DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Tuer ou non?

    Partagez
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Tuer ou non?

    Message par geveil le Mer 7 Oct - 0:34

    Hitori et Waki se promenaient bien tranquillement dans un quartier un peu chaud quand, au détour d'une rue surgirent quatre lascars peu amènes. Ils ne se déplacèrent pas pour laisser le passage à nos deux amis, la confrontation eut été inévitable si ce n'avait été avec nos deux amis. Mais peu susceptibles, effet de leur entraînement spirituel, ils descendirent sur l'asphalte pour continuer leur chemin. Malheureusement, les lascars ne l'entendaient pas de cette oreille, ils avaient envie d'en découdre. Ils se déplacèrent donc pour boucher le passage à nos amis. Hitori et Waki se mirent aussitôt en état de samsara. N'importe quel pékin doué de tant soit peu de sensibilité aurait perçu qu'il ne valait mieux pas insister en voyant nos deux amis.
    Mais les quatre lascars étaient des abrutis, des brutes épaisses. Ils traitèrent nos amis de tapettes avec des rires gras, ce dont nos amis n'avaient cure. L'un de ces imbéciles suggéra en ricanant qu'on les déshabilla pour voir s'ils en avaient. Ils s'approchèrent, ne voyant pas à qui ils avaient à faire, comme il est dit " ils ont des yeux mais ils ne voient pas", si bien qu'Hitori et Waki durent utiliser la parole: " Ne cherchez pas la bagarre, je ne vous le conseille" dirent-ils. Mais les épais continuaient d'avancer, " ils ont des oreilles mais ils n'entendent pas" comme il est dit. Quand le plus proche essaya d'arracher le blouson d'Hitori, ce dernier lui écrasa la trachée d'une manchette et d'un coup de pied fouetté, éclata le foie d'un deuxième qui s'approchait un couteau à la main . Pendant ce temps, Waki aussi avait mis un de ses adversaires hors combat. Les quatrième, comprenant enfin dans son épais cerveau bourbeux à qui il avait à faire prit la fuite. Celui qui avait la trachée écrasée mourut d'asphixie et celui au foie éclaté, mourut d'une hémorragie interne, quant à celui de Waki, il mourut d'une fracture du crâne. Tous avaient de l'épouvante dans le regard, ce qui laisseraient entendre qu'ils sont tout de même humains. Mais ne voit-on pas cette épouvante dans les yeux d'un cerf sous la curée?

    Certes, H et W sont des experts en arts martiaux, mais ils sont encore sur le chemin, alors maintenant, supposons que les lascars aient rencontré sur leur chemin un grand maître, ayant atteint des sommets. L'auraient-ils agressé? Aurait-il pu éveiller en eux un soupçon de respect? N'y a-t-il pas des hommes qui ont atteint une telle bassesse qu'on ne peut faire autrement que de les tuer?
    J'entendais ce matin même, une chercheuse en neurologie expliquer qu'à la naissance, seulement 10% des neurones sont reliés par des synapses, les 90% restant se reliant au cours de l'apprentissage. Par ailleurs, j'ai cru l'entendre dire qu'il y avait aussi des différences qualitatives. Alors, si les quatre lascars ont eu une enfance malheureuse, pauvre en stimuli positifs, un environnement sordide, il n'a pu se créer dans leur cerveau que des liaisons synaptiques désastreuses, encore plus si leur structure innée était disons d'une étoffe grossière.
    Que faire avec de tels humains, grossiers, violeurs, tueurs, stupides et lâches?
    Pensez-vous qu'on puisse, avec de la patience et de la persévérance éveiller un peu d'intelligence et de sensibilité en eux ?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tuer ou non?

    Message par Invité le Mer 7 Oct - 8:16

    il est possible de se défendre en les immobilisant, sans les tuer, quand on est un maître en arts martiaux: casser un tibia, démettre une épaule, assommer... en tous cas c'est ce qu'on y apprend.

