vois pas où tu veux en venir, qu'il existe une réalité qui échappe au calcul? Et après?
    Ce que j'explique, c'est que le monde m'apparaît comme un rêve, plus ou moins consistant et que le seule chose qui lui confère une certaine solidité, c'est la logique ou si tu préfères, tout est illusion ou croyance, je crois n'être pas le seul vivant dans le monde, et que les images que je nomme mes semblables sont aussi vivant que moi. Mais c'est une croyance, pas un savoir.  Et tu dis " Non, la seule solidité, c'est l'Être".  Et je dis, oui, peut-être, peut-être pas. Même si j'avais une illumination où je vois Dieu en face, impossible de savoir si ce n'est pas qu'une hallucination alors que si je dis qu'en géométrie euclidienne, le carré de l'hypothénuse = la somme des carrés des deux autres côtés je le sais ou encore si p entraîne q alors non q entraîne non p.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Jeu 18 Fév - 22:17

    geveil a écrit:.... je le sais  ou encore si p entraîne q alors non q entraîne non p.

    un exemple concret=
    p est la présence du soleil
    q est l'ensoleillement visible sur la terre
    on peut dire que l'ensoleillement visible sur la terre est dû au soleil...jusque l'à on est d'accord...

    Mais, s'il n'y a pas d'ensoleillement sur la Terre (exemple=la nuit), on ne peut pas dire pour autant que le soleil n'existe pas.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par loli83 le Ven 19 Fév - 10:06

    ton exemple n'est pas valable tango , ce n'est pas de la géométrie , ni de l'algèbre , ni de la trigonométrie , etc

    ce sont seulement des observations
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Ven 19 Fév - 12:21

    geveil a écrit:J'ai la nette impression que Tango a déteint sur toi, tout cela, c'est de la sodomisation des diptères
    Oui, que veux-tu j'aime les mouches, mais les amours particulières n’ont pas à être jugées et ce que je fais avec elles (les mouches) ne te regarde pas.  Very Happy


    et je ne vois pas où tu veux en venir, qu'il existe une réalité qui échappe au calcul?
    Où je veux en venir? Depuis le début je te dis qu’il y a plusieurs plans de réalité et que la réalité formelle ne s’applique pas toujours dans tous les plans.

    Et après?
    Après? rien……je t’ai démontré que 1 + 1 n’égale pas toujours 2 et toi, au lieu de me démontrer que c’est faux, tu me parles de compote et de mouches, pour noyer le poisson.

    Ce que j'explique, c'est que le monde m'apparaît comme un rêve, plus ou moins consistant et que le seule chose qui lui confère une certaine solidité, c'est la logique ou si tu préfères, tout est illusion ou croyance, je crois n'être pas le seul vivant dans le monde, et que les images que je nomme mes semblables sont aussi vivant que moi. Mais c'est une croyance, pas un savoir.  Et tu dis " Non, la seule solidité, c'est l'Être".  Et je dis, oui, peut-être, peut-être pas. Même si j'avais une illumination où je vois Dieu en face, impossible de savoir si ce n'est pas qu'une hallucination alors que si je dis qu'en géométrie euclidienne, le carré de l'hypothénuse = la somme des carrés des deux autres côtés je le sais ou encore si p entraîne q alors non q entraîne non p.
    OK, mais encore une fois  il n’empêche que ceci est valable pour un plan de réalité. Il existe d’autres plans où les paramètres sont différents, où les lois qui les gouvernent sont différentes.  Que toi geveil le nies, n’en fait pas une vue de l’esprit pour autant.

    Tu es tellement ancré sur ton plan de réalité que tu ne vois que l’arbre qui cache la forêt. Tu ne vois pas tout ce qu’il y a derrière.  bof


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par loli83 le Ven 19 Fév - 12:51

    mais non Hitori !

    c'est seulement que Geveil et moi ne parlons pas de la même chose que vous
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Ven 19 Fév - 13:09

    lola83 a écrit:ton exemple n'est pas valable tango , ce n'est pas de la géométrie , ni de l'algèbre , ni de la trigonométrie , etc

    ce sont seulement des observations
    Je ne remets pas en question la beauté de l'édifice idéaliste que sont les maths... ce qui me révolte, c'est qu'éberlués par cette beauté, on se laisse berner par les applications qui ont la prétention d'en découler en conservant la même splendeur.

    N'oublions pas que les maths sont théoriques, et que leur fondations sont idéalistes...dans le sens que la réalité n' a aucunement la perfection de cette théorie.

    Les fondations de l' algèbre sont indémontrables dans la pratique...
    Pour exemple on écrit 1=1...ceci est un postulat utopique...on n'a jamais vu deux choses identiques...et même si un jour on pouvait avoir l'illusion de les voir, ces deux choses ne pourraient être en même temps au même endroit.
    Autrement dit, l'algèbre est une splendide théorie édifiée sur de bien laides fondations.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Ven 19 Fév - 19:10

    Et oui Tango, notre ami geveil  est tellement obnubilés par les maths qu’il les place sur le mont Olympe, à la droite des dieux.  Very Happy

    "L'étude de la cohérence des mathématiques ont amené la plupart des mathématiciens a évacuer la notion du sens physique allant jusqu'à même éluder la notion de vérité d'un système et sa validité dans le monde réel. Ce qui importe est de construire système formel qu'on appelle de 1er ordre consistent ,c'est à dire un système sans contradiction et définir par la suite un système de déductions cohérents pour bâtir une théorie mathématique "raisonnable" c'est à dire vérifiable par autrui a partir d'un schéma de calcul (notion de dérivabilité des énoncés).

