DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Ode au créateur

    Partagez
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 2004
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Ode au créateur

    Message par geveil le Mer 4 Nov - 3:22

    Tu dis que la conscience ne va pas sans le corps,
    Et sur ce point, ma chère, nous sommes bien d'accord;
    De mon raisonnement, tu as trouvé la faille
    Et je dois par l'esprit repartir en bataille.
    Je postule en prémisse que le tout est esprit
    De la simplicité ce monisme est le prix.
    De la même façon qu'un œil ne peut se voir,
    Sans le regard d'un autre qui lui sert de miroir,
    Cet esprit, étant Un ne peut se contempler
    D'un Autre il a besoin en vue de s'accoupler,
    A cette pensée forte, on peut dire qu'il s'éclate
    En une multitude de billes et d'agates.
    L'autre est alors lui-même, dispersé dans l'abîme,
    En multiples éons que le désir anime.
    Ces billes sont esprit et elles cherchent l'amour
    Et se heurtent parfois dans leurs puissants parcours.
    Elles s'unissent alors, formant une entité
    Lorsqu'elles sont compatibles dans leur diversité
    Et la vie apparaît lors de cette fusion,
    Sous forme d'un orgasme ou d'une communion.
    Ainsi, de proche en proche de nouvelles structures
    En emplissant le vide, poursuivent l'aventure.
    Au hasard des rencontres, parfois elles se détruisent
    Mais plus souvent encore, leur structure est acquise,
    Et le nombre des billes isolées s'amenuise.
    De cette orgie cosmique, naissent un jour les humains,
    Formant l'humanité et tenant dans leurs mains
    L'avenir du monde dont un jour, peut-être,
    Emergera la vie réunifiée et l'ÊTRE.

    Dans son infini désir de vivre, l'Être suprême veut tout connaître, le raton laveur, le conducteur de métro, la fleur vénéneuse, le moustique piqueur, l'arbre millénaire, le heurt des galaxie, la naissance et la mort des soleils, le tueur à gages, le bourreau et sa victime, l'ivresse du pouvoir et la paix de l'humilité, le froid et le chaud, la compassion et la haine, tout.  C'est de son sein que naissent d'horribles créatures, car l'Être suprême aime aussi se faire peur, comme les petites enfants.  Toutefois il commence seulement à prendre conscience que tout n'est pas bon pour lui, il l'a toujours su au fond de lui-même, mais c'est seulement maintenant qu'il en est conscient, et il va bientôt retourner les démons pour en faire des êtres d'amour et de lumière.
    Comment les retournera-t-Il ?  Par l'exemple de ceux qui sont déjà lumineux.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1905
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Ode au créateur

    Message par loli83 le Mer 4 Nov - 9:43

    Il est de toi ce poème Geveil ?

    il est vraiment très beau sur la forme , sur le fond je ne suis pas d'accord avec tout

    pour le commentaire c'est pareil
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Ode au créateur

    Message par Invité le Mer 4 Nov - 13:29

    Superbe texte, Geveil !
    J’aime beaucoup cette approche assez globale.
    Elle ne correspond pas entièrement à la théorie que j’ai « adoptée » (ce qui n’enlève rien à sa beauté, du moins tant qu’elle n’est pas imposée comme une Vérité).  D’abord parce que si Créateur il y a, il devrait nécessairement déjà « connaître » tout cela.  Et en plus je ne crois pas à un créateur unique.  Je ne suis pas contre l’idée du créateur, hein !  Simplement, je ne la trouve pas plausible.  Même dire « UN », c’est déjà compter, et c’est un processus de division qui nous est propre.
    Par contre j’aime l’idée que le but de toutes ces formes de vie soit d’éprouver pour mieux comprendre, non pas au niveau de l’Être éventuel, mais au niveau de notre prise de conscience par la compassion : et ça, c’est du solide, du quotidien, du praticable et rien d’autre en métaphysique ne m’intéresse vraiment que ce que je peux utiliser.
    Nous pouvons essayer de ressentir de l’intérieur chaque plante ou animal, ou planète, comme le font les pratiquants de l’art zen par la méditation.  
    Donc je vois ces expérimentations à travers les différentes manifestations de vie comme étant un champ d’expérience pour affiner notre conscience naissante, plutôt que pour celle d’un vague créateur qu'on ne peut qu'inventer dans les limites très étroites de notre imagination.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2555
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Ode au créateur

    Message par Hitori le Mer 4 Nov - 17:09

    geveil Bravo


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 2004
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Ode au créateur

    Message par geveil le Mer 4 Nov - 17:24

    Oui, Lola, ce poème est de moi, je n'avais pourtant pas pris de hasch quand je l'ai écrit.  
    Retourner les démons signifie les retourner comme une veste, car je ne crois pas que lutter contre eux soit une bonne chose, ils aiment la bagarre, c'est donc contreproductif.  Maintenant, si une brute te menace vraiment, peut-être est-il bon de se défendre, mais, comme le disait Hitori, quand on a atteint une certaine force intérieure, il est rare et même exceptionnel qu'on soit menacé. Voici une annedocte qui témoigne de ce que la non violence est une bonne chose: un ami assistait dans la rue à violence sur un petit enfant, par son père, une armoire à glace. Cet ami s'est dit qu'il ne pouvait pas laisser faire, même n'ayant aucune chance dans une bagarre, alors il a parlé au père qui lui a répondu, d'un air menaçant, " tu veux qu'on cause?"- Oui, allons causer" a répondu mon ami " je vous invite à prendre un pot".  L'autre du coup s'est calmé et est parti.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 2004
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Ode au créateur

    Message par geveil le Mer 4 Nov - 17:30

    Leela a écrit:Même dire « UN », c’est déjà compter, et c’est un processus de division qui nous est propre.
    Voilà une réflexion tout à fait intéressante, qui me fera réfléchir. Mais, selon ma "théorie" la division est aussi un attribut de l'UN, comme le disent certains textes chinois, je crois, Brahma a pensé le deux, puis le trois puis les dix-milles.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Ode au créateur

    Message par Invité le Mer 4 Nov - 17:37

    c'est dans le Tao, Geveil.
    Selon les extrêmes-orientaux, la dualité permet à notre Univers matériel d'exister (=les 10.000 êtres)

    ou dans le Vijnâna Bhaïravi Tantra (encore beaucoup plus vieux: 10.000 ans)
    Au début: "il se divisa* pour que leur dialogue illumine les êtres" (* en deux déités)
    Puis l'enseignement
    À la fin: "ils retournèrent dans l'indifférencié"

    Ça montre bien que la division permet d'expliquer, de démontrer.
    avatar
    loli83

    Messages : 1905
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Ode au créateur

    Message par loli83 le Mer 4 Nov - 17:39

    félicitations Geveil , c'est très beau !

    je suis d'accord pour ce qui est de la non violence , c'est rare que l'on soit obligé de se battre

    Contenu sponsorisé

    Re: Ode au créateur

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 12:13