    Dans le cas que tu cites, la question ne se pose donc pas.  Ou alors s'ils donnent la mort "sans intention de la donner", ils sont simplement en légitime défense, et s'ils ont atteint un niveau ultime de sagesse, soit ils auront converti leurs agresseurs par par leur attitude, soit ils préfèreront se faire tuer plutot que tuer, mais pas de façon passive et résignée, plutôt ce qui est décrit en "non violence active".  On raconte pas mal d'exemples de "conversions" de méchants face à une attitude inattendue de leur victime, mais ce doit être plutôt rare...

    En voici une, très connue, qui montre bien ce qu'est l'attitude "non violence active": c'est tout, sauf de la résignation !
    LE VOLEUR ET LE MOINE:


    En ce temps là vivait aux environs de Heian Kyo, dans un temple perdu dans la forêt, un moine connu pour sa grande sagesse, nommé Shichiri Kojun. Ce soir-là, le saint homme était seul. Il récitait des sutras au pied d'une statue du Bouddha.Soudain, la porte du temple s'ouvre à la volée. Un homme d'un aspect effrayant, grossièrement vêtu, fait irruption dans la salle de prières. Il met sur la gorge de Shichiri sa longue épée effilée :
    "Moine ! hurle-t-il, donne-moi l'argent ds offrandes, ou je te coupe la tête et la fait rouler au pied des autels !"
    Shichiri était installé en Siddhanasa (la posture parfaite), le dos droit, les genoux repliés, il garda la position, et pas un muscle de son visage ne tressaillit :

    "Prend l'argent qui est dans le vase des offrandes, dit-il, ne me dérange pas dans mes prières."
    Et il reprit la récitation des sutras.

    Le voleur se dirigea vers l'endroit indiqué et commença à remplir ses poches. Dans sa hâte, il faisait tinter les pièces, et parfois un juron lui échappait, quand l'une d'elles roulait sur le sol. Il faut reconnaître qu'il était embarrassé par sa grande épée.

    Au bout d'un moment, sans tourner la tête, le moine dit :
    "Ne prends pas tout l'argent, je dois payer demain matin l'impôt du temple."
    Le voleur, impressionné par la fermeté de la voix et le sang-froid imperturbable du moine, laissa en maugréant un peu d'argent au fond du vase des offrandes.
    Il s'en allait avec son butin lorsque le moine dit encore :
    "Quand on reçoit un présent, on doit remercier; fais-le !"
    Le voleur subjugué marmonna un vague merci, et disparut.

    Un an plus tard, le voleur fut arrêté. Il avoua entre autres méfaits le vol commit au temple, crime qui était puni de mort. Confronté au moine, il l'entendit avec stupeur déclarer :
    "Moi Shichiri, je déclare que cet homme n'a pas profané le temple, je lui ai donné une grande partie de l'argent des offrandes, et il m'a remercié, tout est en ordre."

    Le voleur fut condamné à cinq ans de prison, seulement. Quand il fut libre, il vint trouver Shichiri dans le temple perdu dans la forêt, et il devint son disciple. Au long des années, les visiteurs et les pèlerins admiraient sa profonde piété.

    Ainsi a-t-il été rapporté des histoires du passé.  lien
    La question de tuer les "méchants jugés irrécupérables" se pose de façon générale, et revient au débat sur la peine de mort, décision qui doit prise en dehors de l'action, à tête "froide" et après examen objectif.  Ceux qui sont pour la peine de mort devraient l'être non pas par esprit de vengeance ou de punition, mais dans ce but de protéger les autres, ça influencerait fort la décision de tuer, jusqu'à la supprimer, parce qu'il est toujours possible de trouver des solutions pour neutraliser: mais elles coûtent cher, demandent de grandes compétences et du temps.  La société n'est pas du tout prête à inverstir cette dircetion là, d'où les problèmes énormes des détenus, des jugements, des criminels relâchés, de la réinsertion...

