DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    L'homme est-il bon ou mauvais?

    Partagez
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Hitori le Mer 14 Oct - 22:16

    geveil a écrit:Donc l'homme n'est pas foncièrement mauvais ?

    L’homme est-il bon ou mauvais?

    La question est loin d’être tranchée et les tenants d’une ou l’autre réponse s’opposent.

    Certains philosophes comme Rousseau disent que l’homme est bon par nature et que c’est la société qui le dénature

    D’autres, comme Voltaire pensent au contraire que c’est la société qui humanise l’homme.

    Et enfin, d’autres encore comme Kant affirment que l’homme né neutre et que se sont les aléas de la vie qui vont déterminer ses penchants.

    Et vous, qu’elle est votre position?


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Mer 14 Oct - 22:23


    Mais pourquoi toujours ces choix entre deux extrêmes, "tout ou rien" ?
    Et puis c'est quoi "bon" ou "mauvais" ?

    Il m'est impossible de répondre à ce genre de question... puisqu'il n'est ni l'un ni l'autre et les deux à la fois et qu'il peut évoluer ...
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Hitori le Mer 14 Oct - 22:40

    Leela a écrit:Mais pourquoi toujours ces choix entre deux extrêmes, "tout ou rien" ?

    Ben parce que certains le disent totalement mauvais et d’autres totalement bon, tout simplement. Ils n’établissent aucune nuance.

    Et puis c'est quoi "bon" ou "mauvais" ?

    Cela répond à des définitions bien précises dans ce contexte, non?

    Il m'est impossible de répondre à ce genre de question... puisqu'il n'est ni l'un ni l'autre et les deux à la fois et qu'il peut évoluer …
    Bien, c’est ta réponse, mais d’autres peuvent en avoir une différente.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Mer 14 Oct - 23:16

    Cela répond à des définitions bien précises dans ce contexte, non?
    je trouve que ces deux notions sont très relatives, surtout dans ce domaine ...  

    Déjà qu'il faudrait faire comme dans le forum, juger "bon" ou "mauvais" des actes, et pas des personnes, ce serait déjà plus clair.

    Ce n'est que mon avis, hein ! Wink


    édit
    je me demandais comment définir "mauvais", et je trouve ceci: "qui n'a pas les qualités qu'on attend" (TFL) qui illustre bien la difficulté que j'ai avec ce qualificatif.  

    Idem pour "bon", TLF donne: "répond positivement à ce qui est attendu de lui,"

    Or ce qu'on attend dépend des personnes, des circonstances, du point de vue, etc...

    La même personne peut être considérée comme "mauvaise" par certains, et "bonne" par d'autres, tout le monde connaît des cas de ce genre..
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Nahual le Jeu 15 Oct - 6:49

    Hitori a écrit:
    geveil a écrit:Donc l'homme n'est pas foncièrement mauvais ?

    L’homme est-il bon ou mauvais?

    La question est loin d’être tranchée et les tenants d’une ou l’autre réponse s’opposent.

    Certains philosophes comme Rousseau disent que l’homme est bon par nature et que c’est la société qui le dénature

    D’autres, comme Voltaire pensent au contraire que c’est la société qui humanise l’homme.

    Et enfin, d’autres encore comme Kant affirment que l’homme né neutre et que se sont les aléas de la vie qui vont déterminer ses penchants.

    Et vous, qu’elle est votre position?

    Ce que je pense ?

    Rousseau prenait les sauvages pour de bons sauvages, presque des enfants innocents. Mais chez les sauvages il y a les mêmes spécimens, que chez nous.
    Certes la société apporte son chariot de mauvaises choses, mais l'homme, seul ou en groupe, marginal ou social, est mauvais tout d'abord, (mais qu'est-ce que ça veut dire ?) et certains naissent plus mauvais que d'autres, l'homme est la plus sauvage des bêtes, c'est dans ce sens que j'entends le terme "mauvais", je ne peux l'entendre autrement.
    Si ce n'était le cas, il n'y aurait aucun besoin d'aucune voie.
    avatar
    prometa

    Féminin Messages : 269
    Date d'inscription : 16/06/2015
    Localisation : Pyrénées orientales

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par prometa le Jeu 15 Oct - 10:26

    Tov /ra , en hébreu, est traduit par bien et mal et veut dire: "bien et pas encore bien", ai-je lu sous une plume plus compétente que la mienne, naguère, ce qui veut suggérer que l'homme est perfectible, donc imparfait .
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Hitori le Jeu 15 Oct - 11:35

    Leela a écrit:je trouve que ces deux notions sont très relatives, surtout dans ce domaine ...
    Parler de bien et de mal au sujet de l’homme est bien évidemment faire référence à la notion de moralité. Et ces notions morales qui les a érigées? Ben c’est l’homme.