    A vrai dire le niveau d'abstraction de tels systèmes s'éloigne définitivement du sens commun et de la vision euclidienne de notre monde.

    Bien plus ou bien pire , le mathématicien Kurt Goëdel a démontré , grâce aux notions probabilistes, que son théorème "l’incomplétude de Gödel" est beaucoup plus grave et incontournable que tout ce que l’on pouvait craindre: L’incomplétude démontrée par Gödel est avant tout une déception : elle affirme qu’avec une notion raisonnable de preuve mathématique, certaines vérités mathématiques ne pourront pas être prouvées :

    Dans cet esprit, ce résultat d’incomplétabilité possède une forme étendue. Aucun système physique (même s’il fonctionne durant un temps infini) ne pourra compléter un système raisonnable de preuves : soit il donnera des contradictions, soit il laissera des trous. L.Levin conjecture un principe d’indépendance entre la physique et le monde mathématique s’appuyant sur une loi de conservation de l’information : aucun procédé physique ne crée de l’information avec suffisamment d’efficacité pour compléter un système incomplet. Pour lui, cette loi est aussi fondamentale que d’autres lois de conservation de la physique.

    Le vieux théorème d’incomplétude, loin de décrire un innocent phénomène ne concernant les mathématiques que de loin comme cela a parfois été dit, se révèle, année après année, plus profond, plus grave et plus fondamental, en même temps qu’il nous force à revoir nos idées sur la nature réelle des mathématiques et de leurs rapports avec la physique.
    "


    * C'est moi qui souligne.

    Source


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Ven 19 Fév - 20:06

    @Hito
    j'ai remarqué que le Lion a essayé d' ébranler ta fierté, pour te captiver...Hihi
    Or c'est pas Tango qui est le responsable... Tango est aussi "CON" que toi...(j'ai bien aimé l'image de la mouche)...Tango ne peut que se laisser emporter par l' évidence de la réalité...
    Ce pour quoi Tango milite, c'est contre l'idée que l' homme puisse prétendre être supérieur à la réalité.

    Ceci dit, les maths sont un outil pour raisonner, mais n'oublions pas que sa perfection n'est pas compatible avec la bien plus grande perfection qu' est la réalité.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Ven 19 Fév - 22:23

    Ce que tu nommes réalité est un ensemble de phénomènes ( Au sens philosophique du terme, autrement dit des choses qui se passent dans ta tête). Tu CROIS que ces phénomènes ont une source dans une réalité "extérieure"; moi aussi, je le CROIS. Mais ce n'est qu'une croyance, c'est en ce sens que je soutiens que tout est illusion. La seule chose qui tienne la route, d'une génération à l'autre, c'est la logique. Maintenant, vous pouvez toujours, pour échapper au changement ( Cf. la loi de Le Châtelier, citée ailleurs) me traiter d'aveugle, d'obnubilé, d'étroit d'esprit, de ce que vous voudrez, ça ne fait pas plus d'effet que de l'acide sur un diamant. cat


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Ven 19 Fév - 22:26

    Hihi
    le diamant est du carbone pur...il ne saurait résister aux flammes de la vérité. Very Happy


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par loli83 le Sam 20 Fév - 0:18

    tango a écrit:Autrement dit, l'algèbre est une splendide théorie édifiée sur de bien laides fondations.

    je ne vois pas en quoi les fondations de l'algèbre seraient laides

    re tango a écrit:le diamant est du carbone pur...il ne saurait résister aux flammes de la vérité. Very Happy

    encore faudrait il détenir la vérité pour essayer de détruire le diamant
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Sam 20 Fév - 8:45

    tangolinos a écrit: la bien plus grande perfection qu' est la réalité.
    Dans quel film de WaltDisney as tu vu que la réalité est parfaite? clown


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Sam 20 Fév - 10:24

    lola83 a écrit:
    je ne vois pas en quoi les fondations de l'algèbre seraient laides
    Laides dans le sens qu'elles ont été choisies sans pouvoir être démontrées...1=1 est faux !

    lola83 a écrit:
    re tango a écrit:le diamant est du carbone pur...il ne saurait résister aux flammes de la vérité. Very Happy
    encore faudrait il détenir la vérité pour essayer de détruire le diamant
    Je n'ai pas la prétention de détenir la vérité...je ne suis pas du genre des scientifiques qui eux clament haut et fort qu'ils la détiennent...
    La Vérité est  la force abstraite qui sous-tend la réalité... je ne suis que son humble spectateur.
    Lion a écrit:  
       
    tangolinos a écrit:la bien plus grande perfection qu' est la réalité.

    Dans quel film de WaltDisney as tu vu que la réalité est parfaite? clown
    Hummm...je constate que t'es tellement habitué à regarder le déploiement des manifestations, que tu trouves ça totalement banal...ne vois-tu pas le miracle permanent ?...regarde la graine d'un arbre, ne trouves-tu pas que ce soit un miracle que ça puisse devenir un arbre ?
    N'y-t-il pas derrière tout ce déploiement une force indéniablement parfaite qui fait que les choses se passent de manière si ordonnées ?