    C'est toute la société qui est malade: valeur démesurée accordée à l'argent et au paraître, mauvais liens sociaux, perspectives d'avenir bouchées, etc.   La pluspart des criminels n'en seraient pas, dans une société humaine et épanouie, et là on rejoint la discussion sur l'utopie.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par Hitori le Mer 7 Oct - 11:46

    Que faire avec de tels humains, grossiers, violeurs, tueurs, stupides et lâches?
    geveil a écrit:Pensez-vous qu'on puisse, avec de la patience et de la persévérance éveiller un peu d'intelligence et de sensibilité en eux ?
    En tout cas il faut essayer, car ce sont des êtres humains. Il faut se servir de tous les moyens à notre disposition.

    Ensuite, et je rejoins Leela, il faut s’interroger sur cet état de fait. Bien sûr, que de tous temps, il y a eu de tels individus, mais notre société moderne basée sur le paraître et le matérialisme n’amplifie-elle pas le système? Les inégalités qui se creusent, la course au profit, la perte de l’éthique de nos gouvernants, la perte de repères spirituels, tout cela ne crée-t-il pas de plus en plus de paumés, dont la seule échappatoire reste la violence?

    Après, bien sûr que la société se doit de se protéger de tels individus dangereux. Il y a des lois pour ça. Sont-elles suffisantes? Peut-être pas. Doivent-elles être adaptés à notre époque? Sûrement. Mais à mon sens, c’est surtout d’un changement radical de paradigme que le monde moderne à besoin, avec en point d’orgue la reconnaissance de notre dimension spirituelle, sinon nous fonçons droit dans le mur…..et Dieu sait si le mur du matérialisme est compact et résistant.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Tuer ou non?

    Message par geveil le Mer 7 Oct - 17:56

    Je pensais, il y a peu, comme Leela et toi, mais pas plus tard qu'hier, mon fils me racontait une série américaine, " The wire", traduit par " Sur écoute".  Il s'agit d'une saga sur la vie dans les bas quartiers américains, peuplés essentiellement de  noirs.  Dans cette série, le réalisateur montre comment les enfants ne peuvent pas échapper à devenir des dealers, puis, d'épisode en épisode, on remonte la chaîne jusqu'aux politiques. Malgré les efforts admirables de quelques personnes dévouées, il n'y a rien à faire, personne n'échappe à la corruption et au crime. Il montre que même les dealers de haut vol ne sont pas tous des démons, un peu comme le mafiosi de la série " les Soprano".
    Je suis de près l'actualité sur l'émergence d'une nouvelle société, à travers les écovillages, par exemple, ou les jardins partagés, etc.  Mais résisteront-ils à la pression des multinationales ? Certaines, comme Google, Monsanto, et d'autres travaillent à l'instauration du transhumanisme discrètement, doucement par l'implantation de puces électroniques, par exemple, dix milles chercheurs y travaillent. Ils estiment que d'ici quelques années, un milliard d'humains pourront en "profiter", et qu'en sera-t-il des sept autres milliards?
    Il faut un changement de paradigme, dites-vous, mais comme je le fais remarquer dans mon post sur nos contradictions internes, tout en prônant l'élévation spirituelle par le silence du mental, vous ne cessez de l'utiliser sur ce forum, sauf quand il s'agit de témoignages.

    Ma question est alors, le monde ne va-t-il pas à sa perte?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Tuer ou non?

    Message par Nahual le Mer 7 Oct - 18:26

    geveil a écrit:
    Ma question est alors, le monde ne va-t-il pas à sa perte?
    Bien sûr qu'il va à sa perte, ce monde là oui, pourvu qu'un meilleur vienne, comme disait Gaudius, un défaut doit s'effacer devant une qualité.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tuer ou non?

    Message par Invité le Mer 7 Oct - 18:34


    N'étant pas devin, je ne me prononcerais pas à ce sujet, mais par contre: j'agis tant que je peux pour qu'un meilleur monde vienne Wink

    "Ne pas essayer est pire que d'échouer" (Churchill???)
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par Hitori le Mer 7 Oct - 19:01

    geveil a écrit:Il faut un changement de paradigme, dites-vous, mais comme je le fais remarquer dans mon post sur nos contradictions internes, tout en prônant l'élévation spirituelle par le silence du mental, vous ne cessez de l'utiliser sur ce forum, sauf quand il s'agit de témoignages.
    Ben oui, mais le mental n’est pas à proscrire, il est un outil formidable et sans lui la vie dans l’incarnation serait impossible. Tout passe par lui.

