DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    La question

    Partagez
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    La question

    Message par Hitori le Ven 16 Oct - 10:59


    Sora a écrit:A quoi servent ce genre de questions, ou encore pourquoi l'homme se pose-t-il ce genre de questions ?
    Poser ce genre de questions c’est ce qui fait notre distinction d’avec le monde animal et notre spécificité.
    Car la pensée philosophique ne répond pas à un besoin biologique.

    Nous cherchons un sens au monde et le mot question me fait penser à « Quête ». Nous avons soif de connaissances et pour rendre le monde intelligible nous sommes en quête de vérités.

    Depuis le premier hominidés qui a regardé l’immensité du ciel étoilé en se posant la question « mais qu'est-ce que cela? » l’homme n’a eu de cesse de se poser des questions.

    Et c’est en posant des questions et en trouvant des réponses que l’humain a créé et a pu évoluer.

    Poser la question est d’ailleurs le propre de la philosophie et la philosophie en posant la question n’attend pas de réponse, car elle considère que la question contient en elle sa propre réponse.

    De toute façon, le dialogue de l’esprit est une composante incontournable pour l’humain et répond à un besoin….sinon il n’aurait pas lieu d’être.





    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La question

    Message par geveil le Ven 16 Oct - 16:09

    Attention aux tautologies:
    De toute façon, le dialogue de l’esprit est une composante incontournable pour l’humain et répond à un besoin….sinon il n’aurait pas lieu d’être.
    Evidemment que s'il n'était pas incontournable il n'aurait pas lieu d'être. Je veux dire que la formulation peut être inversée: " si le dialogue de l'esprit est, c'est qu'il est incontournable".

    Il y a me semble-t-il deux motivations aux questions que nous nous posons:
    - la première est la curiosité, ou besoin d'exploration, commun à tous les êtres vivants mobiles et pas seulement aux humains. Chez l'homme, elle débouche sur la philosophie et sur la science; j'ai lu que Pascal observant les yeux de son bouillon de poule, s'est demandé pourquoi des yeux se formaient, et il en est arrivé à formuler les lois de la tension superficielle. Des centaines de millions d'humain s'étaient déjà trouvés devant un bouillon de poule, mais aucun ne s'était posé la question des yeux, ou du moins, ne l'avait pas poussée plus loin.

    - la deuxième est l'angoisse existentielle, conséquence de la solitude ontologique. Quel sens a ma vie, dois-je en supporter les souffrances, et si oui, pourquoi?

    - il y en a peut-être d'autres, mais je comprends ou du moins crois comprendre Sora, à quoi ça sert de se prendre la tête, ne feront pas mieux de vivre en profitant de ce que la vie nous offre de bon?
    Regarde, sur ce forum, des discussions métaphysiques ont atteint sinon des sommets du moins des camps de base à haute altitude. Et après ?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: La question

    Message par Invité le Ven 16 Oct - 17:02

    Sora a écrit:Un instant je tente la position du sujet qui maîtrise son objet, et vlan, patatras, un silence se fait dans lequel la question n'a plus de sens.
    J'en conclus que se poser ce genre de questions a certainement son utilité, que cela participe du travail à-travers nous, de notre espèce, mais qu'elles sont définitivement sans réponse.

    Wink
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La question

    Message par Hitori le Ven 16 Oct - 18:32

    geveil a écrit:Attention aux tautologies.
    Evidemment que s'il n'était pas incontournable il n'aurait pas lieu d'être. Je veux dire que la formulation peut être inversée: " si le dialogue de l'esprit est, c'est qu'il est incontournable".
    Oui, bien sûr, mais en l’occurence j’ai employé une tautologie intentionnelle pour renforcer l’idée exprimée.

    ….mais je comprends ou du moins crois comprendre Sora, à quoi ça sert de se prendre la tête, ne feront pas mieux de vivre en profitant de ce que la vie nous offre de bon?
    Ben, c’est dit au dessus, si c’est incontournable, c’est que nous ne pouvons pas en faire l’impasse, non?…oui, je sais encore une tautologie. Wink  Mais pourquoi chercher une utilité pratique à un questionnement métaphysique? Et pourquoi croire que se poser des questions empêche de profiter de la vie?  Pour moi, ce n'est pas incompatible et je dirais même mieux, cela participe encore plus à la jouissance que je peux en avoir. Tiens, là je viens de passer deux heures à étudier les stoïciens et dimanche on va se faire un bon resto à deux couples et je m’en réjouis d’avance en pensant aux bons moments de convivialité qui nous attendent et d’autre part je m’en pourlèche les babines d’avance.  Very Happy

    Regarde, sur ce forum, des discussions métaphysiques ont atteint sinon des sommets du moins des camps de base à haute altitude. Et après ?
    L’alpiniste qui gravit une montagne et arrive au sommet ne se pose pas la question de l’utilité de son exploit. Il le fait, point barre. Quand j’étudie un grand philosophe, je ne me demande pas ce que cela va m’apporter, je le lis, point barre. Dans un cas comme dans l’autre, cela se fait sans intention de résultats…mais pour le fun.

    Après, nul doute que cela va avoir des effets positifs. Pour le sportif, le fait de se dépasser ne peut que participer à son épanouissement et pour le chercheur, ses recherches ne peuvent que lui ouvrir l’esprit.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: La question

    Message par geveil le Ven 16 Oct - 23:43

    Et bien, j'espère que Sora a la réponse à sa question....