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Sam 20 Fév - 10:49

    tangolinos a écrit:Laides dans le sens qu'elles ont été choisies sans pouvoir être démontrées...1=1 est faux !
    Quelle est ta motivation profonde de telles inepties? Je t'invite non à une démonstration mais à une introspection, dont bien sûr rien ne t'oblige à nous en faire part.
    Hummm...je constate que t'es tellement habitué à regarder le déploiement des manifestations, que tu trouves ça totalement banal...ne vois-tu pas le miracle permanent ?...regarde la graine d'un arbre, ne trouves-tu pas que ce soit un miracle que ça puisse devenir un arbre ?
    N'y-t-il pas derrière tout ce déploiement une force indéniablement parfaite qui fait que les choses se passent de manière si ordonnées ?
    Quand je constate ton outrecuidance en ce qui me concerne, le déploiement de cette force est loin d'être parfait Twisted Evil

    je ne suis pas du genre des scientifiques qui eux clament haut et fort qu'ils la détiennent...
    La Vérité est la force abstraite qui sous-tend la réalité... j
    Et ce que tu écris là, est-ce une vérité? Evil or Very Mad
    Je ne suis que son humble spectateur.
    Humble, vraiment ?


    tangolinos a écrit:la bien plus grande perfection qu' est la réalité.

    Dans quel film de WaltDisney as tu vu que la réalité est parfaite? clown


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Sam 20 Fév - 11:57

    geveil a écrit:Dans quel film de WaltDisney as tu vu que la réalité est parfaite?
    Oui, la réalité est parfaite, mais étant des « Etans » dans le monde nous en sommes inclus, ce qui fait que nous ne pouvons pas nous en extraire pour porter un regard objectif sur lui…..ce n’est pas toi qui clame à tout vent qu’un œil ne peut pas se voir ? Wink

    A partir de notre inclusion dans le monde, si nous portons un jugement sur lui, ce jugement sera forcément subjectif, puisque on considère alors que le monde est soumis à un sujet. Est-ce le cas, le monde est-il soumis à un sujet ? Non, bien sûr, donc le monde est parfait....CQFD

    Mais bon, même en dehors de ce qui précède, si nous considérons cette sublime et formidable énergie qu'est l’Amour on peut dire que le monde est parfait….Tiens, cadeau, tu passeras cette vidéo matin, midi et soir jusqu’à la disparition des symptômes…..de surcroît l’interprète est mignonne.





    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Sam 20 Fév - 12:03

    @Lion
    J'ai eu la chance d'avoir un prof de maths extraordinaire, qui était tout à fait conscient que les maths étaient fondées sur des prémisses idéalistes...
    Ce prof nous a bien montré en quoi ces prémisses étaient faux...
    Pour exemple, en géométrie il y a une définition idéaliste des droites parallèles, or pour que la géométrie puisse tenir la route, on est obligé d'admettre l'idée qu'elles se rejoignent à l'infini.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Sam 20 Fév - 12:20

    Hitori a écrit:
    Oui, la réalité est parfaite, mais étant des « Etants » dans le monde nous en sommes inclus, ce qui fait que nous ne pouvons pas nous en extraire pour porter un regard objectif sur lui…..ce n’est pas toi qui clame à tout vent qu’un œil ne peut pas se voir ?  Wink

    A partir de notre inclusion dans le monde, si nous portons un jugement sur lui, ce jugement sera forcément subjectif, puisque on considère alors que le monde est soumis à un sujet. Est-ce le cas, le monde est-il soumis à un sujet ?  Non, bien sûr, donc le monde est parfait....CQFD
    Je ne comprends rien à ce raisonnement. QNDRDT ( Qui Ne Démontre Rien Du Tout )
    dictionnaire philosophique a écrit:Qualité, état de ce qui a atteint sa plénitude, de ce qui a été poursuivi jusqu'à son terme, de ce qui est parvenu à son achèvement.
    Le monde est-il parvenu à son achèvement ?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Sam 20 Fév - 18:33

    geveil a écrit:Je ne comprends rien à ce raisonnement. QNDRDT ( Qui Ne Démontre Rien Du Tout )
    Pour le coup, là c’est toi qui raisonne mal. Tu m’as habitué à plus de rigueur dans tes réponses.

    Te rends-tu compte que ta réponse est un paradoxe ? En effet, si tu ne comprends pas mon raisonnement (ce qui au passage ne veut pas dire qu’il soit faux), comment peux-tu dire qu’il ne démontre rien ? confused

    A moins que, comme je le suppose, tu penses que du moment que tu ne comprends pas, il est faux.

    Le monde est-il parvenu à son achèvement ?
    Le monde est parfait en « Essence », alors que toi tu le juges en terme de valeur. Ce n’est pas la même chose. Toi, tu te places sur le plan relatif, tu parles de valeur relative. Le concept de perfection, appliqué au monde ne doit pas prendre en compte la valeur, dans le sens qu’une chose est arrivée à un état qui est l’état achevé de tout ce qu’elle pouvait être, mais comme une plénitude pleine et entière, dans le sens « Essence » ontologique, car la perfection du monde est caractérisée par son Essence et non par sa valeur.

    Oui, tout est parfait. (je ne connais pas les interprètes et le rap n'est pas ma tasse de thé, mais les paroles me parlent.)




    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Sam 20 Fév - 18:58

    @Lion
    exemple=
    1/la somme des trois angles d'un triangle est 180°
    2/la somme des deux angles formés par une sécante à deux droites parallèles est 180°

    on peut déduire alors que les deux droites parallèles sont deux cotés d'un triangle, et que par conséquent elles se rejoignent à l'infini en formant le troisième angle de 0°....
    Sans l' éventualité de cette jonction à l'infini, plus rien ne tient la route.

    est-ce compatible avec la définition idéaliste des parallèles, qui précise bien qu'elles ne se rejoignent jamais ?