    Changement de paradigme?…oui bien sûr et si un quota d’humains le souhaitant est atteint, le niveau de conscience de toute l’espèce pourra franchir un palier. Cela a été démontré….. Il faut que tous ceux se sentant concernés œuvrent dans ce sens et ne se laissent pas aller au défaitisme.

    Il n’est pas nécessaire pour cela de vouloir tout casser ou d’essayer de s’opposer aux forces dominantes, il faut que chacun mette en adéquation son intériorité avec son comportement, il faut que nos actes soit le reflet de nos conscience….cela passe par le respect du vivant, non seulement des humains, mais de toute forme de vie, cela passe par les valeurs morales qui ont été jetées aux oubliettes, cela passe par l’empathie, cela passe par un autre rapport vis-à-vis de la nature et du monde avec notamment notre impact sur eux, etc, etc….

    Mais en tout cas cela ne peut venir que de l’intérieur. Ce n’est pas en changeant de système politique que les choses vont s’arranger… sinon, il y a longtemps que ce serait fait, non ?   Et il ne faut pas croire que l’ermite dans sa montagne qui prie pour le monde et les autres soit moins utile que les agissants sur le terrain. Sinon, c’est méconnaitre la puissance de l’esprit.

    Ma question est alors, le monde ne va-t-il pas à sa perte?
    De tous temps, les sociétés ont traversé des périodes critiques et à chaque fois s’en sont sorties….Nous sommes à la fin d’un cycle, qui débouchera sur un nouveau cycle. Sera-t-il meilleur ou pire ?  Qui peut le savoir ? En tout cas, il faut garder l’espoir que les générations futures puissent vivre dans l’harmonie et le bonheur…..il faut générer des ondes positives qui vont par la loi d’affinité rejoindre les autres ondes positives et ainsi accroître l’égrégore des forces de la Lumière.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Tuer ou non?

    Message par geveil le Mer 7 Oct - 19:13

    Je relis le chapitre " La volonté s'affirme puis se nie"dans l'essai de Schopenhauer "Le monde comme volonté et comme représentation". Je reviendrai dans cette discussion quand je l'aurai compris.
    Pour le moment, je pense qu'étant donné que le bien et le mal sont totalement intriqués, il ne sera jamais possible que l'humanité dans son ensemble vive dans l'harmonie et le bonheur, si ce n'est dans des ilots, comme par exemple, peut-être, les écovillages, et pour un temps (Mille ans je crois nous disent les évangiles?). Mais tôt ou tard reviendront les guerres et les destructions. Ce n'est pas une raison, je te l'accorde pour ne pas faire venir les mille ans, ce sera toujours ça de pris.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Tuer ou non?

    Message par Nahual le Mer 7 Oct - 19:20

    geveil a écrit:
    si ce n'est dans des ilots, comme par exemple, peut-être, les écovillages...
    Qu'entends-tu par "ecovillage" ?
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Tuer ou non?

    Message par geveil le Mer 7 Oct - 20:12

    Des villages de simplicité volontaire, où les habitants s'entraident pour construire, cultiver, se cultiver, faire la fête, où l'on évite les dépenses "inutiles", le gaspillage. Il en existe partout en France et dans le monde, tape "écovillages" sur ton moteur de recherche et tu sauras.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Tuer ou non?

