DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Le partage

    Partagez
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Le partage

    Message par geveil le Dim 4 Oct - 14:52

    Au départ, il y a la séparation.
    Je nomme “séparation” ce qui fait que je ne ressens pas ce que les autres sentent. Par exemple, si je te fais une clé au bras, tu dis “ Aïe!”et tu fais une grimace, mais moi , je ne ressens rien, si ce n’est mes efforts musculaires.
    Cette solitude ontologique fait que chacun veut s’approprier le gâteau.
    Le chasseur qui abat un faisan croît qu’il supprime la grâce d’un vol, la beauté d’un plumage.
    Mais il ne voit pas qu’il met fin au plaisir d’un vol.
    Parce qu’il n’est pas la faisan, il en est séparé.

    Ayant compris cela, je me dis: “Qu’importe que ce soit moi ou un autre qui mange le seul gâteau qui reste dans la boite. Ce qui importe ce qu’il y ait un plaisir quelque part. Que ce soit moi ou toi ou un autre, qu’importe ? “

    Plus facile à dire qu’à faire, mais bon......

    “Tu veux ce gâteau? Prends le !”
    - Mais non, je t’en prie, prends le toi!
    - Aller, je vois bien que tu en crèves d’envie
    - Mais toi aussi.
    - Bon, écoute, on n’a qu’à tirer au sort.

    Voilà ce que serait une civilisation du partage, société dont les hommes auraient compris que seul compte un plaisir, où qu’il se trouve.

    Oui, mais l’Être veut connaître les plaisirs les plus intenses. Alors comment tirer le plaisir le plus intense d’un seul gâteau? En principe, on peut penser que le plaisir sera plus intense là où le gâteau aura le plus été désiré. Et comment savoir qui le désire le plus ?
    Par l’épreuve ou l’affrontement ?
    Alors dans celui qui gagne, le plaisir de la victoire s’ajoutera au plaisir du goût ?

    Oui, mais celui qui gagne n’est pas nécessairement le plus désirant, c’est peut-être tout simplement le plus costaud. De plus, il y aura peut-être plus de plaisir en A mais de la souffrance en B. Nous sommes dans un jeu à gain nul. Alors que dans le partage, il y a en A le plaisir de manger le gâteau et en B le plaisir de donner. Tout le monde gagne.

    Il y avait une troisième solution, partager le gâteau! Oui, mais s’il y a dix personnes, chacun n’aura qu’une miette, donc un plaisir quasi nul.

    Autre problème: dans une société du partage, il n’y aura plus de compétition, donc plus de sélection des meilleurs, donc une possible dégénérescence donc la mort et plus de plaisir nulle part.

    Mais après tout, pourquoi pas ?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Le partage

    Message par Nahual le Dim 4 Oct - 15:22

    Ce qui n'est pas donné est perdu.
    Le partage divise le gateau, mais il multiplie le coeur.
    Seule la conscience peut être partagée sans être divisée.
    La partage multiplie, celui du coeur, le vrai partage, le reste appartient aux amants de l'arithmétique.

    Ainsi parle le chaman. Smile Smile Smile
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le partage

    Message par Invité le Dim 4 Oct - 15:43

    Ah, Geveil, la douleur ou le plaisir, que l'on inflige à l'autre, et même si on en est seulement témoin, se manifeste aussi dans notre corps.
    Il se fait une sorte de résonance, le plus souvent dans les "fibres" du cœur.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le partage

    Message par geveil le Dim 4 Oct - 18:19

    Peut-être, Sora, mais je n'ai jamais éprouvé l'orgasme féminin. Ceci dit le centre de mon message est ceci:

    “Tu veux ce gâteau? Prends le !”
    - Mais non, je t’en prie, prends le toi!
    - Aller, je vois bien que tu en crèves d’envie
    - Mais toi aussi.
    - Bon, écoute, on n’a qu’à tirer au sort.