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Sam 20 Fév - 19:20

    @Hito
    il est super ce rap...bien que tout comme toi, je sois un tant soit peu allergique à ce nouveau genre d'expression.
    Je soupçonne que l'auteur du texte ne soit pas l'interprète...mais le message passe...sauf qu'il me faudra certainement l' écouter multes fois, ou l' arrêter pour en saisir toutes les subtilités.
    Suite à ma première audition, je vais y revenir tant j'y perçois une authentique évocation de ce que peut être l' insaisissable "Vérité".


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Sam 20 Fév - 19:24

    Oui Tango, c'est pourquoi malgré mon aversion du rap, je l'ai postée.  Wink

    Tiens pour revenir à l'algèbre est-ce que l’égalité 0,9999999999… = 1 est un paradoxe des maths ou non ?...... Je pose la question à notre cher ami geveil, qui est, comme chacun sait, un matheux averti. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Invité le Sam 20 Fév - 19:33

    Tango a écrit:est-ce compatible avec la définition idéaliste des parallèles, qui précise bien qu'elles ne se rejoignent jamais ?
    bien sûr, si tu emploies le même vocabulaire pour désigner la même chose dans les deux cas, alors ça devient "les parallèles se rencontrent à l'infini" Wink

    Quant à la question de Hitori, je crois me souvenir que ce que disent les math n'est pas que les deux sont égaux, mais que 0,99999.... TEND vers 1, ou que la limite est 1, ou quelque chose comme ça (c'est loiiiiin!).
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Sam 20 Fév - 20:06

    Pourtant leela, si  je me sers de mes lointains cours d’algèbre, je trouve :

    1 = 0,9999...
    X = 0, 9999...
    10 X = 9,9999...
    10 X – X = 9 X ---> 9,9999... – 0,9999... =  9- --> 9 X = 9 ---> 1 X = 1 --> 0, 9999... = 1

    Donc, on a bien 0,9999... = 1  affraid


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Sam 20 Fév - 20:17

    Leela a écrit:
    Tango a écrit:est-ce compatible avec la définition idéaliste des parallèles, qui précise bien qu'elles ne se rejoignent jamais ?
    bien sûr, si tu emploies le même vocabulaire pour désigner la même chose dans les deux cas, alors ça devient "les parallèles se rencontrent à l'infini" Wink
    Scuses-moi, je suis ptêtre "con" mais je ne comprends pas ce que tu veux dire.
    D'un coté ya un prémisse qui dit= deux parallèles se rejoignent jamais
    et d'un autre coté tu évoques une autre éventualité...
    Mon prof de math m'a bien fait comprendre que les maths n'étaient qu'un édifice artistique dont on pouvait se délecter en tant qu' esthète...point barre.

    Leela a écrit:Quant à la question de Hitori, je crois me souvenir que ce que disent les math n'est pas que les deux sont égaux, mais que 0,99999.... TEND vers 1, ou que la limite est 1, ou quelque chose comme ça (c'est loiiiiin!).
    Pour soutenir les dires d'Hitori qui ne me semblent pas être immanents mais transcendants,
    oui l'algèbre dit 1=1 et ça c'est faux !
    Oui Hitori dit 0,9999999 ressemble à 1 et ça c'est vrai.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Sam 20 Fév - 21:30

    Oui Hitori, tu as démontré que 1=0,9999999..............

    Quant à dire que l'absolu est parfait, c'est une tautologie, par définition, il n'y a rien à ajouter à l'absolu, il est donc parfait.  Ça n'apporte strictement rien à la pensée, par contre cette affirmation peut réconforter ceux qui sont conscient de leur solitude, mais moi, ça ne me réconforte pas du tout.  De plus, je ne crois pas qu'il existe un absolu, l'Être, pour pouvoir se diviser doit comporter une fissure, il n'est donc pas parfait, mais nous naviguons dans des concepts flous et ça ne mène à rien, ou pire, ça mène à Rien.  Seul l'Amour peut nous sauver, et encore...........

    Tango, quand on dit que deux droites se rejoignent à l'infini, ça équivaut à dire qu'elle ne se rejoignent jamais. Vas donc prendre des cours de maths sup.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Invité le Sam 20 Fév - 22:28

    Hitori a écrit:Pourtant leela, si  je me sers de mes lointains cours d’algèbre, je trouve :

    1 = 0,9999...
    X = 0, 9999...
    10 X = 9,9999...
    10 X – X = 9 X ---> 9,9999... – 0,9999... =  9- --> 9 X = 9 ---> 1 X = 1 --> 0, 9999... = 1

    Donc, on a bien 0,9999... = 1  affraid
    je pense avoir trouvé où est la faute de raisonnement.  Le problème est de multiplier 0,99999... je suppose que ça signifie une infinité de 9 après la virgule.  Or on ne peut pas multiplier un nombre de ce genre sans faire une petite "faute" au bout, et cette petite différence, c'est celle qu'on retrouve entre 1 et 0,999999.... Wink Chui pas sûre hein !

    Mais j'arrête: ça me donne le vertige... drunken
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Sam 20 Fév - 23:52

    geveil a écrit:
    Tango, quand on dit que deux droites se rejoignent à  l'infini, ça équivaut à dire qu'elle ne se rejoignent jamais.  Vas donc prendre des cours de maths sup.
    Tu me rappelles le discours des prétentieux diplômés qui seuls ont le droit d'écraser sans scrupule les ignorants qu'ils dénigrent infiniment.
    Figures-toi que tes propos se perdent dans l' infinitude du dénigrement que tu me forces à adopter à ton égard.

    PS= c' est pas étonnant que tu souffres de solitude !