    Message par Nahual le Mer 7 Oct - 20:16

    geveil a écrit:Des villages de simplicité volontaire, où les habitants s'entraident pour construire, cultiver, se cultiver, faire la fête, où l'on évite les dépenses "inutiles", le gaspillage.  Il en existe partout en France et dans le monde,  tape "écovillages" sur ton moteur de recherche et tu sauras.
    !
    LOloloLOLOL, c'est très rigolo, faudrait que je tape sur un moteur de recherche pour trouver une explication dans le détail de la façon dont nous vivons. tchin
    Je voulais être sûr de savoir de quoi tu pensais parler.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par tangolinos le Mer 7 Oct - 20:42



    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Wakizashi

    Masculin Messages : 146
    Date d'inscription : 17/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par Wakizashi le Jeu 8 Oct - 12:27

    Hitori a écrit:
    geveil a écrit:Il faut un changement de paradigme, dites-vous, mais comme je le fais remarquer dans mon post sur nos contradictions internes, tout en prônant l'élévation spirituelle par le silence du mental, vous ne cessez de l'utiliser sur ce forum, sauf quand il s'agit de témoignages.
    Ben oui, mais le mental n’est pas à proscrire, il est un outil formidable et sans lui la vie dans l’incarnation serait impossible. Tout passe par lui.

    Changement de paradigme?…oui bien sûr et si un quota d’humains le souhaitant est atteint, le niveau de conscience de toute l’espèce pourra franchir un palier. Cela a été démontré…..
    Oui, et il est démontré aussi que ce quota existe et grandit. Il y a une quantité croissante d'humains (environ un tiers de la population occidentale) qui sont les tenants d'un nouveau paradigme, basé sur l'authenticité, la quête de sens, le respect de l'homme et de la nature, etc., que l'on a nommé les « cultural creatives ». Il ne s'agit pas de les mettre dans une case, mais il faut bien les nommer... Bref, il y a de quoi être op-ti-miste !  cheers

    Hitori a écrit:Mais en tout cas cela ne peut venir que de l’intérieur. Ce n’est pas en changeant de système politique que les choses vont s’arranger… sinon, il y a longtemps que ce serait fait, non ?
    Bien-sûr, le changement ne peut venir que de l'intérieur. Tant que l'on sera pleins d'agitation et de négativité à l'intérieur, le monde sera toujours aussi bordélique. Mais si changement il y a, il se traduira sans doute à l'extérieur par un changement de système politique.

    Hitori a écrit:
    Ma question est alors, le monde ne va-t-il pas à sa perte?
    De tous temps, les sociétés ont traversé des périodes critiques et à chaque fois s’en sont sorties….Nous sommes à la fin d’un cycle, qui débouchera sur un nouveau cycle. Sera-t-il meilleur ou pire ?  Qui peut le savoir ? En tout cas, il faut garder l’espoir que les générations futures puissent vivre dans l’harmonie et le bonheur…..il faut générer des ondes positives qui vont par la loi d’affinité rejoindre les autres ondes positives et ainsi accroître l’égrégore des forces de la Lumière.
    Magnifique ! cheers

    geveil a écrit:Ma question est alors, le monde ne va-t-il pas à sa perte?
    En-dehors de notre évolution personnelle, qui est le principal facteur agissant positivement sur le monde, nos actes de consommation son essentiels. Par les choix que nous faisons pour remplir notre sac de courses, nous pouvons privilégier les entreprises éthiques et celles qui ont intégré la nécessité de ne pas se construire au détriment de la nature.

    Il y a évidemment l'exemple bateau du poulet fermier bio par opposition au poulet aux hormones qui n'a jamais vu le ciel de sa vie. Mais il y a beaucoup cas plus subtils et assez méconnus. Les glaces Ben & Jerry's par exemple, dont les fabricants se fournissent en lait exclusivement auprès de petits producteurs n'utilisant pas d'hormones de croissance ; qui achètent leurs brownies chez une petite entreprise n'employant que des anciens SDF, des anciens chômeurs de longue durée et des gens sortant de prison ; qui achètent leur café à une coopérative mexicaine de commerce équitable, etc. etc.

