DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Le guerrier

    Partagez
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2555
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Le guerrier

    Message par Hitori le Mer 23 Sep - 12:01

    Nahual a écrit:S'il faut une étiquette, alors je dirais que je ne suis qu'un guerrier en paix avec le monde.
    La définition me plait. Pour ma part, je me considère comme un guerrier de la lumière.

    Souvent les gens (interprétation encore) lorsqu’on parle de guerrier imagine un être sanguinaire, sans foi ni loi et aimant se battre.... Sur le forum partenaire, un membre m’a dit que j’avais un ego surdimensionné. Quand je lui ai demandé pourquoi, il m’a dit : " T’as vu ton avatar, c’est un guerrier !"

    Ce que certain ne comprennent pas, c’est que pour éradiquer la violence, il faut la connaitre et le vrai guerrier œuvre pour la Lumière. Il se sert de la violence comme exutoire de sa propre violence, il la canalise et la sublime pour en faire un outil de paix entre les hommes.

    Avoir maîtrisé sa violence et avoir fortifié son corps et son esprit par une discipline rigoureuse permet d’être fort intérieurement et ne pas tomber justement dans le piège de la violence.

    Le vrai guerrier sait que son but n’est pas de gagner un combat, mais de faire en sorte que le combat n’ait pas lieu. Par sa force intérieure et la maîtrise de son mental, il est à même de désamorcer une situation conflictuelle, avant que celle-ci ne dégénère.

    Là où quelqu’un qui n’a pas sa maîtrise va, soit subir l’agression éventuelle, soit perdre ses moyens en ayant des réactions inadéquates, le vrai guerrier va désamorcer la situation.

    De toute façon, de par son attitude et sa force intérieure qui transparaît à l’extérieur, le vrai guerrier inspire le respect et c’est rare que l’on lui cherche des noises.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 2004
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Le guerrier

    Message par geveil le Mer 23 Sep - 12:06

    Devrions nous être tous des guerriers, d'ailleurs, serait-ce possible?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le guerrier

    Message par Invité le Mer 23 Sep - 12:54

    c'est le sens du djiad intérieur musulman; on retrouve cette notion dans toutes les religions, je pense.
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Le guerrier

    Message par Nahual le Mer 23 Sep - 13:04

    Hitori a écrit:
    Nahual a écrit:S'il faut une étiquette, alors je dirais que je ne suis qu'un guerrier en paix avec le monde.
    La définition me plait. Pour ma part, je me considère comme un guerrier de la lumière.

    Souvent les gens (interprétation encore) lorsqu’on parle de guerrier imagine un être sanguinaire, sans foi ni loi et aimant se battre.... Sur le forum partenaire, un membre m’a dit que j’avais un ego surdimensionné. Quand je lui ai demandé pourquoi, il m’a dit : " T’as vu ton avatar, c’est un guerrier !"

    Ce que certain ne comprennent pas, c’est que pour éradiquer la violence, il faut la connaitre et le vrai guerrier œuvre pour la Lumière. Il se sert de la violence comme exutoire de sa propre violence, il la canalise et la sublime pour en faire un outil de paix entre les hommes.

    Avoir maîtrisé sa violence et avoir fortifié son corps et son esprit par une discipline rigoureuse permet d’être fort intérieurement et ne pas tomber justement dans le piège de la violence.

    Le vrai guerrier sait que son but n’est pas de gagner un combat, mais de faire en sorte que le combat n’ait pas lieu. Par sa force intérieure et la maîtrise de son mental, il est à même de désamorcer une situation conflictuelle, avant que celle-ci ne dégénère.

    Là où quelqu’un qui n’a pas sa maîtrise va, soit subir l’agression éventuelle, soit perdre ses moyens en ayant des réactions inadéquates, le vrai guerrier va désamorcer la situation.

    De toute façon, de par son attitude et sa force intérieure qui transparaît à l’extérieur, le vrai guerrier inspire le respect et c’est rare que l’on lui cherche des noises.