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Dim 21 Fév - 10:46

    @lola
    la notion d'infini ?... personne ne pourra aller voir ce qui vraiment s'y passe...
    il est alors facile de postuler que les droites parallèles s'y rejoignent...mais ce postulat est contradictoire avec la définition des droites parallèles...
    S'il faut faire des hautes études pour accepter d'apprendre par coeur ce genre d' aberration ...et bien je m' en passe des hautes études.
    Ce que je retiens, c'est que je me régale à jouer avec les problèmes géométriques, tout en sachant que c'est un jeu... un jeu idéaliste qui n' est qu'une approche imparfaite de la réalité.



    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Dim 21 Fév - 11:31

    geveil a écrit:Quant à dire que l'absolu est parfait, c'est une tautologie, par définition, il n'y a rien à ajouter à l'absolu, il est donc parfait.  Ça n'apporte strictement rien à la pensée, par contre cette affirmation peut réconforter ceux qui sont conscient de leur solitude, mais moi, ça ne me réconforte pas du tout.  De plus, je ne crois pas qu'il existe un absolu, l'Être, pour pouvoir se diviser doit comporter une fissure, il n'est donc pas parfait, mais nous naviguons dans des concepts flous et ça ne mène à rien, ou pire, ça mène à Rien.  Seul l'Amour peut nous sauver, et encore………..
    Heu…on parlait du monde là, pas de l’Absolu….Pour ce qui est de l’Amour, je crois qu’il est le garant de notre survie en étant l’énergie de cohésion de l’univers.


    Leela a écrit:Je pense avoir trouvé où est la faute de raisonnement.  Le problème est de multiplier 0,99999... je suppose que ça signifie une infinité de 9 après la virgule.  Or on ne peut pas multiplier un nombre de ce genre sans faire une petite "faute" au bout, et cette petite différence, c'est celle qu'on retrouve entre 1 et 0,999999....  Chui pas sûre hein !
    Je ne pense pas qu’il y ait d’erreur. Multiplier 0,9999… ne pose pas de problème, car il suffit de déplacer la virgule à gauche. Le nombre de 9 après la virgule reste le même dans les deux cas, c’est à dire infini.

    Pour Lola, qui pense que les autres raisonnent mal:

    "On  note  0.9999... (avec les  points de suspension)  pour  désigner  un
    "nombre" qui se termine par une  infinité  de  9.

    Et donc, est-ce que 0.999... (avec une infinité de  9)  est  égal  à 1 ?
    OUI ! Voici  5  arguments pour vous en convaincre.  Les 3 premiers n'ont
    absolument  aucune rigueur  et ne peuvent pas être  considérés comme des
    démonstrations  mathématiques,  mais  ils  sont  plus  simples  et  plus
    convaincants  pour les gens  qui n'ont pas forcément  les  connaissances
    mathématiques nécessaires pour accepter les 2 autres.

    a) On part de :
                1/3 = 0,33333...
       On multiplie par 3 des deux côtés :
                3 * 1/3 = 3 * 0,33333...
       Ce qui donne :
                1 = 0,99999...

    b) On pose x = 0,99999...
       On multiplie par 10 des deux côtés : 10 * x = 9,99999...
       On soustrait les deux expressions côté par côté :
          10 * x - x = 9,99999... - 0,99999... = 9,00000...
      Donc 9 * x = 9, c'est-à-dire x = 1, d'où 0,99999... = 1


    c) Un argument très court se déduit du fait suivant :
       "si 2 nombres réels  sont différents, alors il en existe au moins un
        3ème  entre  les  deux,  différent  des  deux  autres".
       (ce  troisième  nombre  peut  être  la  moyenne  entre   les   deux)
       Or, on ne peut pas intercaler de nombre entre 0,99999... et 1 ;  ils
       sont donc égaux.

    Pour  les  arguments  plus  rigoureux,  il  faut  commencer  par définir
    proprement ce qu'est 0,99999...

    En écrivant 0,99999... = 0,9 + 0,09 + 0,009 + ... , on définit 0,9999...
    comme une série géométrique  (c'est-à-dire une somme dont  chaque  terme
    est  égal  au  précédent  multiplié  par  une  constante,   ici   1/10 -
    on dit que c'est une série géométrique de  raison 1/10),  et  on  écrit:
    (inf. signifie "infini")
                              n
                             ___
                             \     9
        0,99999... := lim     )   ---
                     n->inf. /__    i
                             i=1  10

    d) On peut facilement montrer que la somme des n premiers termes d'une
       série géométrique de raison q et de premier terme a vaut :
                           n
                      1 - q
             S = a * -------
              n       1 - q

       Cette somme tend vers une limite pour n tendant vers l'infini si  et
       seulement si q est strictement plus petit que 1, et cette limite est
       alors :

                   a
             S = -----
                 1 - q

       Ici, a=0,9, q=1/10, ce qui est plus petit que 1, donc

                    0,9           10
             S = -------- = 0,9 * --  = 1
                 1 - 1/10          9

       Donc 0,99999...=1

    e) L'argument le plus direct est de vérifier directement, à  partir  de
       la définition de la limite, que 1 est la limite pour n tendant  vers
       l'infini de la série

               n
              ___    9
              \     ---
         S =  /__     i
          n   i=1   10


       Cela signifie qu'à condition de prendre suffisamment de  termes dans
       la série, on peut s'approcher  d'aussi  près  de  1  que  l'on  veut
       (c'est-à-dire rendre la différence | 1 - S_n | aussi petite que l'on
       veut).

