DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    Parabole de la montagne

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Auteurs

    Message par Invité le Jeu 27 Aoû - 9:26

    Je vous propose de présenter ici vos auteurs favoris, et, en deux mots, de dire ce que vous appréciez chez eux. Dans le cadre du sujet de ce forum, mais pourqoi pas en dehors aussi ?

    Je commence par Richard Bach, ce pilote auteur de "Jonathan Livingstone le Goéland" et de "Illusions, le Messie récalcitrant". (je n'ai pas aimé ses autres livres)
    Il transmets des interrogations et suggestions très profondes sous une forme poétique ou humoristique.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Parabole de la montagne

    Message par Hitori le Jeu 27 Aoû - 17:07

    Dans un autre fil j'évoque la Parabole de la montagne:

    "Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir."

    Marc 11/23

    Comment interprétez-vous cette parabole?


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Parabole de la montagne

    Message par tangolinos le Jeu 27 Aoû - 19:40

    Hihi
    c'est marrant parce que mon prénom est Marc...(c'est confidentiel !..si on parle du lien entre Marc et Tangolinos, dites seulement que c'était un tango, et qu'il fallait être présent pour le voir...Hihi)

    Ceci-dit je me sens obligé de dire quelque chose dans le sujet...
    Je dirais alors, que mon interprétation est que ce texte est une métaphore, pour évoquer l'existence et la puissance du libre-arbitre pour le peu, et/ou le plus, qu'on y croit.....


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Parabole de la montagne

    Message par Hitori le Jeu 27 Aoû - 21:12


    Tango a écrit:Je dirais alors, que mon interprétation est que ce texte est une métaphore, pour évoquer l'existence et la puissance du libre-arbitre pour le peu, et/ou le plus, qu'on y croit.....
    Original comme interprétation, tu peux développer?


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Parabole de la montagne

    Message par tangolinos le Jeu 27 Aoû - 21:20

    Hihi...Hi tôt ris !
    ya des fugacités qui se suffisent à elles-mêmes...pas de développement possible....

    la puissance de la foi est suprême... même qu'on voit souvent des militants extrémistes manifester l' extrême foi incompréhensible.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Parabole de la montagne

    Message par geveil le Ven 28 Aoû - 21:21

    tangolinos a écrit:
    la puissance de la foi est suprême...
    Sais-tu pourquoi en argot on appelle un curé un corbeau?
    Parce qu'il est habillé de noir et qu'il dit toujours " Croa, croa, mon enfant".


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Parabole de la montagne

    Message par tangolinos le Ven 28 Aoû - 22:27

    Hihi
    et l'enfant croit, même s'il ne croie pas...Hihi


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Parabole de la montagne

    Message par Invité le Mar 1 Sep - 16:48

    Hitori a écrit:(...)
    Comment interprétez-vous cette parabole?
    illustration du pouvoir de la pensée et de la foi, mais ce n'est pas si simple: combien croyaient fermement à un changement qui ne s'est pas produit ? Qui a déjà déplacé des montagnes avec sa pensée ou sa foi ? Il y a sans doute des règles auquelles il est difficile ou impossible de déroger, du moins à l'intérieur d'un système cohérent tel qu'est notre univers matériel.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Parabole de la montagne

    Message par geveil le Mar 1 Sep - 20:49

    Tu as raison, leela, la foi empêche-t-elle de vieillir. Pourtant vieillir est un naufrage, comme le disait le grand Charles.


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Parabole de la montagne

    Message par Invité le Mar 1 Sep - 21:44

    Tu connais quelqu'un qui met en doute le fait que vieillir soit inéluctable ? A plus forte raison, qui croit profondément qu'il peut arrêter définitivement le vieillissement ?
    Faut pas confondre croire et espérer ou rêver... Je trouve que ce n'est pas facile de faire la distinction, en pratique.

    Comme la liberté de choisir, le pouvoir de la foi n'est praticable que si on accepte "les règles du jeu" dans lequel nous sommes incarnés.   On peut essayer de repousser les limites, bien sûr, mais les supprimer est sans doute impossible.