    Il existe plusieurs catalogues (au moins trois) recensant les entreprises éthiques comme Ben & Jerry's. Je ne me souviens plus de leurs noms, mais je vais les retrouver en cherchant.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par loli83 le Jeu 8 Oct - 12:37

    Nahual a écrit:
    geveil a écrit:Des villages de simplicité volontaire, où les habitants s'entraident pour construire, cultiver, se cultiver, faire la fête, où l'on évite les dépenses "inutiles", le gaspillage.  Il en existe partout en France et dans le monde,  tape "écovillages" sur ton moteur de recherche et tu sauras.
    !
    LOloloLOLOL, c'est très rigolo, faudrait que je tape sur un moteur de recherche pour trouver une explication dans le détail de la façon dont nous vivons. tchin
    Je voulais être sûr de savoir de quoi tu pensais parler.

    pourquoi tu te moques Nahual ?

    beaucoup ne savent pas de quoi il s'agit

    tu vis toi même dans un eco village ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tuer ou non?

    Message par Invité le Jeu 8 Oct - 12:40

    il y a aussi la banque TRIODOS qui ne fait que des placements éthiques, encourage les initiatives écologiques et humaines, refuse d'entrer en Bourse (et donc ne subit pas les fluctuations du marché)

    Oui, merci de retrouver ces catalogues, j'espère qu'ils sont aussi valables pour la Belgique.  J'ai fait ma petite "collection" personnelle mais j'aime en savoir plus.


    Lola
    comme je lecomprends, il ne se moque pas, mais explique qu'il vit comme cela: sa question était juste une précision de vocabulaire. Wink
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par loli83 le Jeu 8 Oct - 12:45

    tu sais moi , avec mon premier degré , quand je vois écrit : LOloloLOLOL , comment pourrais-je en déduire qu'il ne se moque pas ?
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Tuer ou non?

    Message par Nahual le Jeu 8 Oct - 13:25

    lola83 a écrit:pourquoi tu te moques Nahual ?

    beaucoup ne savent pas de quoi il s'agit

    tu vis toi même dans un eco village ?
    Lola, je vais faire plus atention dorénavant, je vois que j'ai un petit souci avec toi, je ne dis pas que c'est de ta faute hein, je ne me moquais pas, cela me faisait simplement rire, je trouve la chose cocasse et Geveil ne pouvait pas savoir;
    Je ne me moque jamais de personne Smile .
    Et oui, j'ai créé un ecovillage il y a 30 ans environ, plusieurs familles s'y sont installées, dont la mienne qui est assez nombreuse. Le courant électrique qui fait fonctionner on ordi est aujourd'hui produit par des "photovoltaïques",  jadis par le ruisseau, je ne suis pas connecté au réseau ERDF, ni à celui de l'eau d'ailleurs.

    @ Leela, merci de savoir me "sentir" si bien au travers de mes mots parfois confus.


    Dernière édition par Nahual le Jeu 8 Oct - 13:49, édité 1 fois
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par loli83 le Jeu 8 Oct - 13:43

    nahual a écrit:Je ne me moque jamais de personne Smile .

    OK , Nahual , j'ai pris note

    j'ai un grand sens de l'humour  à condition d'être avertie

    et moi aussi j'ai mon langage particulier , très direct et sans jamais de sous entendu , sauf à ce que je le précise

    et bravo pour ton eco village ! cheers
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tuer ou non?

    Message par Invité le Jeu 8 Oct - 13:47

    m'enfin Dédé, tu n'as pas lu le post qui précède le tien ???

    Nahual: pas de problème pour te comprendre, tu t'exprimes très clairement ... du moins pour ceux qui lisent ce que tu écris. (Il y a juste une erreur dans ton dernier post, sans doute dûe au correcteur orthographique ? Loquace a remplacé cocasse ?)
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Tuer ou non?

    Message par Nahual le Jeu 8 Oct - 13:50

    Leela a écrit:
    .   (Il y a juste une erreur dans ton dernier post, sans doute dûe au correcteur orthographique ?  Loquace a remplacé cocasse ?)
    Merci Leela, bien vu ! Smile
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par loli83 le Jeu 8 Oct - 14:17

    leela a écrit:m'enfin Dédé, tu n'as pas lu le post qui précède le tien ???

    je ne vois pas de message de Dédé

    ???
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tuer ou non?