       Mathématiquement, cette définition de limite s'écrit :
       (eps signifiant "epsilon")

          Quel que soit eps, il existe n_0 tel que pour tout n>n_0,
          on a |1 - S_n | < eps

       En calculant

        ¦       n        ¦
        ¦      ___    9  ¦     1
        ¦      \     --- ¦ = -----
        ¦ 1 -  /__     i ¦     n+1
        ¦      i=1   10  ¦   10

       on voit facilement que si n  (nombre  de  termes)  est  suffisamment
       grand, alors notre somme peut s'approcher d'aussi près que l'on veut
       de  1, puisque leur différence, 1/(10^(n+1)) devient de plus en plus
       petite quand n augmente.

       Pour être plus précis, si on se donne eps,  la  différence  maximale
       que l'on s'autorise, alors il suffit de  prendre:
       (log représentant le logarithme en base 10)

          n_0 > - log(eps) - 1

       Si n > n_0, on aura alors :

        ¦       n        ¦
        ¦      ___    9  ¦     1
        ¦      \     --- ¦ = -----   < eps
        ¦ 1 -  /__     i ¦     n+1
        ¦      i=1   10  ¦   10

       la condition est respectée, donc la limite vaut 1, et 0,99999...=1"



    Source


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Dim 21 Fév - 12:27

    Les droites parallèles

    La définition dit qu'elles sont situées strictement sur un même plan...
    Or dans la réalité un même plan est impossible à définir...même qu'en allant de plus en plus vers l'infiniment loin, on augmente de plus en plus l'improbabilité que les droites soient strictement sur ce même plan...
    Il devient en effet de plus en plus probable que ces deux droites s'éloignent de plus en plus l'une de l'autre....
    aussi le postulat que les droites parallèles se rejoignent à l'infini est beaucoup moins probable que leur écartement.


    Dernière édition par tangolinos le Dim 21 Fév - 12:42, édité 1 fois


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Invité le Dim 21 Fév - 12:38

    Hitori a écrit:Je ne pense pas qu’il y ait d’erreur. Multiplier 0,9999… ne pose pas de problème, car il suffit de déplacer la virgule à gauche. Le nombre de 9 après la virgule reste le même dans les deux cas, c’est à dire infini.
     je comprends ce que tu veux dire, mais pour moi c'est là qu'il y a quelque chose qui cloche: multiplier l'infini est impossible : l'infini EST l'infini.    Si tu "déplaces" la virgule, cela revient à dire que dans la direction des décimales, l'infini peut être plus grand quand on le multiplie, donc là il se comporterait comme un nombre fini.  

    J'ai du mal à m'expliquer, mais je ressens là qu'il y a problème dans la cohérence du raisonnement.

    Cher Tango
    un plan est très facile à définir: il est déterminé soit par deux droites qui se coupent, soit par deux droites parallèles.

    Mais on ne va pas refaire tout le cours élémentaire de géométrie ici, hein !

    Sas oublier le principe de base "la géométrie est l'art de raisonner juste sur des figures fausses".
    Je suis d'accord avec toi que parler "droites" est déjà une aberration, parce qu'une ligne droite, ça n'existe sans doute pas... Mais à partir du moment où on fixe un cadre, on peut se mouvoir à l'intérieur avec une certaine logique, ou (pour revenir au sujet) on peut y acquérir une certaine science. Même limitée ou erronée, elle nous permet de développer notre capacité de raisonnement et notre sens critique via la remise en question des bases.

    Donc si on veut discuter de choses comme la démonstration postée par Hitori ou de la géométrie, il faut se mettre d'accord sur le cadre dans lequel on évolue, sinon le dialogue n'est pas possible: on mélange tout. Wink
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Dim 21 Fév - 15:44

    @Leela
    il me semble qu'Hitori partage la même intention que moi-même, celle de montrer que les maths ne sont que théoriques....dans le sens que la perfection qu'elles prétendent avoir, est bien relative, puisque fondées sur des postulats faux...faux dans le sens qu'ils n'existent pas dans la réalité.

    Alors certes, étudier les maths permet d'épanouir sa façon de raisonner, mais il y a des gens qui n'ont jamais fait d'étude et qui raisonnent très bien... même qu' à contrario, il y en a, qui ayant trop fait d'études, perdent complètement pied avec la réalité...

    Ce pour quoi je milite c'est pour la revalorisation de l'intuition face à la raison...notre civilisation me semble avoir perdu le sens profond du lien qu'il y a entre nous...à force de raisonner, on ne fait que séparer les choses, au lieu de les unir...


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Invité le Dim 21 Fév - 16:15

    Je pense qu'on est tous ici déjà convaincus qu'il faut retrouver cette intuition, et dompter le mental, non ?

    Ce pourquoi je plaide est qu'il ne faut pas exclure l'un au bénéfice de l'autre, mais utiliser chacun à bon escient.  

    Ce n'est pas par hasard que notre civilisation a développé le mental au détriment de l'intuition, et ce n'est pas par hasard que les philosophies extrêmes orientales (qui ont fait l'opposé) nous sont maintenant accessibles: les deux modes de fonctionnement, suffisamment développés séparément, peuvent maintenant fusionner.  

    La philosophie, la dialectique sont 100% dans le cadre mental (les concepts, les idées, les arguments, les mots: tout ça c'est du mental pur).  

    C'est pour cela que j'ai parlé de cadre: les maths sont un cadre, et à l'intérieur de ce cadre, elles sont logiques.  Le mental est aussi un cadre, un outil. L'intuition est également un outil.  On peut aussi mal l'utiliser: obscurcie, elle mène alors aux dérives telles que la superstition, etc...  Le mental permet de corriger ces dérives.