    Ce qui veut dire bien sûr que vu du côté de l’homme quelque chose peut être catalogué de mal, alors que si on se place du côté de la nature cette même chose peut être considérée comme bien.

    Donc, il faut considérer ici le bien et le mal d’un point de vue éthique et moral.

    Alors se pose la question, l’homme naît-il bon de ce point de vue là, c’est à dire moral? Je rejoins Nahual, car j’aurais tendance à penser que d’une manière innée, l’être qui vient au monde porte en lui des nécessités vitales qui ne sont pas obligatoirement en adéquation avec ce que nous appelons le bien. Sans éducation, cet être là suivrait ses instincts et de la même façon qu’un animal sauvage, il n’aurait aucune conscience de bien ou de mal. Il agirait en fonction de sa propre survie et de ses impératifs.

    C’est par la culture qu’il prend conscience de ces notions de bien et de mal et en fonction de ses propres engrammes, de sa génétique et de sa faculté d’analyse intellectuelle, va se dérouler en lui un combat, plus ou moins difficile entre son éducation morale et ses gènes.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Jeu 15 Oct - 11:58

    tu me prends les mots de la bouche, Hitori, j'avais commencé à écrire cela, mais j'avais peur de me répéter (on en a déjà parlé plusieurs fois dans d'autres vies Wink ) et cela ne me fait pas changer d'avis: la morale est justement quelque chose de tellement relatif...

    Le point de vue bouddhiste est très original, aux antipodes de la moralité chrétienne.   Je ne le connais pas assez que pour en parler, c'ets très subtil, j'ai seulement quelques fois approché ce sujet pendant les enseignements et j'ai découvert une approche tout à fait nouvelle pour moi, mais qui a bigrement du sens et résoud pas mal de questions fondamentales dans ce domaine (l'injustice, la souffrance des innocents...).

    Tu proposes le point de la Nature et de l'Humain, mais tu peux y ajouter celui du Cosmos ou du Plan, ou de Dieu, comme tu préfères: il sera encore différent.  Peut-être par exemple que la violence extrême en fait partie ?

    Je reviens donc avec mon idée de "juger" des actes plutôt que des personnes, et de ne le faire que dans un cadre donné, le plus restreint possible, par exemple les actes qui sont "bons" ou "mauvais" au niveau de la survie de l'humanité et de notre planète.

    Je ne vois pas le "bon" ou le "mauvais" dans les gènes: je ne vois que des réflexes de survie soit individuels, soit collectifs (survie de l'espèce).  Pas de valeurs morales là dedans, ce sont des réflexes animaux: ils "sont".  On ne dit pas non plus d'une hirondelle qu'elle est "bonne" ou "mauvaise".

    À un niveau plus global, le bien et le mal sont deux faces de la dualité: indissociables, donc l'un ne peut exister sans l'autre.  La recherche spirituelle est de sortir de la dualité par la fusion des contraires.  Donc pour moi le but ultime ne doit être ni le bien, ni le mal, mais "autrechose" qui me reste à découvrir.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Hitori le Jeu 15 Oct - 12:08

    Leela a écrit:À un niveau plus global, le bien et le mal sont deux faces de la dualité:

    Oui, ils sont inséparables comme l'exprime si bien ce conte d'Henri Gougaud:

    "L'arbre

    Dans un pays aride s'élevait autrefois un arbre prodigieux.

    Sur la plaine, on ne voyait que lui, largement déployé entre les blés et le ciel. Personne ne savait son âge.

    Des femmes stériles venaient parfois le supplier de les rendre fécondes, les hommes en secret cherchaient auprès de lui des réponses à des questions inexprimables, mais personne jamais ne goûtait à ses fruits.