    Message par Invité le Jeu 8 Oct - 15:03

    il a sans doute été supprimé...
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par Hitori le Jeu 8 Oct - 16:48

    Nahual a écrit:Et oui, j'ai créé un ecovillage il y a 30 ans environ, plusieurs familles s'y sont installées, dont la mienne qui est assez nombreuse. Le courant électrique qui fait fonctionner on ordi est aujourd'hui produit par des "photovoltaïques",  jadis par le ruisseau, je ne suis pas connecté au réseau ERDF, ni à celui de l'eau d’ailleurs.

    Bravo Nahual    cheers , faire de beaux discours c’est bien, les mettre en pratique c’est mieux…toutes mes félicitations.


    Waki a écrit:Magnifique !
    tchin


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Tuer ou non?

    Message par geveil le Jeu 8 Oct - 21:49

    Tout ça c'est bien beau, mais pourquoi Nahual m'as-tu demandé " qu'entends tu par ecovillage" si tu en as fondé un, et pourquoi ma réponse t'a fait rire, comme le dit Lola, je n'étais pas censé le savoir.

    Et où est-il, ton village?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par loli83 le Ven 9 Oct - 0:10

    en effet ce n'est pas facile de communiquer par internet en toute transparence , moi je sais que à la place de Nahual , j'aurais plutôt dit :" imagine toi que j'ai créé moi même un écovillage , en as-tu visité ? " ou quelque chose comme ça
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Tuer ou non?

    Message par Nahual le Ven 9 Oct - 6:44

    geveil a écrit:Tout ça c'est bien beau, mais pourquoi Nahual m'as-tu demandé " qu'entends tu par ecovillage" si tu en as fondé un, et pourquoi ma réponse t'a fait rire, comme le dit Lola, je n'étais pas censé le savoir.

    Et où est-il, ton village?
    Parce que je fonctionne comme ça, tu dis un mot, tu énonces un concept, ou autre chose, et ça va me prendre du temps avant de considérer qu'on parle tous les deux de quelque chose qui se ressemble.

    Ce qui m'a fait rire, c'est tout simplement ton idée, une idée qui fut la mienne, et le fait que tu sortes cette idée comme ça, enfin, le "comme ça", évoque une sensation que j'ai ressentie.

    Ce n'est pas Lola qui dit que tu n'étais pas censé le savoir.

    Je vis en Aveyron, ça apporte quoi ce renseignement ?


    Dernière édition par Nahual le Ven 9 Oct - 6:51, édité 2 fois
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Tuer ou non?

    Message par Nahual le Ven 9 Oct - 6:47

    lola83 a écrit:en effet ce n'est pas facile de communiquer par internet en toute transparence , moi je sais que à la place de Nahual , j'aurais plutôt dit :" imagine toi que j'ai créé moi même un écovillage , en as-tu visité ? " ou quelque chose comme ça
    Oui, mais heureusement, comme tu le disais et défendais, tout le monde ne fonctionne pas de la même façon.
    "En as-tu visité ?", et puis ensuite ? Je lui envoie des photos ? des invitations à visiter ?
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Tuer ou non?

    Message par geveil le Ven 9 Oct - 10:06

    Je vis en Aveyron, ça apporte quoi ce renseignement ?
    Je m'intéresse aux éco-village et j'en ai même cherché en construction ou prêts à m'accueillir.
    L'Aveyron, j'aime, j'ai habité 19 ans dans le Cantal.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par loli83 le Ven 9 Oct - 12:58

    Nahual a écrit:"En as-tu visité ?", et puis ensuite ? Je lui envoie des photos ? des invitations à visiter ?

    ben oui , tu vois bien que ça l'intéresse et je suppose que ce n'est pas toi qui va critiquer ce choix de vie

    oui geveil n'était pas sensé savoir que tu étais dans un éco village ni même que tu connaissais , c'est ce que veut dire ma phrase :

    " beaucoup ne savent pas de quoi il s'agit "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tuer ou non?

    Message par Invité le Ven 9 Oct - 14:35

    Vous fâchez pas, mais cet échange m'a bien fait rire.
    C'est la situation qui est drôle.
    Et puis, "LOloloLOLOL" c'est beau non, ce rire en cascade ?

    Comme ça !

    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Tuer ou non?