    (Pour moi le mental = l'ego, notre véhicule dans cette incarnation)

    Je vais même aller plus loin concernant les mathématiques: Pythagore, qui était un "initié" affirmait qu'elles reflétaient les lois de l'Univers, "et comme "ce qui est en haut comme ce qui est en bas", elles pourraient être une porte vers une intuition à un niveau plus élevé ?  "Les mathématiciens", chez lui, était le plus haut degré d'initiation.   LIEN INTÉRESSANT
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Dim 21 Fév - 17:58

    J'ai recherché une citation que je n'ai pas retrouvée, et qui disait=

    L'homme blanc est fou, il dit que c'est la tête qui pense, alors que c'est le coeur.

    +++++++++++++++++++++++++++++++++
    j' ai trouvé celles-là=
    +++++++++++++++++++++++++++++++++

    "La différence entre les Blancs et les Indiens, c’est que les blancs pensent que la nature leur appartient, tandis que les indiens pensent que c’est eux qui appartiennent à la nature."

    Indien inconnu connaissant les mentalités de son peuple et des blancs.

    +++++++++++++++++++++++++++++++++

    L’homme blanc n’obéit pas au Grand Esprit. C’est pourquoi nous ne pouvons être d’accord avec lui."

    (Flying Hawk, chef Sioux du clan des Oglalas)

    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
    "Les paroles des blancs sont écrites sur l’eau."  

    Sitting Bull (Hunkpapa)
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
    ici


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Dim 21 Fév - 20:39

    Leela a écrit:je comprends ce que tu veux dire, mais pour moi c'est là qu'il y a quelque chose qui cloche: multiplier l'infini est impossible : l'infini EST l'infini. Si tu "déplaces" la virgule, cela revient à dire que dans la direction des décimales, l'infini peut être plus grand quand on le multiplie, donc là il se comporterait comme un nombre fini.

    J'ai du mal à m'expliquer, mais je ressens là qu'il y a problème dans la cohérence du raisonnement.
    Non Leela, la démonstration n’est pas fausse. En math, 1 et 0,9999… sont deux nombres identiques….mais bon, si tu n’es pas convaincue, malgré la démonstration, c’est très facile de te renseigner sur le Net, tu verras que je dis vrai. Wink

    tango a écrit:Il me semble qu'Hitori partage la même intention que moi-même, celle de montrer que les maths ne sont que théoriques....

    Oui Tango, nous sommes en phase sur cette question.

    Leela a écrit:Ce pourquoi je plaide est qu'il ne faut pas exclure l'un au bénéfice de l'autre, mais utiliser chacun à bon escient.
    Mais bien évidemment, personne ne dit le contraire Leela, en tout cas pas moi. Mais le problème vois-tu, c’est que justement dans notre société on privilégie la raison et la logique au détriment de l’intuition et la « résonnance », quand on ne les nie pas carrément. Ce qui fait que la raison est instaurée en mètre étalon et fait force de loi.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Dim 21 Fév - 21:12

    Hitori a écrit: Mais le problème vois-tu, c’est que justement dans notre société on privilégie la raison et la logique au détriment de  l’intuition et la « résonnance », quand on ne les nie pas carrément. Ce qui fait que la raison est instaurée en mètre étalon et fait force de loi.
     Tous les grands savant ont dit qu'ils avaient fait leurs découvertes par intuition, le raisonnement venant après, pour les étayer. De plus, pour expliquer le fonctionnement du monde, oui, je soutiens qu'il n'y a que la raison.
    MAIS.......  pour comprendre ce qu'est le monde, non, ce sont d'autres approches qui le permettent.
    J'ai rencontré vendredi un prof de physique, ayant fait des études d'astrophysique et qui pratique la méditation.  Quand j'ai dit que la démarche scientifique permet seule de comprendre la monde, elle a rétorqué qu'elle pratique une démarche scientifique à la recherche d'elle-même, démarche scientifique en ce que les mêmes exercices conduisent aux mêmes états de conscience, ce que confirment d'autres méditants, et c'est reproductible.
    Tu dis que dans notre société, c'est la raison qui fait la loi.  Je pense qu'hélas non, c'est la volonté d'être quelqu'un qui fait la loi, et ce n'est pas raisonnable.  
    Ainsi, sur ce forum, chacun y va de ses opinions et sur d'autres fora ( Pas sur le tien, bien modéré) on y trouve des prises de becs et des noms d'oiseaux.  Or, la seule façon de parvenir à un accord, c'est de se fonder sur des études scientifiques, du moins en ce qui concerne ce qu'on appelle le monde extérieur. Sauf bien sûr si la science n'a pas encore de résultats sur le problème, mais dans ce cas la raison est de soutenir une opinion en étant conscient qu'elle sera peut-être démolie. Et en étant conscient que même les modèles scientifiques peuvent être démoli.  Ça se passe tous les jours dans les milieux scientifiques, sur l'origine de l'homme par exemple. Ça, c'est la raison.
    La déraison consiste à soutenir qu'on détient la vérité et qu'elle est nous vient de Dieu.
    Pour ce qui est de l'Être, c'est autre chose.... Twisted Evil Lola prétend le connaître et que c'est son copain, vas savoir........le sauras-tu un jour?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Invité le Dim 21 Fév - 21:35

    Et le problème de l'intuition, c'est qu'elle n'est pas fiable.   Il y a énormément de fausses intuitions et de mauvaises interprétations, y compris menant à des "découvertes" qui s'avèrent être erronées.  
    La développer n'est pas facile: ça revient, encore une fois, à se préparer d'abord par une psychothérapie pour que nos traumatismes ne déforment pas nos perceptions.
    Les chercheurs sont souvent des artistes, ils ont donc développé leur intuition, ils emploient donc intuition + mental, en harmonie.