    Voilà ce que serait une civilisation du partage, société dont les hommes auraient compris que seul compte un plaisir, où qu’il se trouve.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le partage

    Message par Invité le Lun 5 Oct - 4:24

    La société dont vous parlez n'a rien d'utopique, il en est ainsi pour le plus grand nombre : la quête du plaisir.

    Elle est sans fin cette quête, et les conflits qu'elle ne manque pas de générer ne sont rien en rapport avec le conflit intérieur.

    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le partage

    Message par geveil le Lun 5 Oct - 10:15

    Exemples?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le partage

    Message par Invité le Lun 5 Oct - 10:52

    Wink
    La société des loisirs et des consommations en est un exemple parfait. C'est bien sur le ressort "désir /plaisir" qu'agit la publicité, par exemple.

    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le partage

    Message par geveil le Lun 5 Oct - 21:54

    Ah, j'ai compris, vous n'êtes donc pas pour la recherche du plaisir?  Et bien, je suis en partie d'accord ( Voyez mon post " de la sensation à  l'Être"http://quetedugraal.forumgratuit.org/t507-de-la-sensation-a-l-etre#19100 et nous en reparlerons


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le partage

    Message par Invité le Mar 6 Oct - 5:26

    Geveil a écrit:La vie n’est donc rien d’autre qu’une grande respiration à l’échelle cosmique.

    Dans certains états de conscience ce n'est plus une idée.
    Mais être en quête de cela, et seule l'idée de cela se peut.
    Alors il est possible de constater la différence, l'idée est comme une carte postale, le paysage est beau certes, cela donne envie peut-être, mais c'est plat !

    Vivante, tellement vivante est l'expérience, y être et n'y être pas. On ne décide pas de cela.
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: Le partage

    Message par ber21 le Jeu 8 Oct - 17:16

    Vieux Lion, il me semble que tu coupes les poils du ...en quatre! On a toujours du plaisir à partager. Je pense qu'il ne faut pas mélanger le plaisir de manger un gâteau, qui est un plaisir strictement physique, avec le plaisir de se rendre utile, de rendre un service, de partager une peine, qui est du domaine du sentiment, du mental.
    Une société du partage? Tout à fait illusoire; l'homme est foncièrement égoïste, la société aussi. Les forts bouffent les faibles; depuis Caïn jusqu'au dernier mohican...
    avatar
    loli83

    Messages : 1893
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Le partage

    Message par loli83 le Jeu 8 Oct - 17:26

    hé bien moi , au lycée quand je mangeais à la cantine , nous étions des tables de 8 , quand il y avait un reste nous partagions en 8 , même le plus petit morceau

    c'était clair et net , pas de disputes ! Very Happy
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le partage

    Message par geveil le Jeu 8 Oct - 21:52

    ber21 a écrit:On a toujours du plaisir à partager.
    Une société du partage? Tout à fait illusoire; l'homme est foncièrement égoïste, la société aussi. Les forts bouffent les faibles; depuis Caïn jusqu'au dernier mohican...
    Donc, tu es le seul à avoir du plaisir à partager ?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    ber21

    Masculin Messages : 695
    Date d'inscription : 15/09/2015

    Re: Le partage

    Message par ber21 le Dim 11 Oct - 17:38

    Non, je pense que nous avons tous du plaisir à partager; qui de nous ne donne jamais rien à un ou des organismes de bienfaisance? Et c'est simple justice que d'essayer d'aider son prochain. Mais il faut reconnaître que l'homme n'est pas foncièrement bon; je ne pense pas qu'il soit naturellement porté à le faire. Je pense qu'il faut qu'il soit programmé par son éducation, ses proches etc...La maman éléphant veille sur son petit en train de mourir. Les esquimaux laissaient leurs vieux derrière eux pour nourrir les ours blancs; en Afrique, on laissait aussi les vieux derrière la tribu nomade, pour en faire un genre de hareng séché...Y-a-il du progrès constaté ente la maman éléphant et le barbu?
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1938
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le partage

    Message par geveil le Dim 11 Oct - 19:39

    Donc, il n'est pas non plus foncièrement égoïste comme tu le disais dans ton message 10 ?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 6:47