    Message par Nahual le Ven 9 Oct - 15:40

    lola83 a écrit:
    Nahual a écrit:"En as-tu visité ?", et puis ensuite ? Je lui envoie des photos ? des invitations à visiter ?

    ben oui , tu vois bien que ça l'intéresse et  je suppose que ce n'est pas toi qui va critiquer ce choix de vie

    oui geveil n'était pas sensé  savoir que tu étais dans un éco village ni même que tu connaissais , c'est ce que veut dire ma phrase :

    " beaucoup ne savent pas de quoi il s'agit "
    Rhooo... Lola, je n'ai pas pensé que ça ne l'interessait pas, ce n'est pas ce qu'il s'est passé, j'explique, Il a parlé d'écovillage, pour moi, ce n'est qu'un mot, ce qui signifie que l'on peut concevoir des tas de choses sous ce terme, j'ai moi-même rencontré  des organisations très différentes entre elles. Donc je lui demande de préciser, mais si tu as fait attention, c'est ce que je fais souvent, parce que l'expérience m'a appris que nous avons rarement les mêmes "sens" dans la tête.
    Pour finir, je me souviens maintenant de ce qui m'a fait le plus rire, lorsque Geveil me répond --à ma demande de précision-- : "tu tapes sur un moteur de recherche....", c'est ce qu'il ne faut pas faire avec l'animal que je suis, lorsque je te parle et te demande des précisions, ne me renvoie jamais au dico et autres sources du même genre, parce que lorsque je te parle, c'est ce que tu as dans la tête qui m'intéresse, pas ce qu'en pense le dico.
    Sinon évidement, il n'y a rien de contrariant pour moi dans ce qui s'est passé, c'est la routine, il faut un peu s'accorder avant que les malentendus se rarifient.
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Tuer ou non?

    Message par Nahual le Ven 9 Oct - 15:47

    geveil a écrit:
    Je vis en Aveyron, ça apporte quoi ce renseignement ?
    Je m'intéresse aux éco-village et j'en ai même cherché en construction ou prêts à m'accueillir.
    L'Aveyron, j'aime, j'ai habité 19 ans dans le Cantal.
    Et tu n'as pas trouvé ?
    Nous, c'est complet, nous ne faisons même plus "les portes ouvertes", nous l'avons fait pendant 15 ans environ, beaucoup de monde est passé, certains sont restés, de quelques mois à quelques années, ceux qui y sont vraiment restés ont aujourd'hui des enfants, leur activvité, leur attache, surtout les enfants. Et la troisième génération commence à bien débarquer.


    Dernière édition par Nahual le Ven 9 Oct - 17:41, édité 1 fois
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par loli83 le Ven 9 Oct - 17:37

    Nahual a écrit:Sinon évidement, il n'y a rien de contrariant pour moi dans ce qui s'est passé, c'est la routine, il faut un peu s'accorder avant que les malentendus se rarifient.

    en effet ! ça devrait aller de mieux en mieux
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2497
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par Hitori le Sam 10 Oct - 17:39

    Lola a écrit:en effet ! ça devrait aller de mieux en mieux

    Les malentendus viennent souvent de notre incapacité à nous mettre à la place de l’autre dans les échanges, alors forcément c’est source d’incompréhensions.

    Mais pour cela, il faut un minimum de connaissance de l'autre. Je ne réponds pas de la même façon à deux interlocuteurs différents, selon ce que je connais d'eux.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Tuer ou non?

    Message par loli83 le Dim 11 Oct - 11:47

    Hitori a écrit:
    Lola a écrit:en effet ! ça devrait aller de mieux en mieux

    Les malentendus viennent souvent de notre incapacité à nous mettre à la place de l’autre dans les échanges, alors forcément c’est source d’incompréhensions.

    Mais pour cela, il faut un minimum de connaissance de l'autre. Je ne réponds pas de la même façon à deux interlocuteurs différents, selon ce que je connais d'eux.

    Tout à fait !

    parfois à travers les écrits seulement , on peut se faire une idée totalement fausse de la personne

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:50