    Je suis d'accord avec tout ce que tu dis là, et cela ne m'étonne pas de toi, j'avais vu ton éthique et elle m'a plu.

    Voici ce que j'en disais il y a quelques années lors d'une interview.

    ""Mais qu'est ce que la voie du Samouraï ?

    La voie du samouraï, celle que je connais bien entendu, parce qu'il y a de nombreuses compréhensions, est la voie de l'attention et de la perception.
    La vie d'un guerrier repose essentiellement sur le souvenir permanent de l'imminence de la mort mais sans goût morbide bien-sûr. La conscience de notre mort nous maintient dans celle de notre "rienté" de "l'essentialité" de l'instant présent et de la modération en toute chose. Elle est pour moi la voie de la vie, ou la voie du "milieu".
    C'est aussi la voie de l'humilité, non pas l'humilité en tant que parure de l'intellect, mais de celle qui se nourrit de la conscience du lien avec toute chose.
    Elle est la voie de "l'impeccabilité", qui seule nous sait préserver l'énergie vitale, cette énergie nécessaire pour traverser chaque instant comme s'il était le dernier, nous impulsant le souffle du "sacré", c'est à dire le pouvoir de nous donner "tout "entier" et de recevoir chaque chose dans sa totalité, sans la tronquer par nos jugements et pensées de toute sorte.



    Que pensez-vous du traité des cinq roues ?

    Bien entendu, l'ouvrage est dédié au rythme, la technique sans conscience de l'espace et du temps n'est que gesticulation.

    Mais qu'est-ce que le rythme sinon un calage savant sur le mouvement intérieur.

    Et ce mouvement doit être perçu. C'est donc encore un pouvoir des sens.
    Le regard doit être là, non perçant et fixe, car il serait suspendu aux tensions internes.
    Le regard est là, c'est une vision qui ne s'arrête sur rien, c'est un regard vide.
    Vide de tout trouble, vide de tout questionnement, vide de toute attente, vide de toute fuite.

    Alors ce ne sont plus des formes, des masses, des objets qui se tiennent là devant.
    Mais des mouvements d'air, de l'air fouetté par les intentions cachées.

    Comme celui que le son frappe, envoyant des rouleaux de souffle sur nos tympans, et le tintement apparaît.

    Un être vivant s'appuie sur l'air, cela semble évident quand il se déplace,
    mais pour le regard du guerrier chacune de ses pensées s'appuient sur l'air également.
    C'est ce mouvement de l'air qui fixe le rythme, c'est ce mouvement qu'il faut pouvoir percevoir.

    Afin que le sabre ne soit pas agit par la main et les muscles mais par le souffle du rythmé.

    Qu’est ce que le mouvement intérieur ?

    Pour parler du mouvement intérieur permets-moi d'utiliser une image. Prenons celle de la bouteille pleine d'eau que tu tiens dans ta main tout en cheminant. Comparons la rigidité du contenant, la limitation qu'il représente, la densité de son matériau etc., à notre volonté incarnée dans nos muscles, nos organes et nos os. Cet ensemble se tient et s'unit dans le mouvement. Comparons maintenant le liquide contenu dans la bouteille, nous savons que bien qu'il en soit prisonnier, il n'en n'est pas solidaire, il possède son mouvement à lui et ne cesse de s'agiter au gré de tes pas. Associons maintenant notre respiration et l'ensemble des activités neurochimiques relatives à notre activité pensante, émotionnelle, et sensationnelle (de sensation), et nous pouvons commencer de conceptualiser deux plans d'expérience parallèles. Chacun de ces plans a son mouvement, son rythme, en fonction du moment. Le regard vers l'intérieur permet de visualiser les arythmies, les oppositions et frictions de ces deux plans en nous.

    Il y a une chose que je n’ai pas bien comprise, au sujet du mouvement intérieur. Vous parlez de deux plans d'expérience parallèles, quels sont ces deux plans ?


    Les deux plans parallèles sont celui de la "volonté" de l'esprit qui ordonne au corps (en tant qu'outil) de s'animer dans une direction déterminée par elle, et celle du "vouloir", qui est connaissance profonde de l'être mais ignorance de l'esprit.