    Ils étaient pourtant magnifiques, si luisants et dorés le long de ses deux branches maîtresses qu'ils attiraient les mains et les bouches des enfants ignorants.

    Eux seuls osaient les désirer. On leur apprenait alors l'étrange et vieille vérité.

    La moitié de ses fruits était empoisonné. Or tous, bons ou mauvais, étaient d'aspect semblable.

    Des deux branches ouvertes en haut du tronc énorme, l'une portait la mort, l'autre portait la vie, mais on ne savait laquelle nourrissait et laquelle tuait. Et donc on regardait, mais on ne touchait pas.

    Vint un été trop chaud, puis un automne sec, puis un hiver glacial. La famine envahit le pays. Seul sur la plaine, l'arbre demeura immuable. Aucun de ses fruits n'avait péri.
    Les gens, voyant ce vieux père miraculeusement rescapé des bourrasques, s'approchèrent de lui, indécis et craintifs. Ils se dirent qu'il leur fallait choisir entre le risque de tomber foudroyés, s'ils goûtaient aux merveilles dorées qui luisaient parmi les feuilles, et la certitude de mourir de faim, s'ils n'y goûtaient pas.

    Comme ils se laissaient aller en discussions confuses, un homme dont le fils ne vivait plus qu'à peine osa soudain s'avancer. Sous la branche de droite il cueillit un fruit, le croqua et resta debout, le souffle bienheureux. Alors tous à sa suite se bousculèrent et se gorgèrent des fruits sains de la branche de droite qui repoussèrent aussitôt, à peine cueillis, parmi les verdures bruissantes.

    Les hommes s'en réjouirent infiniment. Huit jours durant ils festoyèrent, riant de leurs effrois passés.

    Ils savaient désormais où étaient les rejetons malfaisants de cet arbre : sur la branche de gauche. Leur vint une rancune haineuse. À cause de la peur qu'ils avaient eu d'elle, ils avaient failli mourir de faim. Ils la jugèrent bientôt aussi inutile que dangereuse. Un enfant étourdi pouvait un jour se prendre à ses fruits mortels que rien ne distinguait des bons. Ils décidèrent donc de la couper au ras du tronc, ce qu'ils firent avec une joie vengeresse.

    Le lendemain tous les bons fruits de la branche de droite étaient tombés et pourrissaient dans la poussière. L'arbre amputé de sa moitié mauvaise n'offrait plus au grand soleil qu'un feuillage racorni. Son écorce avait noirci.

    Les oiseaux l'avaient fui. Il était mort."



    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Jeu 15 Oct - 12:18

    voilà un bel exemple pour démontrer que les émotions perturbatrices font prendre les mauvaises décisions...

    Très beau conte, merci !
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par geveil le Jeu 15 Oct - 18:00

    leela a écrit:Peut-être par exemple que la violence extrême en fait partie ?
    Voilà une pensée qui m'interpelle, Leeal, voir mon texte à ce sujet http://anedeburidan.com/?p=82


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Dede 2B

    Messages : 167
    Date d'inscription : 05/09/2015

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Dede 2B le Jeu 15 Oct - 21:25

    L'homme nait avec un ADN.
    Dès que son cerveau se forme se rajoute des données issues de son environnement!
    Il nait donc en parti "conditionnée" bon (mais qu'est-ce que la bonté ?), et mauvais , (mais qu'est-ce que le mal?)
    En un mot à cette question l'homme est-il bon ou mauvais , on ne peux y répondre d'une manière absolue....
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Jeu 15 Oct - 21:28

    geveil a écrit:
    leela a écrit:Peut-être par exemple que la violence extrême en fait partie ?
    Voilà une pensée qui m'interpelle, Leeal, voir mon texte à ce sujet http://anedeburidan.com/?p=82
    pffff sorry: trop long ... autres priorités... merci quand même
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Ven 16 Oct - 4:20

