DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    L'impossibilité d'être.

    Partagez
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    L'impossibilité d'être.

    Message par geveil le Mer 23 Sep - 9:07

    Voici un extrait des dernières pages de " Être Dieu" par Alan Watts:
    Pour certaines personnes, les expériences des mystiques sont toujours suspecte: ne pourrait-il pas y avoir des déformations de la conscience, dues à des chocs émotionnels, à de l'auto hypnose, au jeûne, à de la sur-oxygénation ou à l'emploi de drogues?  ...........A la lumière de ce que nous savons maintenant , il n'est pas déraisonnable de parier que tout au fond de moi, ce centre que j'appelle " moi-même" soit le "Cela" .........le monde sans fin.
    Que cela soit un espoir ou une croyance fervente, Krishnamurti a raison de dire qu'il est bon de le mettre à  l'épreuve avec cette question: "Pourquoi voulez-vous croire cela? Est-ce parce que vous avez peur de mourir, d'arriver à une fin? Cette identification au Soi cosmique ne serait-elle pas le dernier effort désespéré de votre ego pour continuer son jeu?" Et  en effet: si pour moi, cette Identité suprême est une croyance à laquelle je m'accroche, je suis en complète contradiction avec moi-même.  Non seulement  ça n'a pas de sens de s'accrocher à ce que je suis , mais l'acte même de s'accrocher implique que je ne sais pas vraiment que je suis cela! Une telle croyance n'est que du doute déguisé. La théologie négative, qui est avoir Dieu par le non-savoir, qui est abandon de deux idoles que sont le sensible et le conceptuel, trouve sa signification ultime dans une acte de foi qui ne dépend de rien.  C'est un abandon total de soi.  Non seulement ça dépasse toute théologie, mais aussi l'athéisme et le nihilisme.  On ne peut atteindre un tel abandon de soi. On ne peut non plus l'acquérir ou le développer par de longues années d'exercices, *
    sauf dans la mesure où ces effort aboutissent à prouver leur propre inanité. L'abandon de soi ne peut se produire qu'au travers d'un total désespoir.**

    * Encore moins en surfant sur des fora spiritualistes ( NDLR). Il en résulte que ce message ne vous aidera en rien à atteindre le Cela. Twisted Evil
    **  C'est aussi la thèse d' André Compte Sponville dans son " Traité du désespoir et de la béatitude".
    J'ai souligné les points clés pour faciliter la lecture à ceux qui ne prennent pas le temps de lire .


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'impossibilité d'être.

    Message par Invité le Mer 23 Sep - 11:22

    Cette identification au Soi cosmique ne serait-elle pas le dernier effort désespéré de votre ego pour continuer son jeu?"
    ça me semble une telle évidence ... Déjà que pour cela il faut inventer de toutes pièces un "soi" cosmique ou une conscience supérieure (=anthropcentrisme, projection, transfer, recherche d'un "père" idéal), mais en plus on utilise le processus d'identification qui est typique de l'ego.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: L'impossibilité d'être.

    Message par geveil le Mer 23 Sep - 12:04

    Voui, et c'est pour cela que j'en arrive à penser qu'il faut arrêter de se prendre la tête et vivre, mais ce qui me paraît important est de vivre ce pour quoi on est fait, ainsi, j'aurais du être architecte, dès mon plus jeune âge je dessinai des maisons, des échafaudages avec des maçons dessus. Or, je ne l'ai pas fait, et maintenant, je suis en enfer. Aussi, je t'encourage à poursuivre tes créations.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: L'impossibilité d'être.

    Message par Nahual le Mer 23 Sep - 13:11

    Ahhh l'architecte ! Celui qui dessine les plans que les autres suivent.
    Une forme de dieu en quelque sorte. Very Happy Very Happy Very Happy
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'impossibilité d'être.

    Message par Invité le Mer 23 Sep - 13:42

    geveil a écrit:Voui, et c'est pour cela que j'en arrive à penser qu'il faut arrêter de se prendre la tête et vivre,
    il n'est jamais trop tard... mais il est temps, comme disait Lama Karta...
    geveil a écrit:ce qui me paraît important est de vivre ce pour quoi on est fait, ainsi, j'aurais du être architecte, dès mon plus jeune âge je dessinai des maisons, des échafaudages avec des maçons dessus.  Or, je ne l'ai pas fait, et maintenant, je suis en enfer.
    maintenant tu as le TEMPS, ce qui n'était pas le cas quand tu étais jeunot.  On n'est pas "fait" pour une seule chose: le choix est grand !  Il y a sûrement des activités qui développent les mêmes qualités: échevin de l'urbanisme, aménagement du territoire: avec vous aussi un groupe de citoyens qui peut donner son avis au conseil communal?  Chez nous cela s'apelle la CCAT.  Voir un exemple ICI.  
    geveil a écrit:Aussi, je t'encourage à poursuivre tes créations.
    Merci  Very Happy  J'ai toujours fait ce que je voulais, en dépit de nombreux obstacles...  J'en ai parfois "bavé", mais je ne l'ai jamais regretté.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: L'impossibilité d'être.

    Message par geveil le Mer 23 Sep - 16:48

    Leela a écrit: Déjà que pour cela il faut inventer de toutes pièces un "soi" cosmique ou une conscience supérieure
    C'est pourtant bien ce qu'on fait à longueurs de page sur ce forum, non ?


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: L'impossibilité d'être.

    Message par loli83 le Mer 23 Sep - 17:41

    pourquoi tu ne te remettrais pas à des études d'architecte ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'impossibilité d'être.

    Message par Invité le Mer 23 Sep - 17:50

    geveil a écrit:
    Leela a écrit: Déjà que pour cela il faut inventer de toutes pièces un "soi" cosmique ou une conscience supérieure  
    C'est pourtant bien ce qu'on fait à longueurs de page sur ce forum, non ?
    toi peut-être, mais tu n'as pas remarqué que je n'embraye pas trop trop ?   Je suis très pragmatique: tout ce que je ne peux pas sentir/toucher/voir, je le classe dans "théories".   Parfois plausibles, cohérentes, mais: théories, toujours. Il reste beaucoup de points d'interrogation, mais ils ne me gênent pas.

      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 1:00