    Dans toute situation ces deux forces s'affrontent servant des causes éloignées et étrangères, sauf quand la paix est atteinte, je définis la paix comme l'état obtenu par la fusion de ces deux forces.
    avatar
    loli83

    Messages : 1905
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: Le guerrier

    Message par loli83 le Mer 23 Sep - 13:14

    en réponse à Geveil , oui nous devrions tous être des guerriers , mais dans le sens expliqué par Hitori
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2555
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le guerrier

    Message par Hitori le Mer 23 Sep - 16:55

    Nahual a écrit:Je suis d'accord avec tout ce que tu dis là, et cela ne m'étonne pas de toi, j'avais vu ton éthique et elle m'a plu.
    Heureux que nous soyons sur la même longueur d’onde.Very Happy

    Voici ce que j'en disais il y a quelques années lors d'une interview.
    Une interview?…par rapport à un livre, une émission de télé ou autres?…..Bien sûr aucune obligation de réponse, c’est par simple curiosité.

    PS: au travers de tes écrits, je devine un pratiquant d’AM…si c’est le cas peux-tu nous faire part de ton expérience et de ta vision des l’AM… ici aussi aucune obligation, mais seulement dans l’optique d’un partage.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Le guerrier

    Message par Nahual le Mer 23 Sep - 17:20

    Hitori a écrit:

    Voici ce que j'en disais il y a quelques années lors d'une interview.
    Une interview?…par rapport à un livre, une émission de télé ou autres?…..Bien sûr aucune obligation de réponse, c’est par simple curiosité.

    PS: au travers de tes écrits, je devine un pratiquant d’AM…si c’est le cas peux-tu nous faire part de ton expérience et de ta vision des l’AM… ici aussi aucune obligation, mais seulement dans l’optique d’un partage.

    J'ai pratiqué en effet les arts martiaux pendant des décennies, tout d'abord l'Aïkido, lorsque j'étais très jeune, puis le Karaté tout en continuant l'Aïkido, puis la rencontre avec un maître insolite ma entraîné sur les voies du Kung-Fu Nei-chia et wai-chia du style tai-chan-pai (mante religieuse), que j'ai enseigné quelques années avant de me fatiguer de cete activité (surtout des gens qui me parlaient d'efficacité, mais laquelle ?), puis le tir à l'arc, etc etc.

    Par "vision des arts martiaux", je suppose que tu veux savoir ce que j'en pense.
    Aujourd'hui, j'en pense qu'il faut faire très attention à ce que l'on pratique et avec qui, cela peut être facilement nefaste à long terme. Voila en ce qui concerne le corps, pour l'esprit de l'art, je pense que l'on passe à côté des choses, bien qu'en te lisant je suis rassuré en ce qui te concerne. Very Happy
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2555
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Le guerrier

    Message par Hitori le Mer 23 Sep - 18:52

    Nahual a écrit:J'ai pratiqué en effet les arts martiaux pendant des décennies, tout d'abord l'Aïkido, lorsque j'étais très jeune, puis le Karaté tout en continuant l'Aïkido, puis la rencontre avec un maître insolite ma entraîné sur les voies du Kung-Fu Nei-chia et wai-chia du style tai-chan-pai (mante religieuse), que j'ai enseigné quelques années avant de me fatiguer de cete activité (surtout des gens qui me parlaient d'efficacité, mais laquelle ?), puis le tir à l'arc, etc etc.
    Oui, je vois que tu as eu un « parcours » et mon « impression » ne m’avait pas trompée. Nous avons le Karatédo et l’Aïkido en commun.

    L’enseignement est quelque chose d’enrichissant qui oblige à donner le meilleur de soi-même, mais peut se révéler lassant si la recherche personnelle de l’enseignant est déphasée par rapport aux obligations de se mettre au niveau des élèves et de leurs aspirations.