    A quoi servent ce genre de questions, ou encore pourquoi l'homme se pose-t-il ce genre de questions ?
    Que ce soit la version Rousseau ou Voltaire, tous les deux ont considéré que l'homme est mauvais, et ont produit une explication sur les causes. Pour l'un la société est ce qui le rend mauvais, pour l'autre la société est ce qui lui permet de devenir bon.
    Nous pouvons encore aujourd'hui nous opposer sur les réponses, chacun son opinion plus ou moins argumentée.
    On peut aussi faire des pirouettes, et dire que l'homme est un produit de l'évolution qu'il continue à évoluer et de ce fait n'est ni bon, ni mauvais. On peut encore utiliser la logique qui est de constater que puisque l'homme cherche et s'engage sur des voies spirituelles ou de développement personnel, ou de guérison, c'est bien qu'il a besoin de changer et donc qu'il est mauvais.
    Une fois qu'on a fait ça, que le processus de pensée aboutit à une conclusion qui nous satisfasse, on laisse la question jusqu'à la prochaine fois.
    Voilà ce qui retient mon attention, cette question et d'autres similaires ne cessent de se présenter, sans jamais trouver de véritable réponse puisqu'elles reviennent.

    Là, je me penche un peu sur ma propre personne, sur ce qui se passe en moi, et que vois-je ? Des forces qui travaillent, qui ne cessent de travailler à tous les niveaux. Où suis-je ? Que fais-je ? Un instant je tente la position du sujet qui maîtrise son objet, et vlan, patatras, un silence se fait dans lequel la question n'a plus de sens.
    J'en conclus que se poser ce genre de questions a certainement son utilité, que cela participe du travail à-travers nous, de notre espèce, mais qu'elles sont définitivement sans réponse.

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Ven 16 Oct - 6:49

    ... et en fait, qu'elles n'ont pas besoin de réponse... Wink
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par geveil le Ven 16 Oct - 9:43

    pffff sorry: trop long ... autres priorités... merci quand même
    Dans ce cas je résume:
    Je définis la violence comme destruction d'information, l'information étant prise au sens large, un objet, une structure, c'est de l'information. Or, quand l'information devient obsolète, c'est-à-dire inadaptée au présent, il faut la remplacer et donc la détruire. La violence est donc un mal nécessaire.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par loli83 le Ven 16 Oct - 9:59

    j'ai envie de répondre et pas envie en même temps car je sens que ma réponse va être mal interprétée

    dans le sens que je risque de paraitre prétentieuse , ce qui n'est pas le cas car je ne méprise pas les autres qui sont différents de moi ,  bien au contraire

    finalement , je réponds quand même :

    mis à part l'instinct de survie et de procréation partagé par la majorité des animaux et donc des humains , chacun est  différent , chacun a ses particularités , l'histoire de définir si l'homme en général est bon ou mauvais , pour moi n'a pas de sens

    contrairement à leela , je m'interesse aux personnes elles mêmes tout en tenant compte de leurs actes , mais ce ne sont pas uniquement les actes qui vont me faire considérer une personne comme bonne ou mauvaise , et ce n'est pas non plus les principes "moraux" dans leur sens péjoratif

    pour essayer de me faire comprendre , il faut que je donne un exemple :

    nous naissons tous avec des qualités innées , des dons

    prenons l'exemple du don pour la chanson :

    certains chantent naturellement très bien , ils sont doués , ils ont très peu de progrès à faire

    d'autres comme moi chantent comme des casseroles , c'en est insupportable pour les autres , et ces "casseroles" peuvent essayer de s'améliorer par beaucoup de leçons mais le résultat restera lamentable , soit elles n'essayeront même pas

    c'est comme ça que je vois les choses pour dire si les hommes sont bons ou pas , certains naissent bons et ils n'ont pas beaucoup à faire pour être parfaits pour ainsi dire , mais chacun avec "son timbre de voix particulier " , d'autres au contraire ne sont pas doués pour la bonté et ont de gros efforts à faire , et certains n'essayent même pas et se complaisent dans leurs mauvais actes

    comme pour les bons chanteurs , dans cette comparaison , force est de constater que les hommes bons de naissance ne sont pas la majorité

    p.s.

    je partage avec Geveil , pour cette justification de la violence appliquée à ces cas
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Ven 16 Oct - 10:16

    geveil a écrit:
    pffff sorry: trop long ... autres priorités... merci quand même
    Dans ce cas je résume:
    Je définis la violence comme destruction d'information, l'information étant prise au sens large, un objet, une structure, c'est de l'information. Or, quand l'information devient obsolète, c'est-à-dire inadaptée au présent, il faut la remplacer et donc la détruire.  La violence est donc un mal nécessaire.
    aaaah c'est gentil ça, merci !
    L'"information" étant en effet quelque chose de très vaste, ce serait même essentiel aux formes de vie et à la construction des formes matérielles, alors cette réflexion est très intéressante... je vais y réfléchir à l'occasion.