    On peut aussi voir les choses sous un autre angle.  Par exemple, au lieu de déplacer la montagne, on peut bouger soi-même, et ça, c'est facile.

    Quoique... scratch

    PS je parle "en général", pas de toi (ni de moi).
    avatar
    Nahual

    Masculin Messages : 218
    Date d'inscription : 10/09/2015
    Localisation : Sud de France

    Re: Parabole de la montagne

    Message par Nahual le Jeu 10 Sep - 17:45

    Hitori a écrit:Dans un autre fil j'évoque la Parabole de la montagne:

    "Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir."

    Marc 11/23

    Comment interprétez-vous cette parabole?

    Comment je peux la comprendre moi, et je ne peux la comprendre que d'une seule manière.
    Cette parabole pointe sur le phénomène "miraculeux" de la foi, non pas au sens religieux mais au sens psychique.
    Elle rappelle d'autres paraboles ou d'autres passages qui pointent également sur la même question. Il faut croire que le fils de l'homme tenait à ce sujet, ou alors il faut croire à la chance des coïncidences.
    Lorsqu'une femme malade qui se tenait sur son passage lui touchait son manteau, il sembla s'en rendre compte et finit par lui dire, à elle comme à beaucoup d'autre :"ta foi t'a sauvé". Une formule bien exploitée par les églises en tout genre, puisque la condition de la foi est "sine qua non". Mais le principe psychique de la foi ne fait pas que sauver, elle tue au moins aussi souvent, comme cet homme qui périt enfermé dans un frigo de cargo, il était persuadé que les moteurs tournaient et il crut tellement bien qu'il allait gelé que c'est ce qui finit par arriver alors que la température était douce.

    Cette question de la foi est au coeur de tous mes sujets d'étude, sans remettre en question la teneur des passages évangéliques, peu importe au fond ce qu'il se passa entre ce Jésus et les hommes et femmes de ce temps, il y avait sans doute de nombreux cas d'urgences, mais la foi est un processus du cerveau humain et force est de constater que ses effets diverses et variés posent un certain nombre de questions. Je suis persuadé que le cerveau peut atteindre les mêmes résultats sans utiliser ces processus qui me chagrinent personnellement.
    avatar
    Dede 2B

    Messages : 167
    Date d'inscription : 05/09/2015

    Re: Parabole de la montagne

    Message par Dede 2B le Jeu 10 Sep - 19:08

    On peut tout de même avoir foi (je ne parles pas forcément religion) dans quelque chose dont on ignore où il nous méneras.
    Je crois en l'homme, car je retiens ce qu'il à fait de bien en enlevant ce qu'il a fait de mal!
    Question de foi....ma foi.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Parabole de la montagne

    Message par Invité le Jeu 10 Sep - 19:17

    je distinguerais "foi" (=croyance, en général: religieuse) et "confiance", malgré qu'ils ne s'excluent pas l'un l'autre.
       
    "foi en l'homme"= confiance
    "foi en Dieu" = croyance profondément enracinée
    avatar
    Dede 2B

    Messages : 167
    Date d'inscription : 05/09/2015

    Re: Parabole de la montagne

    Message par Dede 2B le Jeu 10 Sep - 20:00

    oui Leela, mais alors foi s'écrit avec un F majuscule , la Foi chrétienne!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Parabole de la montagne

    Message par Invité le Jeu 10 Sep - 20:44

    tu es sûr ?  J'ai été voir dans 3 dictionnaires, et nulle part ils ne mettent une majuscule...  scratch

    Je vérifie souvent non pas "pour avoir raison' (je m'en fiche), mais parce que j'ai une mauvaise orthographe et un vocabulaire trop limité.
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: Parabole de la montagne

    Message par tangolinos le Jeu 10 Sep - 22:07

    au masculin le foie prend un "e"
    au féminin la foi n' a pas de "e"
    comme quoi, ya des choses qui ne sont pas comme les autres choses...là est le principe fondamental...Hihi


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: Parabole de la montagne

    Message par geveil le Ven 11 Sep - 9:06

    Hihi !


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.

      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 0:47