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: La question

    Message par Invité le Sam 17 Oct - 5:43

    Tout dépend de ce que nous recherchons n'est-ce-pas ?

    Il y a une qualité de l'esprit qui est celle d'un certain niveau de silence qui n'est que lorsque le questionnement à tout-va cesse.
    Pour cela aller jusqu'au bout d'un questionnement, jusqu'au moment où l'évidence est que "je ne sais pas", l'esprit cesse de tourner en lui-même, il voit que ce qui est limité ne peut atteindre l'illimité.


    avatar
    Invité
    Invité

    Re: La question

    Message par Invité le Sam 17 Oct - 6:59

    merci, Sora. Je suis tout à fait d'accord: il faut accepter de vivre avec des questions... C'est l'ego qui veut tout comprendre parce qu'il veut tout contrôler, diriger.

    Mais tu expliques bien aussi qu'il faut passer par le stade des questions pour s'en rendre compte, raison pour laquelle nous sommes tous ici... Wink
    avatar
    prometa

    Féminin Messages : 269
    Date d'inscription : 16/06/2015
    Localisation : Pyrénées orientales

    Re: La question

    Message par prometa le Sam 17 Oct - 8:51

    Comprendre est une joie, apprendre, aussi .Pour un Juif, c'est même un devoir et l'étude est sacrée, dit-on .Pas affaire d'ego mais intérêt pour le monde et la vie, respect pour les richesses offertes par le monde ...
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: La question

    Message par Nahual le Sam 17 Oct - 9:08

    La question est le chemin qui mène à la réponse qui est en nous, si la réponse n'est pas en nous, la question ne peut comporter de sens.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: La question

    Message par Invité le Sam 17 Oct - 9:14

    prometa a écrit:Comprendre est une joie, apprendre, aussi .Pour un Juif, c'est même un devoir et l'étude est sacrée, dit-on .Pas affaire d'ego mais intérêt pour le monde et la vie, respect pour les richesses offertes par le monde ...
    bien sûr, mais je fais une différence entre "envie de comprendre et d'apprendre", qui est saine, et cette espèce d'obsession qu'on certains à vouloir tout comprendre,  avec, en arrière pensée, vouloir tout contrôler et maîtriser.  J'en parle en connaissance de cause, mais heureusemnt j'ai compris qu'il fallait accepter de vivre avec des questions non résolues, et je ne m'en porte pas plus mal.  

    On peut aussi l'aborder sous un autre angle, en effet on pourrait acquérir des connaissances par d'autres moyens que par le mental, en "prise directe".  Comprendre les choses par l'intérieur et pas seulement par l'extérieur.  Je pense que les deux sont complémentaires, mais le mental (=égo, pour moi) est si puissant qu'il ne laisse pas de place à l'intuition, au ressenti.

    Comme toujours, c'est une question de juste mesure: rester curieux, ouvert, mais... humble (reconnaître ses limites et les accepter).  Laisser venir les connaissances et non pas vouloir les dominer, les "posséder".
    J'avais lu quelque part que le désir excessif de connaissances était du même ordre que le désir d'accumuler des richesses matérielles: dans les deux cas, le but est le pouvoir ou l'apaisement d'angoisses fondamentales.   SI le but est la progression intérieure, la compréhension du monde, et même la guérison de ses angoisses, c'est positif, évidemment !

    À chacun de voir, pour soi, quel est son but, et aussi en fonction de ses moyens (ex: limites physiques qui forcent à l'immobilité)

    L'ensignement bouddhsite dit que la Voie est un oiseau: une aile est l'étude, l'autre, la pratique. Il ne peut voler que si les deux sont équilibrées. Or la recherche intellectuelle excessive peut nous faire oublier de vivre...
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: La question

    Message par loli83 le Sam 17 Oct - 11:11

    je vous trouve très sages ce matin Very Happy

    Super ! cheers
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La question

    Message par Hitori le Sam 17 Oct - 11:47

    prometa a écrit:Comprendre est une joie, apprendre, aussi .Pour un Juif, c'est même un devoir et l'étude est sacrée, dit-on .Pas affaire d'ego mais intérêt pour le monde et la vie, respect pour les richesses offertes par le monde …
    Complètement en phase avec ça.

    Personnellement, dès que ma conscience s’est éveillée, j’ai demandé « pourquoi? » et je mourrai certainement en demandant « pourquoi? »…mais ce n’est pas pour cela que je vais renoncer à me poser des questions……ah non!  Very Happy

    J’ai en moi une soif d’apprendre et j’en retire beaucoup de satisfactions et loin d’être une contrainte, c’est un plaisir.

    Après, on peut toujours trouver des tas explications qui tiennent plus ou moins la route, mais il faut partir du principe que  nous sommes tous différents et que nous n’avons pas tous les mêmes aspirations.

    D’autre part si nous sommes pourvu d’un intellect, ce n’est pas pour rien, non? Tout dans la nature a son utilité, même si elle ne nous est pas compréhensible d’emblée….Alors nous aurions un outil formidable à notre disposition et nous ne nous en servirions pas?….quel gâchis cela serait!


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: La question

    Message par loli83 le Sam 17 Oct - 11:55

    Tout à fait Hitori ! cheers

    décidément que de sagesses ce matin ! Wink
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: La question

    Message par Hitori le Sam 17 Oct - 12:08

    Lola tchin


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:43