    Je voyais un autre point de vue: si on part de l'idée que notre monde serait "virtuel"et donc la souffrance une illusion (pas pour ceux qui la vivent, hein, mais "vu de loin") on remarque que c'est souvent elle qui génère les plus beaux actes d'amour et de solidarité. Elle serait parfois utile pour occasionner des prises de conscience, faire naître chez eux les sentiments de solidarité, de "karuna", engendrer de magnifiques élans d'amour pur. Cela n'empêche qu'il faut évidemment esayer de supprimer la souffrance de tous les êtres... la pluspart du temps les traumatismes et souffrances rendent égoïste, méchant, aigri...


    Lola
    je n'ai pas dit que je ne m'intéressais pas aux personnes, mais que je ne me permettais pas de les "juger" bons ou mauvais: ce n'est pas la même chose. Ça ne m'empêche pas du tout d'apprécier les qualités comme celles que tu cites. Wink
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par loli83 le Ven 16 Oct - 11:31

    bien sur que ce n'est pas évident de juger , ce n'est même pas recommandé , mais moi aussi ce sur quoi je voulais appuyer dans le sens contraire c'est que beaucoup ont tort de juger uniquement d'après les actes sans approfondir , sans chercher à savoir si la personne n'est pas heureuse avec son mauvais mode de vie , ou si au contraire elle s'y complait
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Ven 16 Oct - 18:42

    pour moi ce sont deux choses différentes: l'acte qu'on peut "juger" indépendamment de la personne. Après, on peut essayer de comprendre pourquoi elle a posé cet acte, est-elle responsable: ça, c'est le boulot des juges et/ou de ceux qui essaient de comprendre pour aider...
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par loli83 le Ven 16 Oct - 20:00

    pour moi les juges ne font qu'appliquer la loi , à la rigueur ils atténuent leur jugement par l'examen des circonstances atténuantes , mais ils ne sont pas plus aptes qu'un autre à juger de la bonté ou de la méchanceté du présumé coupable

    tout le monde peut essayer de comprendre pour aider
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par geveil le Ven 16 Oct - 23:48

    A écouter absolument, une émission sur France Culture vers 22h30 qui explique qu'on peut "rattraper" des enfants maltraités ou témoins d'une mère maltraitée et qu'en aucun cas, aucun, la punition est structurante.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Sam 17 Oct - 5:29

    Texte de Kant sur la morale Traité de pédagogie a écrit:"On pose la question de savoir si l'homme est par nature moralement bon ou mauvais. Il n'est ni l'un ni l'autre, car l'homme par nature n'est pas du tout un être moral , il ne devient un être moral que lorsque sa raison s'élève jusqu'aux concepts du devoir et de la loi. On peut cependant dire qu'il contient en lui-même à l'origine des impulsions menant à tous les vices, car il possède des penchants et des instincts qui le poussent d'un côté, bien que la raison le pousse du côté opposé. Il ne peut donc devenir moralement bon que par la vertu, c'est-à-dire en exerçant une contrainte sur lui-même, bien qu'il puisse être innocent s'il est sans passion. La plupart des vices naissent de ce que l'état de culture fait violence sur la nature et cependant notre destination en tant qu'hommes est de sortir du pur état de nature où nous ne sommes que des animaux."

    Bon et mauvais, bien et mal, ne peuvent se déterminer qu'en rapport à un référentiel, ici pour Kant la morale.
    Qu'est-ce que la morale pour Kant : " il ne devient un être moral que lorsque sa raison s'élève jusqu'aux concepts du devoir et de la loi".

    Qu'en pensez-vous ?

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Invité le Sam 17 Oct - 6:44

    cela avait aussi été ma première réaction (mais je ne l'ai pas écrit parce que cela allait dévier le sujet vers la morale), c'est aussi ce que Hitori a écrit: la notion de bien ou mal est une question de morale.