    N'y avait-il pas déjà un fil sur l'intuition ?

    Pour l'équation, comme dit plus haut, je comprends votre point de vue. Mon petit surf sur internet m'a quand même montré que je ne suis pas la seule à en discuter... Les démonstrations, c'est très joli, mais on peut changer complètement le résultat en les présentant différemment. Un autre exemple connu est l'histoire des 3 soldats qui commandent 3 bières, qui coûtent 10 FB chacune. Les soldats paient et le gérant veut leur faire une réduction: il demande au serveur de leur remettre 5 FB. Celui ci met 2 FB dans sa poche et remet 1 FB à chaque soldat.
    Ils ont donc payé 10 FB-1FB de remise, = 9FB chacun.
    3 x 9 = 27 FB
    27 FB + les 2 FB dans la poche du serveur : 29 FB

    Où est le 30ème franc ?
    (Pas besoin de m'expliquer, je connais la réponse)

    Ça illustre ce que je disais plus haut quand on mélange dans la même opération deux choses qui ne sont pas "du même monde" ou "dans le même cadre": ça amène à des aberrations apparentes.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Dim 21 Fév - 21:46

    ya pas de trentième FB
    les soldats ont payés 27FB
    le serveur a pris 2FB
    et le patron a pris 25FB
    ya pas d'anomalie.

    La seule anomalie est de pauser une fausse question.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Hitori le Dim 21 Fév - 21:59

    geveil a écrit:La déraison consiste à soutenir qu'on détient la vérité et qu'elle est nous vient de Dieu.
    Pour ce qui est de l'Être, c'est autre chose.... Lola prétend le connaître et que c'est son copain, vas savoir........le sauras-tu un jour?
    Je ne sais pas ce que connais Lola. Ce que je connais m’est personnel et sûrement pas partageable avec d’autres…Chacun est seul en son intériorité, ce n’est pas à toi que vais l’apprendre.

    Leela a écrit:Ça illustre ce que je disais plus haut quand on mélange dans la même opération deux choses qui ne sont pas "du même monde" ou "dans le même cadre": ça amène à des aberrations apparentes.
    Oui, mais pour 1 = 0,9999… ce n’est pas un mélange, c’est une démonstration mathématique tout ce qu’il y a d’exacte….après, si tu ne veux pas en convenir, démontre par le développement mathématique qu’elle est fausse…..sinon, c’est parler pour ne rien dire.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par tangolinos le Dim 21 Fév - 21:59

    Ah ça pour les fausses questions on est bien d'accord...le monde scientifique en déborde...
    plutôt que de se soucier d'envoyer des gens sur Mars, on ferait mieux de s'occuper des gens qui galèrent sur la Terre...

    NB=je répondais au dernier message de Leela...message qui a disparu... affraid


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Invité le Dim 21 Fév - 22:06

    oui, en effet.  Je l'avais effacé parce qu'en fait, il ne faisait que répéter ce que j'avais écrit juste avant.  L'exemple que tu donnes est tout à fait dans cette ligne, mais va encore plus loin que pour une théorie scientifique.

    C'était quelque chose dans le genre "on se pose souvent de fausses questions de ce genre aussi bien en sciences qu'en philosophie".


    Hitori, la phrase que tu cites se rapporte au petit problème avec les soldats.  Pour l'équation, j'avais déjà répondu juste avant cette histoire :
    Pour l'équation, comme dit plus haut, je comprends votre point de vue.
    (or comprendre = accepter) et j'en ai vu d'autre sur le net, qui me parlent aussi, mais je ne suis pas compétente pour trancher.
    Comme j'aime bien remettre tout en question et écouter les deux sons de cloche (je parle "en général", pas seulement ici), il m'arrive souvent d'accepter les deux.  Je ne me sens pas obligée de prendre position, soit quand je ne suis pas capable de trancher, soit (comme ici) quand le problème n'a pas assez d'importance pour moi.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par geveil le Dim 21 Fév - 22:44

    Oui, au fait, quelle est l'importance du problème, Hitori? ( Pas " du problème Hitori",car Hito n'est pas un problème, d'où l'importance des virgules en attendant celle du problème. Bien sûr, j'aurais pu écrire " Oui, au fait, Hitori, ........Mais là encore, les virgules ont leur importance, en effet " Au fait Hitori quelle est ......" or Hitori n'est pas un fait, un événement; sa naissance oui, mais actuellement, non. J'aurais pu écrire:" Oui Hitori quelle est ........."Dans ce cas, même sans virgule, ça pouvait se comprendre. On peut donc se passer de virgule, encore faut-il maîtriser la langue française et toutes les tournures de phrases, mais si on la maîtrise, les virgules ne sont plus un problème. )


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par Invité le Dim 21 Fév - 23:02

    Ah, voilà, j'ai trouvé ce qui me gêne dans cette équation.  

    Ce qui me faisait dire qu'on mélange deux choses, c'est que pour moi, l'infini n'existe pas (sauf en théorie): je n'arrive pas à me le représenter et même si on dit qu'il y a un nombre infini de "9" après la virgule, je ne le "sens" pas.  

    Il y a donc quelque chose en moi qui n'accepte ces prémisses (existence de l'infini) que pour le "jeu", mais pas dans les faits.

    Ouf, c'est clair maintenant Wink
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Qu'est-ce que savoir?

    Message par loli83 le Dim 21 Fév - 23:09

    zut , j'avais écrit un message , mais comme je suis en même temps au téléphone , j'ai pas fait gaffe , ce sera pour demain ...

    ( moi aussi je parlais de "jeu" , par contre l'infini je le sens bien )

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:56