DIALECTIQUE METAPHYSIQUE

Recherches Etudes et Applications


    l'Adret des religions

    Partagez
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    l'Adret des religions

    Message par Hitori le Jeu 23 Juil - 22:16

    L’adret des religions

    A côté, ou plutôt en sous jacent, des religions établies, il existe des enseignements différents qui ne sont pas soumis à des dogmes et dont le sens spirituel est intéressant à étudier pour tout chercheur.

    C’est le cas de la gnose chrétienne, par rapport à la religion catholique ou du soufisme par rapport à l’islam, etc….On pourrait dire que chaque religion a développé un côté ésotérique par rapport à l’exotérique. Comme l’adret par rapport à l’ubac.

    Ces spiritualités se sont dissociées petit à petit des religions dans lesquelles elles prennent leur source, quand celle ci sont devenues des pouvoirs temporels et le schisme s’est établi. Elles ont considéré que les textes sacrés avait un sens symbolique caché qui pouvait être mis à jour.

    Par exemple la gnose chrétienne ne rejette pas les textes dit apocryphes qui ont été mis à l’index au fil des divers conciles de l’église catholique, qui n’a gardé (quand elle ne les a pas carrément falsifié)  ceux qui pouvaient assoir un peu plus sa domination sur le monde.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: l'Adret des religions

    Message par Invité le Jeu 23 Juil - 22:53

    c'est souvent là qu'on trouve la spiritualité, mais elle peut aussi être dévoyée.
    avatar
    loli83

    Messages : 1869
    Date d'inscription : 22/06/2015

    Re: l'Adret des religions

    Message par loli83 le Jeu 23 Juil - 23:54

    oui , il en faut pas se cantonner à ce que suit la majorité , la philosophie est là pour nous apprendre à tout regarder d'un oeil neuf , religion compris
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'Adret des religions

    Message par Hitori le Ven 24 Juil - 10:22

    Bien que l’on parle d’une gnose chrétienne (gnose voulant dire connaissance), il y a plusieurs courants en son sein, mais une ligne directrice qui les unit.

    Ils refusent d’enfermer le message chrétien dans une croyance sclérosante, privilégiant la connaissance transformatrice du message. Ceci en réaction , entre autres, au concile de Nicée (325), où le christianisme s’est englué dans ses dogmes, car avant cela le christianisme primitif pouvait être considéré comme une gnose.

    la gnose est héritière du judéo-christianisme des origines, mais pas seulement, car ses enseignements se réfèrent également aux cultes des mystères antiques, qu’ils soient grecs, iraniens ou autres. Puisant ses enseignement également dans les textes anciens de la Mésopotamie, la Syrie et l’Egypte.

    La gnose considère que Dieu, la vérité, doit être intuitive et personnelle, l’assimilant ainsi à une mystique. Expérience que nous devons faire de Dieu en Dieu.

    Pour elle le salut se gagne par la connaissance personnelle du divin, qui efface par sa présence l’illusion trompeuse du monde.

    Bien évidemment l'église catholique parle de la gnose comme d'une hérésie....on s'en serait douté.


    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    Hitori
    Admin

    Masculin Messages : 2459
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: l'Adret des religions

    Message par Hitori le Lun 27 Juil - 18:53

    Comme pour le christianisme qui a la gnose, l’islam à son côté ésotérique qui est le soufisme.

    Le soufisme prend sa source dans l’Islam, mais s’en différencie par la recherche de l’amour en Dieu et envers les autres, plutôt que par l’application rigoriste des lois et un manque d’empathie envers les autres religions.

    Beaucoup de maîtres soufis furent persécutés, car leur message n’était pas compris. A cause de cela, leur doctrine a eu tendance à rester cachée, non pour empêcher les hommes d’accéder à la connaissance, mais pour protéger leur enseignement.

    Le soufi affirme que toute réalité comporte deux aspects, un côté exotérique, extérieur et un côté intérieur, caché, ésotérique. Il marque sa pratique par une recherche de renoncement aux biens du monde et par la recherche de l’extase en Dieu. En cela le soufisme est, comme la gnose, une mystique.

    Par de nombreux côtés, la gnose et le soufisme ont des traits communs et un axe privilégié, qui est la fusion avec le divin.





    _________________
    "On naît, on vit et on meurt seul."
    avatar
    tangolinos

    Messages : 802
    Date d'inscription : 30/06/2015

    Re: l'Adret des religions

    Message par tangolinos le Lun 27 Juil - 20:00

    @hitori
    en tout premier, je te remercie d'avoir prononcé le mot "GNOSE"...en effet con comme je suis je ne le connaissais pas vraiment, pour ne pas y avoir vraiment porté mon attention, et sa définition me satisfait pour autre-fois l'utiliser...
    Il y a bien cette révélation de soi à soi-même qui me semble fondamentale.

    faute de prêter attention à mon ragotage, je dirais que je me souviens d'un soufiste qui m'a remercié de lui avoir dit que tout était dans l'identification qu'on s'accordait pour se laisser aller à toutes sortes de transes.
    En fait, ce qui importe c'est de cheminer à la façon d'un maître, puis de tout lâcher.
    Mais il n'est pas nécessaire d'imiter un maître, chacun peut trouver sa voie pour atteindre le "divin" comme tu dis.


    _________________
    On nait con, on vit comme un con, et comment va-ton mourir ?
    ----
    Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte.
    avatar
    geveil

    Masculin Messages : 1900
    Date d'inscription : 22/06/2015
    Localisation : L'univers

    Re: l'Adret des religions

    Message par geveil le Lun 27 Juil - 21:08

    En fait, je ne suis pas trop pressé d'atteindre le divin, avant cela j'aimerais atteindre le bonheur sur terre et pour cela vivre dans le présent. Après, rien ne m'interdit d'avoir un comportement qui aura des répercussions sur les générations futures de sorte qu'elle vivent de plus en plus intensément et qu'un jour, ayant tout connu n'auront plus qu'un souhait, connaître le divin, hihih !


    _________________
    Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
    Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.

      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 0:47