    Et qu'est-ce qu'on peut trouver de plus relatif ?

    La raison ne suffit pas: les coutumes, le mode de vie, les valeurs de la société ont tellement d'influence...  Une société trouvera "bien" que la femme appartienne à l'homme, et punira la femme qui se plaint, une autre (la notre) trouvera "bien" que certains magnats possèdent des milliers d'hectares de terrain et empêchent les autres d'y accéder, même s'ils meurent de faim et voudraient cultiver leurs légumes...  (cf amérique du Sud les "sans terre", VOIR ICI).  La loi ou le FMI considèrera les MST comme les "mauvais" et les magnats comme des "bons".

    Donc je remplacerait "raison" par "conscience de l'interdépendance entre tous les êtres vivants", par exemple.
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Nahual le Sam 17 Oct - 8:54

    Sora a écrit:
    Texte de Kant sur la morale Traité de pédagogie a écrit:"On pose la question de savoir si l'homme est par nature moralement bon ou mauvais. Il n'est ni l'un ni l'autre, car l'homme par nature n'est pas du tout un être moral , il ne devient un être moral que lorsque sa raison s'élève jusqu'aux concepts du devoir et de la loi. On peut cependant dire qu'il contient en lui-même à l'origine des impulsions menant à tous les vices, car il possède des penchants et des instincts qui le poussent d'un côté, bien que la raison le pousse du côté opposé. Il ne peut donc devenir moralement bon que par la vertu, c'est-à-dire en exerçant une contrainte sur lui-même, bien qu'il puisse être innocent s'il est sans passion. La plupart des vices naissent de ce que l'état de culture fait violence sur la nature et cependant notre destination en tant qu'hommes est de sortir du pur état de nature où nous ne sommes que des animaux."

    Bon et mauvais, bien et mal, ne peuvent se déterminer qu'en rapport à un référentiel, ici pour Kant la morale.
    Qu'est-ce que la morale pour Kant : " il ne devient un être moral que lorsque sa raison s'élève jusqu'aux concepts du devoir et de la loi".

    Qu'en pensez-vous ?

    Pour moi il n'est pas question de morale. Il est question d'humanité ou d'animalité. Evidement il ne s'agit pas de dire que l'animalité est une condition mauvaise, non, elle est une condition naturelle, il n'y a pas de vice, pas de méchancheté, pas de mauvaiseté, L'animal est simplement soumis à ses pulsions, à ses instincts.
    Mais l'humanité, qui donc sait ce que c'est ? je n'emploie pas ce terme ici comme vous avez l'habitude de l'entendre. Pour la plupart d'entre vous, l'humanité est notre condition, nous sommes des humains. Pour moi, non. L'humain n'est pas encore atteint. Sans doute, certains hommes ou femmes l'ont atteint durant le cours de notre histoire, mais ils sont exceptionnels, l'espèce elle, ne sait pas ce qu'est la "véritable" condition humaine, et ceux qui ont écrit ou parlé de cela, nos bons philosophes, se sont fourvoyés, ils n'ont pas parlé de la condition humaine mais de tout ce qui en l'homme prenait sa source et son sens dans son animalité.
    L'animalité disais-je, est naturelle, l'humanité par conséquent ne peut pas être naturelle, elle se situe au-dessus de la nature, c'est ce qu'ont mal compris ceux qui se sont érigés comme des maîtres, ceux qui ont confondu "au-dessus" et "par-dessus". l'humain est au-dessus de la nature parce qu'elle consent à l'écouter et à changer ses lois. Mais pour permettre cette relation subtile de complicité, il faut avoir passé un certain nombre de problèmes, autrement dit, avoir changé, muté, l'homme doit muter en humain, et cela, ce n'est pas encore fait. Des siècles nous attendent, si nous ne le faisons pas, nous disparaîtrons.
    avatar
    Dede 2B

    Messages : 167
    Date d'inscription : 05/09/2015

    Re: L'homme est-il bon ou mauvais?

    Message par Dede 2B le Sam 17 Oct - 13:10

    Moi je préfère substituer à BON le mot BRAVE.
    Un Brave homme!
    Et au mot MAUVAIS le mot CRAPULE
    Une "petite crapule"!

    Bon et mauvais sonnent trop moralisme religieux .

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:46