    Par "vision des arts martiaux", je suppose que tu veux savoir ce que j'en pense.
    Aujourd'hui, j'en pense qu'il faut faire très attention à ce que l'on pratique et avec qui, cela peut être facilement nefaste à long terme.
    Oui, j’en sais quelque chose ayant commencé la pratique du Karatédo par l’école Shotokan, qui est une école où l’accent est mis sur l’amplitude des positions, avec le côté nuisible pour l’intégrité des articulations et l’attaque directe, ça passe ou ça casse et souvent….ça cassait.  Crying or Very sad

    Après de nombreuses années de ce « régime », j’ai compris que si je voulais pratiquer longtemps, il fallait revoir la méthode. Je n’ai pas changé de "ryu", j’ai continué le Shotokan, mais en l’adaptant et en faisant une synthèse avec les diverses autres approches, internes et externes.

    Voila en ce qui concerne le corps, pour l'esprit de l'art, je pense que l'on passe à côté des choses, bien qu'en te lisant je suis rassuré en ce qui te concerne.
    Merci…….. oui, je pense que certains pratiquants ont compris où se situait l’intérêt de la pratique. Wink


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le guerrier

    Message par Invité le Jeu 24 Sep - 4:08

    Nahual a écrit:
    Mais qu'est-ce que le rythme sinon un calage savant sur le mouvement intérieur.

    Et ce mouvement doit être perçu. C'est donc encore un pouvoir des sens.
    Le regard doit être là, non perçant et fixe, car il serait suspendu aux tensions internes.
    Le regard est là, c'est une vision qui ne s'arrête sur rien, c'est un regard vide.
    Vide de tout trouble, vide de tout questionnement, vide de toute attente, vide de toute fuite.

    Alors ce ne sont plus des formes, des masses, des objets qui se tiennent là devant.
    Mais des mouvements d'air, de l'air fouetté par les intentions cachées.

    Comme celui que le son frappe, envoyant des rouleaux de souffle sur nos tympans, et le tintement apparaît.

    Un être vivant s'appuie sur l'air, cela semble évident quand il se déplace,
    mais pour le regard du guerrier chacune de ses pensées s'appuient sur l'air également.
    C'est ce mouvement de l'air qui fixe le rythme, c'est ce mouvement qu'il faut pouvoir percevoir.


    Il y a une chose que je n’ai pas bien comprise, au sujet du mouvement intérieur. Vous parlez de deux plans d'expérience parallèles, quels sont ces deux plans ?


    Les deux plans parallèles sont celui de la "volonté" de l'esprit qui ordonne au corps (en tant qu'outil) de s'animer dans une direction déterminée par elle, et celle du "vouloir", qui est connaissance profonde de l'être mais ignorance de l'esprit.

    Dans toute situation ces deux forces s'affrontent servant des causes éloignées et étrangères, sauf quand la paix est atteinte, je définis la paix comme l'état obtenu par la fusion de ces deux forces.

    Ah voici quelque chose concernant la "voie du samouraï" qui ressemble à ce que j'ai du lire quelque part.
    Ce "mouvement intérieur" que vous décrivez, il concerne tous les actes, tous les gestes, si l'on est dans cette attention ! Il est même possible d'en être témoin dans la nature.
    Qu'en pensez-vous ?


    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Le guerrier

    Message par Nahual le Jeu 24 Sep - 7:03

    Sora a écrit:

    Ah voici quelque chose concernant la "voie du samouraï" qui ressemble à ce que j'ai du lire quelque part.
    Ce "mouvement intérieur" que vous décrivez, il concerne tous les actes, tous les gestes, si l'on est dans cette attention ! Il est même possible d'en être témoin dans la nature.
    Qu'en pensez-vous ?
    Oui, vous avez saisi.
    C'est ce que ce guerrier tente de faire, il s'efforce d'être un bon témoin de la nature, et pour cela, il doit être un bon témoin de lui-même.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le guerrier

    Message par Invité le Jeu 24 Sep - 8:10

    j'aime beaucoup tout ce que vous écrivez, Merc

    Contenu sponsorisé

    Re: Le guerrier

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 12:15